Conférence-débat : "L’Europe et la culture"

České centrum, la Maison Rouge & l’Institut français de Bulgarie vous invitent à une conférence-débat

Jan Patočka : l’Europe et la culture

avec Étienne Tassin,

Laboratoire de Changement Social et Politique – Université Paris Diderot – Sorbonne Paris Cité

Discutant : Lidia Denkova (NUB)

7 avril 2014 à 18 h - Centre de culture et de débat « La Maison rouge » 15, rue Luben Karavelov, Sofia 1142

Traduction simultanée français-bulgare, entrée libre

Jan Patočka est, à double titre, une figure unique parmi les philosophes de la seconde moitié du XXe siècle. Il est le seul à poursuivre l’interrogation husserlienne sur le destin philosophique de l’Europe, et donc à faire de l’Europe une question philosophique décisive ; et il est le seul à assumer l’héritage philosophique européen pour en faire le motif d’une pensée philosophique de la vie politique. Comme s’il fallait que la pensée rencontrât la communauté politique pour que se découvrît l’enjeu à la fois philosophique et politique de la culture européenne.

L’originalité de la réflexion patockienne est ainsi d’avoir lié, de façon très subtile, l’idée d’Europe à celle de philosophie par la médiation d’une compréhension de ce que signifient la culture, la politique et l’histoire. C’est ce noeud entre politique, culture et histoire – que recouvre la signification philosophique de l’Europe – qu’il faudrait dénouer. L’enjeu de ce « dénouement » n’est pas purement spéculatif : il concerne la place et l’avenir que nous pouvons aujourd’hui envisager pour l’Europe dans un univers globalisé que la culture européenne n’organise plus, voire même dans un univers au sein duquel l’Europe pourrait bien n’être plus que le musée d’un passé suranné.

Patočka pense que l’Europe a conduit le monde vers cette globalisation planétaire que nous constatons aujourd’hui, mais que le monde ainsi soumis à la domination planétaire de la technique et du capitalisme contredit le sens philosophique initial de l’Europe qu’il s’agit de réactiver.

Étienne Tassin est professeur de philosophie à l’université Paris Diderot où il dirige un Master de Sociologie et philosophie politique et l’école doctorale pluridisciplinaire « Économies, Espaces, Sociétés, Civilisations : Pensée politique, critique et pratiques sociales » (ED 382). Spécialiste de Hannah Arendt, il travaille actuellement sur la signification cosmopolitique de l’action démocratique.

Il a écrit de nombreux articles et ouvrages dont : Le trésor perdu. Hannah Arendt, l’intelligence de l’action politique (Payot, 1999) ; Un monde commun. Pour une cosmopolitique des conflits (Seuil, 2003) ; Le maléfice de la vie à plusieurs. La politique est-elle vouée à l’échec ? (Bayard, 2012).

Prochaines conférences et colloques à l’Institut français de Bulgarie

15 avril 2014, 17 h 30 : Joëlle Zask, Participer. Les formes démocratiques de la participation

16 avril 2014, 9 h-18 h, Colloque : l’Europe face à ses nouveaux citoyens : des mobilisations aux élections

26 mai 2014, 18 h : Vincent Liegey, La décroissance
Présentation du livre Manifeste pour une dotation inconditionnelle d’autonomie, un projet de décroissance, Éditions Ciela

9 juin 2014, 18 h : Édouard Kleinpeter, L’humain augmenté
Présentation du livre L’humain augmenté,
Éditions de la Nouvelle Université Bulgare, collection Penser et construire l’Europe

16 juin 2014, 18 h : Pierre Moeglin, Industries éducatives et industries créatives
Présentation du livre Les industries éducatives, Éditions Ciela

26 juin 2014, 9 h-18 h, Colloque : Les innovations managériales, enjeux et perspectives

30 juin 2014, 18 h : Alexandre Coutant, Internet et Politique
Présentation du livre Internet et Politique,
Éditions de la Nouvelle Université Bulgare, collection Penser et construire l’Europe

Dernière modification : 02/04/2014

Haut de page