Exposition : Hello and Welcome to Paris

L’Institut français et la Maison rouge présentent Hello and Welcome to Paris - exposition du photographe Nicolas Mihov.

Le vernissage aura lieu le mercredi 20 janvier à 18h00 à la Maison rouge.

L’exposition sera ouverte au public du 20 janvier au 11 février 2016, du lundi au vendredi, de 10h00 à 19h00 à la Salle Gulliver de la Maison rouge.

Entrée libre

Dans sa dernière série de photographies Hello and Welcome to Paris, prises dans les jours suivant les attentas du 13 novembre 2015, le photographe Nicolas Mihov dirige son regard derrière les coulisses du produit télévisuel "En direct de Paris", ces visages et mots-cléfs qui restent dans la conscience.

De même que dans ses précédents projets, le photographe nous surprend avec sa démarche envers les événements des actualités et étudie la façon dont la réalité acquiert ses contours visibles. Le langage des médias au sujet de n’importe quel événement dramatique est unifié et suit les régles de la routine des rédactions. Des journalistes aux apparences universelles lisent des textes préalablement rédigés. Les émissions commencent avec la phrase habituelle "Bienvenue à Paris" même quand il est question du choc des attentas terroristes. S’agit-il d’une petite négligence du rédacteur ou bien d’une norme dans le monde de l’industrie globalisée de production d’actualités ?

JPEG

Nicolas Mihov participera au débat "L’Europe après les attentas à Paris" en compagnie d’Alexandre Lévy (journaliste) et Antony Galabov (sociologue),organisé par l’Institut français et la Maison Rouge le vendredi 22 janvier à 18h30 à l’Institut français.

Nicolas Mihov est né à Sofia en 1982. Ses oeuvres ont été présentées lors de nombreuses expositions et festivals internationaux. Il a été nominé pour le prix „Еssl Art Award” du musée d’art contemporain Essl à Vienne en 2011, ainsi que pour le prix du „Salon de la Photo” à Paris en 2012. Son premier livre photographique „Forget Your Past” (publié par la maison des éditions Janet 42 en 2012) est considéré par le prestigieux magazine britannique British Journal of Photography parmi les meilleurs livres photographiques. Pour son travail sur ce livre, il a gagné le Prix du photojournalisme de l’Union des journalistes bulgares en 2012, et en 2013 il est nominé pour Deutsche Börse Photography prize, l’un des prix pour photographie les plus prestigieux dans le monde. Nicolas est co-fondateur de la plateforme d’art contemporain bulgare Bulgarian Photography Now.

Dernière modification : 28/01/2016

Haut de page