Jeudi 1 mars

Politique

Lors d’un entretien téléphonique tard hier soir, les premiers ministres Borissov et Babiš ont de nouveau examiné le sujet de la vente des actifs bulgares du groupe tchèque ČEZ. M. Borissov a demandé des éléments supplémentaires sur la position du gouvernement tchèque et son homologue tchèque lui a transmis la réponse du Conseil d’administration et du Conseil de surveillance de la compagnie selon laquelle celle-ci avait effectué, dans le cadre de la procédure de vente, toutes les vérifications requises du candidat et de ses sources de financement et les résultats avaient été concluants. Le chef du gouvernement bulgare a demandé l’assistance de M. Babiš en vue de la tenue éventuelle d’entretiens avec le groupe ČEZ au cas où le gouvernement bulgare décide de procéder au rachat de l’activité de ČEZ en Bulgarie. De sa part, le premier ministre tchèque a rappelé que le contrat de vente a déjà été signé. (gouvernment.bg)

Très tôt ce matin, au siège du gouvernement, à l’issue d’un entretien entre le premier ministre Borissov, le vice-premier ministre Tomislav Dontchev et le ministre des finances Vladislav Goranov, d’une part, et l’acquéreuse de l’opérateur ČEZ, Guinka Varbakova, il a été annoncé que le gouvernement a demandé l’acquisition d’une participation de contrôle dans la propriété de l’opérateur. Cette participation peut être effectuée soit sous forme directe, avec des fonds du budget, soit à travers une entreprise publique du secteur de l’énergie. Mme Varbakova a déclaré pour sa part qu’elle était favorable à l’entrée de l’Etat dans le marché conclu avec le groupe ČEZ à condition que le vendeur en soit d’accord. Elle se rendra immédiatement à Prague pour s’entretenir avec le groupe ČEZ. (dnevnik.bg)

Les Patriotes unis, soutenus par le GERB, proposeront d’urgence des amendements à la Loi sur l’énergie. L’idée est de donner des attributions supplémentaires au régulateur, la Commission pour la régulation de l’énergie et de l’eau, susceptibles de lui permettre d’agréer ou de bloquer des opérations de transfert de participations importantes dans les entreprises du secteur. Le projet sera introduit au parlement immédiatement et devrait être approuvé en commission dès la semaine prochaine. (Sega)

« Quand les investisseurs s’en vont, ce sont des Guinka qui prennent leur place » : interview avec l’expert en énergie Ivan Hinovski, président du Forum bulgare de l’énergie et des mines. « La grande surprise dans la procédure de vente des actifs de ČEZ n’était pas le choix d’Inercom, mais l’absence, parmi les candidats, d’entreprises de renom souhaitant venir en Bulgarie. Ce qui en dit long sur le climat d’investissement dans le pays », indique M. Hinovski. (Standart)

Une quatrième entreprise du secteur de l’énergie, après les distributeurs d’énergie électrique ČEZ, EVN et Energo-Pro, a introduit une action contre la Bulgarie devant le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements à Washington. Il s’agit de la société maltaise ACF Renewable Energy Ltd. qui a investi 272 millions de dollars dans une centrale photovoltaïque d’une capacité de 60 MW à Parvomaï (Sud) et se plaint du changement en cours de route des règles régissant le marché national de l’énergie. (tous media)

Selon Valery Dimitrov, ancien président de la Cour des comptes et actuel membre du Conseil de consultation législative auprès de l’Assemblée nationale, « il est extrêmement étrange que la Commission de régulation dans le domaine de l’énergie et de l’eau (KEVR) puisse délivrer des licences sans pouvoir autoriser et par conséquent valider préalablement la cession de parts sociales dans les sociétés de distribution d’électricité. Celui qui délivre les licences doit posséder le pouvoir de contrôler par voie d’autorisation et d’approbation des transactions relatives à des parts sociales dans les sociétés qui bénéficient de l’octroi de licences. Sinon le régime d’octroi de licences, tout seul, perd son sens et ne contribue aucunement à l’intérêt public si le régulateur n’a aucun contrôle sur les actionnaires et les associés qui ont une influence importante sur l’activité de la société bénéficiant de la licence ». Il propose d’amender d’urgence la loi sur l’énergie afin que la KEVR soit dotée de ces pouvoirs en y intégrant une disposition transitoire qui permettra d’appliquer ce nouveau régime à la transaction ČEZ. Cela évitera également de poser la question relative à la nationalisation des trois sociétés de distribution d’électricité. (mediapool.bg, Standart)

Dans une interview accordée au bloc matinal de la bTV, Tasko Ermenkov, député du PSB, a déclaré que l’acquéreur favori de la société ČEZ Distribution Bulgarie AD est l’Etat bulgare. Il a rappelé que seul le PSB a été contre la privatisation des sociétés de distribution d’électricité en 2004 et en 2012, lorsque les 33% restant de ces sociétés ont été privatisés. (btv.bg)

Selon Roumen Ovtcharov, ancien ministre de l’énergie, interviewé par la bTV et par le journaliste Vesselin Dremdjiev, « Boïko Borissov doit immédiatement arrêter la transaction relative à l’acquisition de ČEZ par Inercom s’il ne veut pas se renverser lui-même du fait d’une transaction stupide qui donnera lieu à une augmentation du prix de l’électricité de l’ordre de 5-10% ». Il a également considéré que « la KEVR peut se référer à l’ordonnance sur les activités soumises à licence et à la loi sur l’énergie pour arrêter cette transaction en raison de l’endettement de l’acheteur qui risque de compromettre la prestation du service ». (bTV.bg, Troud, TV+, TV1)

Tatiana Dontcheva, présidente du Mouvement 21, a souligné dans une interview accordée à Bulgaria On Air que « la transaction relative à la vente de ČEZ est réalisée par des personnes qui ont la mainmise sur l’Etat. La société ne se rend même pas compte à quel point celles-ci ont capturé l’Etat. Cependant, l’arrêt de cette transaction risque de provoquer un conflit entre Delian Peevski, Boïko Borissov et Ahmed Dogan ». (mediapool.bg)

Sous l’intitulé « Les ricochets d’une transaction vouée à l’échec », Svetlana Vladimirova analyse les premières conséquences auxquelles donnera lieu « le choc électrique de la vente de ČEZ qui a frappé l’Etat ». Premièrement, bien que commerciale, cette transaction, qui relève également du domaine stratégique et vital (3 millions d’abonnés), sera arrêtée le plus probablement par le retrait du soutien des banques. Deuxième, après la faillite de la KTB, la surveillance bancaire aura de nouveau marqué des points noirs dans la mesure où une banque publique s’engage, à l’insu du premier ministre, à accorder une garantie à un projet vraisemblablement louche à cause duquel, bizarrement, deux autres banques commerciales assument un risque injustement important. Troisièmement, il s’est avéré que des amendements législatifs urgents s’imposent afin de renforcer les pouvoirs des régulateurs, incapables de protéger l’intérêt public et de permettre à l’Etat de rétablir son quota de blocage de 34% dans des sociétés d’intérêt vital. Enfin, Temenoujka Petkova gardera le plus probablement son poste dans la mesure où il n’est pas clair en quoi consiste sa culpabilité. (Standart)

En dépit de la déclaration de Moustafa Karadaia, président du MDL, selon laquelle « le MDL n’a pas parlé d’élections anticipées », 24 tchassa se référant à ses propres sources considère que lors de la réunion de l’élite du MDL avec leur leader d’honneur Ahmed Dogan le mouvement a été enjoint de se préparer pour des élections anticipées qui auraient le plus probablement lieu lors des élections européennes le 26 mai 2019. (24 tchassa)

A l’issue de la rencontre de Boïko Borissov avec les organisations professionnelles des médecins et des dentistes et les représentants du ministère de la santé, le contrat-cadre national pour 2018 a été signé entre la Caisse nationale d’assurance-maladie et ces organisations professionnelles. Il prévoit l’augmentation des prix de 136 chemins cliniques. (tous media)

La Commission parlementaire des lois a rejeté le véto que le président de la République, Roumen Radev, avait opposé à la loi sur l’insolvabilité bancaire. Lors de la discussion ayant précédé le vote, le syndic de la banque Anguel Donev a expliqué que la loi permettra de récupérer 1,4 milliards de leva dont 1,17 milliards sur la base des cessions/compensations et 233 millions provenant des garanties libérées. (tous media)

Procès KTB

Les avocats de Tsvetan Vassilev, accusé d’avoir été à la tête d’une association de malfaiteurs en vue de détourner plus de 2 milliards de leva de la KTB et fugitif en Serbie depuis la faillite de la banque, ont lu une lettre de sa part dans le cadre de l’audience par laquelle il demande le classement l’affaire à son encontre. Il y précise qu’il ne s’agit pas d’un détournement de fonds par une organisation de malfaiteurs mais bien du pillage et de l’organisation de la faillite d’une banque en bon état de santé. Les avocats ont également demandé le classement en raison de l’impossibilité de Tsvetan Vassilev d’être présent à l’audience.

Nikolaï Ranguelov, avocat de Maria Dimova, comptable en chef de la KTB, accusée d’avoir fait partie de l’association de malfaiteurs ayant détourné plus de 2 milliards de la KTB, a soutenu la thèse que des magistrats-instructeurs collègues de Delian Peevski, avaient mené l’enquête sur la faillite de la banque. M. Ranguelov a rappelé que l’enquête avait été ouverte sur la base d’un signalement du Réseau de protestation selon lequel les infractions à l’égard de la banque étaient commises par Tsvetan Vassilev, Delian Peevski et Nikolaï Barekov et que c’était le parquet qui n’avait retenu que Tsvetan Vassilev comme auteur. (tous media)

Corruption

Ivan Ivanov et Ilinka Nikiforova, anciens maire (GuERB) et maire-adjoint de Pernik, ont été arrêtés hier dans le cadre d’une opération du Parquet spécialisé. Ils sont accusés d’avoir abusé de leur pouvoir pour assurer un profit de 1 258 260 de leva à une société privée. (tous media)

Media

Le gouvernement prépare un projet de loi ayant pour but la transparence de la propriété et du financement des media et de leur distribution, a annoncé hier le service de presse du cabinet du Premier ministre. Un groupe de travail auquel participeront les ministres des Finances, de l’Economie et de la Culture sera chargé d’élaborer un mécanisme de contrôle ainsi que d’instaurer un organe chargé d’appliquer ce mécanisme et d’imposer des sanctions en cas de violation de la loi. Sega rappelle que sous prétexte de « gérer la transparence des milieux médiatiques », le député MDL Delyan Peevski, estimé comme la figure contrôlant une part substantielle de la presse et de la distribution, avait déposé il y a quelques semaines un projet d’amendement à la loi sur le dépôt obligatoire des produits imprimés. Selon le journal, les idées du gouvernement reflètent les points principaux de l’initiative du député MDL. (tous media)

Culture

Standart informe de la visite à Sofia, à l’invitation de l’Institut français, de l’écrivain Jérôme Ferrari, prix Goncourt 2012, qui présentera son œuvre, et du mathématicien Cédric Villani qui donnera une conférence à l’Académie bulgare des sciences. (Standart)

Europe

La tournée balkanique du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, de la haute représentante des Affaires étrangères et des questions de sécurité de l’UE, Federica Mogherini et du commissaire européen à l’élargissement Johannes Hahn s’achève aujourd’hui à Sofia. Ils participeront à un déjeuner officiel, organisé par le premier ministre bulgare Boïko Borissov. Les présidents de la Serbie, du Kosovo et de la Bosnie, ainsi que les premiers ministres de l’Albanie, de l’ARYM et du Monténégro se rendent également à Sofia pour cet événement. 24 tchassa rappelle que M. Borissov insiste pour que la connectivité des Balkans occidentaux soit davantage développée et propose un « financement hybride » des corridors 4, 8, 9 et 10 à hauteur de 30 Mdrs € par des fonds européens et des prêts de la Banque mondiale et de la BERD. (tous media)

Liliana Pavlova, ministre de la présidence bulgare, et Antonio Tajani, président du Parlement européen, ont signé à Bruxelles les nouvelles règles contre le blocage géographique (géoblocage) en matière de commerce en ligne. Ainsi, à partir de décembre 2018, les conditions d’achat en ligne deviendront identiques pour tous les citoyens européens, sans égard à leur lieu de résidence, et les commerçants pourront adresser leurs offres de produits et services à plus de 500 000 consommateurs dans l’Union. (24 Tchassa)

« L’Europe profiterait d’une union douanière avec la Turquie » : Standart reprend une interview de la commissaire européenne au commerce Cecilia Malmström pour Bloomberg TV Bulgarie. Il serait très raisonnable que l’accord existant entre l’UE et Ankara soit modernisé pour qu’il puisse correspondre à l’état actuel des économies des Etats membres et celle de la Turquie, ajoute Mme Malmström. (Standart)

International

Visite du ministre des Affaires étrangères iranien à Sofia : hier Mohammad Javad Zarif s’est entretenu avec le président de la République, le premier ministre et avec son homologue bulgare. Boïko Borissov a exprimé son inquiétude de la montée de la tension au Moyen-Orient. Il a également présenté à M. Javad Zarif les projets visant à dynamiser la connectivité routière, ferroviaire, gazière et numérique des Balkans occidentaux. (tous media)

Dernière modification : 01/03/2018

Haut de page