A livres ouverts autour de l’oeuvre d’Amélie Nothomb

L’Institut français et les éditions Colibri vous invitent à la soirée littéraire A livres ouverts autour de l’œuvre d’Amélie Nothomb.

Le mercredi 16 décembre 2015 à 19h

Médiathèque de l’Institut français (3, place Slaveïkov)

entrée gratuite dans la limite des places disponibles

JPEG

On dit qu’en France se produisent deux événements réguliers : l’arrivée du beaujolais nouveau et l’apparition du prochain roman d’Amélie Nothomb. Depuis 1992, tous les mois d’août, l’auteure belge née en 1966, publie un livre au rythme d’un métronome.

Les romans de cet écrivain de talent se déploient à partir de situations embarrassantes et étouffantes, ce qui crée un contraste avec son style, tantôt cynique et léger, tantôt sombre et sadique.

Mais on ne peut pas évoquer l’œuvre d’Amélie Nothomb sans parler d’elle-même. Celle-ci est en effet particulièrement connue pour ses autobiographies. Ainsi, huit de ses romans peuvent s’apparenter à ce genre. Stupeur et Tremblements, qui a été récompensé par l’Académie Française, est le plus connu. Alors qu’on aurait pu s’attendre à un récit larmoyant et pathétique, à un véritable pamphlet contre le monde du travail japonais, Amélie Nothomb prend le parti d’en rire et développe avec talent son sens très poussé de l’autodérision.

Il lui arrive de se pencher sur la biographie de quelqu’un d’autre. Robert de noms propres relate la vie de la chanteuse RoBert. Nothomb a écrit le texte pour six de ses chansons, ainsi qu’un texte pour Juliette Gréco.

Deux de ses romans ont été portés à l’écran : Hygiène de l’assassin et Stupeur et Tremblements

L’œuvre d’Améli Nothomb sera présentée par Temz Arabadjieva, critique littéraire

Modérateur : Albena Charbanova

Dernière modification : 16/12/2015

Haut de page