Jeudi 11 avril

Élections européennes

Inscription des partis politiques et des coalitions

15 partis politiques, 9 coalitions et 10 comités d’initiative se sont enregistrés pour se présenter aux élections européennes. Le délai pour l’inscription des partis et des coalitions a expiré hier soir, mais les comités d’initiative, qui proposent des candidats indépendants, ont jusqu’au 15 avril pour s’enregistrer. La presse note que les trois partis (Ataka, FNSB et ORIM), qui intègrent la coalition des Patriotes unis, se sont inscrits de manière individuelle.

Le PSB fera appel auprès de la Cour administrative suprême contre la décision de la Commission électorale centrale (CEC) d’enregistrer une coalition autour de l’Alternative pour une renaissance bulgare (ARB) sous le nom de « Coalition pour la Bulgarie ». « Nous avons présentés des documents à la CEC, nous ne voulons pas qu’ils arrêtent l’enregistrement de la coalition autour de l’ARB, mais ils auraient pu [leur] demander de changer de nom », a commenté la consultante juridique du PSB, Aglika Vidénova, en montrant un document de l’Office des brevets, selon lequel le PSB détiendrait les droits sur la marque « Coalition pour la Bulgarie ». (tous media)

Politique

Valeri Simeonov vérifié à son tour pour des achats immobiliers

Après avoir reçu un signalement, le Parquet a demandé à la Commission anti-corruption de vérifier des biens acquis, « en-dessous du prix de marché », par la chaîne de TV SKAT, détenue par le député Valeri Simeonov (Patriotes unis), de 2004 à 2008. Il s’agit notamment de l’achat d’un droit de superficie (80 m2 pour 900 leva) et d’un bureau (32 m2 pour 6 900 leva) à Slantchev briag, ainsi que d’un terrain municipal à Bourgas (875 m2 pour 850 000 leva), acquis à l’époque où Valeri Simeonov a été président du conseil municipal dans cette ville. Sur bTV, M. Simeonov a indiqué que ces biens ont déjà fait l’objet de nombreuses vérifications et que toute nouvelle enquête est vouée à l’échec. « Il s’agit de diffamations et de mensonges qu’on m’adresse depuis une dizaine d’années. J’ai réussi à condamner quelques-uns des menteurs et un journal », a déclaré M. Simeonov. Interrogé sur son propre patrimoine immobilier, le député a indiqué : « Deux biens à la campagne et la moitié d’un appartement dans un quartier excentré de Bourgas. Je suis riche, mais j’investis ma fortune dans des choses beaucoup plus utiles » (tous media)

La présence policière dans la ville de Gabrovo a été renforcée à la suite d’un conflit interethnique

Des milliers d’habitants de la ville de Gabrovo ont manifesté contre l’inaction des autorités de l’ordre à la suite de violences brutales de la part de trois Roms (libérés à la suite d’une garde à vue de 24 heures) à l’égard d’un employé d’un magasin peu avant minuit, dimanche dernier. Cette manifestation de masse ayant donné lieu à des frictions entre les manifestants et les forces de l’ordre, des renforts de police ont dû venir. Une deuxième garde à vue de 24 heures a été infligée aux trois auteurs. Le vice-premier ministre Tomislav Dontchev, qui s’est rendu sur place, a expliqué que l’Etat est en mesure de faire face au problème qui ne devrait pas être qualifié par le cliché de la « tension ethnique ». Il a vu à l’origine de ce conflit « une grave provocation ». (tous media)

Tsvetan Tsvetanov est de retour à l’Assemblée nationale en tant que collaborateur du parti

Selon le registre public des collaborateurs des groupes parlementaires, Tsvetan Tsvetanov, ayant démissionné à la suite des révélations relatives à l’achat d’un appartement de luxe au-dessous des prix de marché, bénéficie d’un statut de collaborateur du groupe parlementaire du Guerb au Parlement. Pour rappel, il est resté vice-président du parti et chef du quartier général de campagne. (tous media).

Le cabinet accorde 50 millions de léva pour les salaires des infirmières

Bien que le Conseil des ministres ait décidé d’accorder 50 millions de léva pour augmenter les salaires des infirmières, celles-ci n’ont pas annulé la manifestation nationale prévue pour le 15 mai. La presse écrit que le montant octroyé ne suffira que pour couvrir les salaires négociés dans le cadre de la convention collective (950 léva) qui n’est pas respectée à l’heure actuelle, alors que les infirmières réclament des salaires de base à hauteur de 1120 léva (deux fois le salaire minimum). Sega fait état des disparités de salaires parmi les infirmières : ainsi, elles touchent en moyenne 668 léva dans les hôpitaux municipaux et 758 dans les hôpitaux d’État. (Sega, 24 Heures)

Economie

Ralentissement de l’économie bulgare sur le moyen terme

La croissance économique en Bulgarie serait ralentie à 3% en 2020, indique une étude prévisionnelle du Fonds monétaire international, présentée mardi dernier. Pour 2019, le taux de croissance attendu selon les experts du Fonds est de 3,3%. Par ailleurs, selon les estimations du ministère bulgare des Finances, le taux de croissance attendu en 2019 est de 3,4%, alors que pour les trois années suivantes la prévision est de 3,3%. Une des possibles explications d’un tel ralentissement économique sur le moyen terme serait la réduction du rôle incitateur des fonds européens et des politiques de cohésion de l’UE, indique Capital. (Capital)

Media

Le transfert de propriété de Nova TV a été finalisé

Le transfert de propriété de Nova Broadcasting Group par le groupe scandinave Modern Times Group à Advance Media Group des frères Kiril et Gueorgui Domoustchiev a été finalisé hier. Désormais, le Conseil d’administration sera présidé par Gueorgui Domoustchiev. Les fonctions de l’ancien directeur exécutif Didier Stoessel sont réparties entre Viara Ankova et Nikolaï Andreev. Nova Broadcasting Group, acquis pour 185 millions d’euros, est le plus grand groupe de media privé en Bulgarie avec ses 7 chaînes de télévision (dont Nova TV) et un très grand nombre d’influents sites web qui touchent 74% de la population bulgare. Le nouveau propriétaire appartient à Advance Properties Holding qui est présent dans 23 pays du monde avec ses 117 sociétés relevant de 10 secteurs industriels (industrie pharmaceutique, marine marchande, opérateur portuaire, etc.)

Loi sur les médias bientôt modifiée

Lors des débats qui ont suivi la présentation du rapport d’activité du Conseil des media électroniques, Betina Joteva, membre de ce conseil, a annoncé la nécessité d’actualiser la loi sur les médias qui ne permet pas de contrôler le fonctionnement des sites Internet. Un groupe de travail est d’ores et déjà constitué au ministère de la culture en vue de l’élaboration d’un projet de loi d’amendement devant permettre de transposer les dispositions de la nouvelle directive européenne prévoyant le suivi des sites Internet. A cet égard, Sega titre à sa une que « Des amendements urgents concernant les media protègeront les gouvernants d’un nouvel AppartementGate ». (tous media)

Dernière modification : 11/04/2019

Haut de page