Exposition d’Albert Kahn "Les archives de la Planète" (1911-2011)

Après avoir été présentée, de mai à juillet dernier, à la Galerie Nationale d’Arts de Sofia, l’exposition d’autochromes venant du Musée Albert-Kahn de Boulogne-Billancourt peut être visitée actuellement à la galerie municipale des Beaux-Arts de Varna, où elle a été inaugurée le 18 novembre par l’ambassadeur Philippe Autié.
Elle est organisée grâce au soutien d’’Emporiki bank Bulgarie (Crédit Agricole Groupe) partenaire majeur de l’’Institut français de Bulgarie.

JPEG

JPEG

JPEG

Les autochromes bulgares du musée Albert-Kahn

Animé par un idéal de paix universelle, convaincu que la connaissance des cultures étrangères devait encourager le respect et les relations pacifiques entre les peuples, Albert Kahn, riche banquier et philanthrope français, entreprit au début du siècle dernier de multiples projets destinés à rapprocher les hommes et les cultures.

Marqué par le drame de la guerre de 1870, il considérait que seule la connaissance pouvait contribuer à empêcher une nouvelle guerre, un désastre qu’’il pressentait. Son projet de constituer les "Archives de la Planète", œuvrait pour une meilleure connaissance des autres cultures, une meilleure compréhension de "l’’étranger", et constituait une mémoire iconographique "des modes de vie voués à disparaître".

Entre 1909 et 1931, il finança des campagnes photographiques et cinématographiques dans une cinquantaine de pays. Ces "Archives de la planète" contiennent 72 000 autochromes et 170 000 mètres de films. L’’autochrome est un procédé de film photographique couleur, breveté en 1903 par les frères Auguste et Louis Lumière et présenté à l’’Académie des Sciences à Paris en 1904. L’’autochrome est la première technique industrielle de photographie en couleurs ; elle produit des images transparentes. Cette technique fut principalement utilisée entre 1907 et 1932, on lui doit en particulier de nombreuses photos de la Première Guerre mondiale.

Cinquante pays visités

Parmi les cinquante pays visités par les photographes des "Archives de la Planète", figure la Bulgarie. Les photographes Stéphane Passet et Léon Busy rapportèrent soixante-six autochromes de la Bulgarie de 1913 et 1918.

La crise financière des années 1930 empêchera Albert Kahn de poursuivre ses entreprises philanthropiques. Ruiné, ses collections furent transférées à la bibliothèque de Vincennes ; d’’autres parties de ses fonds furent confiées à la Bibliothèque nationale de France (BNF) et aux Archives nationales, d’’autres encore furent dérobées par les Nazis. Albert Kahn mourut dans sa résidence au lendemain de la défaite de 1940.

Toutes les collections d’’Albert Kahn, dont les séries complètes des autochromes, sont aujourd’’hui archivées au musée Albert-Kahn, propriété du Conseil général des Hauts-de-Seine.

Pour ceux qui la visiteront, la découverte des "autochromes bulgares" sera sans doute un moment d’’émotion, provoquée par la beauté des images et la richesse de leurs témoignages.

Cette exposition, lors de sa présentation à Sofia, a fait l’objet d’une conférence de presse et d’un vernissage le 19 mai 2011.

Retrouvez ci-dessous le discours de l’ambassadeur prononcé lors du vernissage :

Word - 21.5 ko
(Word - 21.5 ko)

JPEG
Atanasios Petropoulos, PDG d’Emporiki bank Bulgarie (Groupe Crédit Agricole), Slava Ivanova, Directrice de la Galerie Nationale des Arts, l’ambassadeur, Iva Dikova, interprète, Serge Fouchard, attaché de conservation au Musée "Albert Kahn"

JPEG
L’ambassadeur, Iva Dikova, interprète, Serge Fouchard, attaché de conservation au Musée "Albert Kahn", Didier Talpain, Directeur de l’IFS, David Weizmann, attaché culturel à l’IFS

JPEG
L’ambassadeur Philippe Autié

JPEG
L’ambassadeur et Jean Talmon (Primeskill - Bulgaria LTD)

JPEG
L’ambassadrice de Hongrie, Judith Lang et l’ambassadeur de Pologne, Leszek Hensel

JPEG
Mme Autié, David Weizmann, attaché culturel, Ivo Hadjmichev, commissaire de l’exposition, Serge Fauchard, attaché de conservation au musée Albert Kahn

JPEG
Ivo Hadjimichev, commissaire de l’exposition, et l’ambassadeur d’Italie, Stefano Benazzo

JPEG
David Weizmann, Ivan Strancioff (ancien ministre des affaires étrangères)

JPEG
Patrick Favre, président de la CCFB et Didier Talpain, Directeur de l’IFS

JPEG
L’ambassadrice du Liban, Micheline Abi Samra et Serge Fouchard, attaché de conservation au Musée "Albert Kahn"

JPEG
L’ambassadeur avec le peintre Emil Stoïtchev et son épouse

JPEG
Le vernissage sur l’exposition à la Galerie Nationale des Arts

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

Dernière modification : 06/01/2012

Haut de page