FRANCOPHONIE

La commission ministérielle de la Francophonie qui s’est tenue les 7 et 8 novembre à Paris a retenu le thème « Femmes et jeunes en francophonie : vecteurs de paix, acteurs de développement » pour le 15ème sommet de la Francophonie qui se tiendra en 2014 à Dakar.

Yamina Benguigui a rappelé que « la jeunesse est une formidable richesse pour l’espace francophone et qu’elle doit être au coeur de l’action francophone ». En réponse à l’appel des 700 participantes au 1er Forum Mondial des Femmes Francophones, le 20 mars dernier à Paris, la France propose que dans le cadre de la préparation du sommet francophone de Dakar, les Etats-membres élaborent une déclaration solennelle et spécifique sur les droits des femmes.

En marge de cette réunion s’est tenu le congrès de l’association des commissions nationales des droits de l’Homme de la Francophonie, qui célébrait cette année le vingtième anniversaire de l’adoption par les Nations unies des "Principes de Paris" appelant à la création, dans tous les pays, de commissions indépendantes des droits de l’Homme. A cette occasion, Mme Benguigui a réaffirmé le soutien constant de la France aux institutions nationales de défense des droits de l’Homme.

« Notre objectif doit être que chaque pays de l’OIF se dote d’une INDH. La France appuie en cela les sessions délocalisées de l’Institut International des droits de l’Homme ; nous attribuons annuellement des bourses aux membres d’INDH pour venir se former à l’ENA et nous apportons notre concours financier aux actions des défenseurs de droits de l’homme à travers un Fond de Solidarité prioritaire doté de 2 millions d’euros ».

Dernière modification : 12/11/2013

Haut de page