20e anniversaire de la fin de la dictature communiste : hommage à Lovetch aux victimes du régime ; débats avec les écrivains bulgares Rouja Lazarova et Vesselin Branev

JPEG

En cette année 2009 marquant le 20e anniversaire de la chute des régimes communistes d’Europe de l’Est, l’Ambassade de France et l’Institut français de Sofia organisent plusieurs manifestations.

En janvier dernier, l’Ambassade a commémoré la visite du président Mitterrand en Bulgarie les 18-19 janvier 1989, qui avait donné lieu à des rencontres mémorables avec des dissidents et avec des étudiants, quelques mois avant la chute du régime communiste. L’ancien président Jéliou Jélev et M. Roland Dumas, ministre des affaires étrangères à l’époque, entre autres, ont participé à un colloque à l’Académie des Sciences. Un recueil de témoignages a été édité, Sur les pas de la liberté (éd. Ouniscorp).

Le 17 octobre, l’Ambassadeur de France, Etienne de Poncins, s’est rendu à Lovetch, où il a déposé une gerbe en hommage aux victimes du camp et du régime communiste. Il avait également rendu hommage, le 8 avril dernier, à la mémoire des victimes du camp de Béléné.

JPEG
JPEG

A partir du 19 octobre, l’’Ambassade et l’’Institut français de Sofia ont convié deux écrivains bulgares à présenter leurs oeuvres consacrées à cette période et à contribuer au débat sur la mémoire du communisme : Vesselin Branev, bien connu du public bulgare, est l’auteur d’un essai qui vient d’être traduit en français, L’homme surveillé ; Rouja Lazarova, qui vit en France, vient présenter dans son pays d’origine l’édition bulgare de son roman Mausolée.

Par ailleurs, l’Ambassade et l’Institut français organiseront les 28 et 29 novembre un colloque sur les totalitarismes en Europe au XXème siècle autour d’historiens de haut niveau.

JPEG

Née à Sofia en 1968 et installée en France depuis 1991, Rouja Lazarova a publié quatre romans : Sur le bout de la langue (1998), Cœurs croisés (2000), Frein (2004) et Mausolée (2009). A travers le parcours de trois générations de femme de 1944 aux années 1990 en Bulgarie, Mausolée « tente de décrire la manière spécifique dont l’’Etat communiste écrasait les individus (et) la permanence de l’’espoir malgré tout, d’’une flamme dans le cœur de chacun » (R.L.). L’’édition originale (éd. Flammarion) a eu une excellente presse en France et a reçu le grand prix des lectrices du magazine Elle. Le roman vient de paraître en bulgare aux éditions Cielia, avec l’’appui du programme d’’aide à la traduction « Vitocha » de l’’Ambassade de France.

Programme :

Lundi 19 octobre :

- A 11 heures, conférence de presse de Mme Lazarova et M. Branev à la Résidence de France, en présence de l’’Ambassadeur de France.

JPEG

- A 18 heures, rencontre de Mme Lazarova avec les étudiants de l’’Université Saint-Clément-d’’Ohrid de Sofia (ouverte au public ; langue : bulgare).

JPEG

Mardi 20 octobre :

- Rencontre de Mme Lazarova avec les élèves du lycée Lamartine de Sofia.

- A 18 heures, débat sur le thème : « Les écrivains et l’’héritage du communisme », avec la participation des deux auteurs, à la Résidence de France (sur invitation ; ouvert à la presse).

JPEG
JPEG

Mercredi 21 octobre :

- A 9 heures 30, présentation par Mme Lazarova de son roman Mausolée au Centre francophone de Varna.

- A 18 heures, conférence de presse de Mme Lazarova à Varna.

Jeudi 22 octobre :

- Rencontre de Mme Lazarova avec les élèves du lycée Joliot-Curie de Varna.

- A 18 heures, présentation par Mme Lazarova de Mausolée à l’’Institut français de Sofia (ouverte au public ; langue : français).

- A 20 heures, conférence-débat à la Maison-Rouge (ouverte au public ; langue : bulgare).

Vendredi 23 octobre :

Rencontre de Mme Lazarova avec les élèves du lycée français Victor-Hugo de Sofia.

Davantage d’informations sur le site de l’auteur : http://www.roujalazarova.com/.

Un portrait et une vidéo de Mme Lazarova, réalisés dans le cadre de la série "Mémoires du communisme", sont également disponibles sur le site du Figaro.

Dernière modification : 29/03/2010

Haut de page