Décès de l’ancien président Roman Herzog

Déclaration de M. Jean-Marc Ayrault

C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris le décès de l’ancien président allemand Roman Herzog.

Avec sa disparition, l’Allemagne perd l’un des grands artisans de son unité. Homme d’Etat respecté, juriste éminent, Roman Herzog a joué un rôle décisif pour l’intégration des nouveaux Länder dans l’ordre juridique allemand durant la période cruciale de la réunification.

Elu en 1994 et premier président de l’Allemagne réunifiée, il exerça son mandat avec conviction et autorité, toujours soucieux de promouvoir les valeurs humanistes auxquelles il était attaché.

Roman Herzog fut aussi un ami de la France et un grand Européen. C’est lui qui dirigea les travaux de la convention chargée de rédiger la charte des droits fondamentaux de l’Union européenne, entrée en vigueur avec le traité de Lisbonne.

J’adresse mes condoléances à sa famille ainsi qu’au peuple allemand.

Dernière modification : 11/01/2017

Haut de page