Décès en Afghanistan du sergent-chef Svilen Siméonov

L’ambassade de France en Bulgarie déplore profondément le décès de quatre militaires des forces françaises, formateurs au sein d’une unité de l’armée nationale
afghane, tués vendredi 20 janvier par le tir délibéré d’un soldat afghan présent sur leur position.

Figure parmi les victimes, aux côtés de ses trois frères d’armes français, le sergent-chef Siméonov, de nationalité bulgare, membre du 2ème régiment étranger du
génie de Saint-Christol (sud de la France) depuis 2002.

L’ambassade de France a exprimé ses condoléances et son soutien à la famille de M. Siméonov en Bulgarie, avec laquelle elle reste en contact permanent.

Le général de corps d’armée Dary, gouverneur militaire de Paris, a invité ce mardi 24 janvier tous ceux qui le souhaitaient à « manifester leur hommage et leur solidarité avec nos héros morts dans l’accomplissement de leur mission au service de la France dans une présence digne, silencieuse et fraternelle sur le Pont Alexandre III », à Paris. Puis, les honneurs militaires ont été rendues lors d’’une cérémonie intime, réservée aux familles et aux compagnons d’armes, présidée par le général d’armée Bertrand Ract-Madoux, chef d’état-major de l’armée de Terre, à l’Hôtel national des Invalides de Paris. Dans le cadre de celle-ci, deux distinctions ont été décernées au légionnaire bulgare : la Médaille militaire et l’Ordre pour la Bravoure militaire.

Une cérémonie nationale de levée des corps s’est tenue mercredi 25 janvier à Varces (sud-est de la France), en présence du Président de la République française. Nicolas Sarkozy a décoré à titre postume de la plus haute distinction française, l’Ordre national de la Légion d’honneur, les quatre soldats français tués en Afghanistan, dont le sergent chef Svilen Siméonov.

La cérémonie d’’inhumation de la dépouille mortelle du sergent chef Svilen Siméonov a eu lieu dans son village natal de Rakovski (près de Razgrad - nord-est du pays) le 28 janvier 2012, en présence du consul de France, M. Mehmet Meydan.

Pour toute information supplémentaire :
Cabinet duministère de la défense et des anciens combattants
00 33 1 80 50 14 00

JPEG

Dernière modification : 01/02/2012

Haut de page