Conférence de Pascal Perrineau et table-ronde sur les élections

A l’invitation de l’Institut français de Bulgarie, Pascal Perrineau a donné une conférence à Sofia le 16 mai 2013.

Professeur et directeur du Centre de recherches politiques à Sciences Po Paris, M. Perrineau a exposé les différentes manifestations de la crise de la démocratie représentative en Europe (abstention, défiance des citoyens à l’égard de la politique, etc.) avant d’en énoncer les causes structurelles et culturelles. Le brouillage du clivage entre droite et gauche et la faiblesse de l’Etat-nation sont ainsi aggravés par la mondialisation et l’effondrement des grandes idéologies.
M. Perrineau a appelé à redonner du sens à la politique, à ne pas se limiter au pragmatisme et à la gestion à court-terme mais à redéfinir un avenir partageable et de grands projets communs. Il s’agit, d’après lui, de « rapprocher les gouvernés des gouvernants ».

Le 17 mai, Pascal Perrineau et Anne Muxel (spécialiste de l’abstention, Sciences Po Paris) ont participé à une table-ronde aux côtés de Momchil Bajdakov, Antoniy Galabov, Dobrin Kanev, Anna Krasteva, Georgui Prodanov, Liobomir Stefanov, Antoniy Todorov et Irena Todorova (département de sciences politiques de la Nouvelle Université Bulgare).
Les échanges ont notamment porté sur les enjeux de gouvernance en Bulgarie, l’effondrement de la droite traditionnelle bulgare, et plus globalement sur la montée des populismes en Europe, sur fond de crise de confiance dans la politique et les institutions.

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

Dernière modification : 21/05/2013

Haut de page