Célébration de la Fête nationale [bg]

L’ambassadeur de France, Eric Lebédel, et Madame Brigitte Lebédel ont donné une réception à la résidence de France à Sofia à l’occasion de la Fête nationale du 14 juillet.

Étaient présents parmi les invités : Mme Iliana Yotova, vice-présidente de la République de Bulgarie, Sa Majesté Siméon de Saxe-Cobourg-Gotha, des membres du gouvernement, dont Mladen Marinov, Ministre de l’Intérieur, des députés, des magistrats, des personnalités du monde des affaires et de la culture, des membres de la société civile, ainsi que des représentants de la communauté française installée en Bulgarie.

Pour célébrer l’amitié franco-bulgare, de même que le 140ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, une exposition de panneaux retraçant l’histoire des relations bilatérales au XIXe siècle, ainsi que les relations économiques et culturelles à l’heure actuelle, a été organisée en accompagnement de la réception officielle.

Discours de l’Ambassadeur à l’occasion de la Fête nationale

Mme la Vice-présidente, Majesté, Mmes et Ms les ministres, les vice-ministres, excellences, Mmes et Ms les députés, chers compatriotes,

Nous célébrons aujourd’hui, non seulement la fête nationale française, mais aussi le 140e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et la Bulgarie (en deuxième, après la Russie !). Après les appels de Victor Hugo et de Lamartine, après l’exploit du vice consul Le Gay en 1877 pour sauver Sofia, la date du 8 juillet 1879 a ainsi marqué l’émergence, pour la France, de la jeune nation Bulgare sur la scène européenne. Vous pouvez en lire l’histoire ainsi que les caractéristiques de nos relations sur des panneaux spéciaux dans le jardin.

140 ans après, la Bulgarie est fermement ancrée dans l’UE. Cette année aura été marquée par des progrès vers une renaissance européenne, avec l’ouverture d’un Acte 2 pour l’Europe, après les élections ; des progrès vers un multilatéralisme rénové, avec le premier forum de Paris pour la paix qui sera suivi d’autres ; des progrès enfin dans la lutte contre le changement climatique, dans sa perception et ses méthodes.

Sur un plan bilatéral, la relation franco-bulgare s’est encore étoffée. À côté de succès économiques, comme l’émergence d’une French-Tech en Bulgarie, il existe encore des marges de progression, particulièrement pour les marchés publics et les grands contrats.

Sur le plan culturel, des visites comme celle de Mme Carrère d’Encausse ou l’exposition Koudelka ont marqué une année très francophone en Bulgarie. Aussi attendons-nous un soutien marqué de la Bulgarie à nos lycées, dont le Lycée Victor Hugo, composés à 80 % d’enfants Bulgares. Comment ne pas évoquer enfin la réaction de sympathie spontanée exprimée par nos amis Bulgares après l’incendie de Notre-Dame de Paris ?

Ce sera donc, avec émotion, notre dernier 14 juillet, notre dernière fête nationale en Bulgarie ; une Bulgarie mieux appréciée de la France, et réciproquement.

Je remercie les entreprises dont le sponsoring a permis cette réception mais aussi vous tous sponsors de cœur et relais efficace et amicaux d’une coopération Franco bulgare toujours plus moderne et dynamique.

Vive la République, vive la France, vive l’amitié franco-bulgare !

Retrouvez toutes les photos de l’évènement ici

Dernière modification : 16/07/2019

Haut de page