Jeudi 11 juillet

Politique

Volen Siderov n’est plus président du groupe parlementaire des Patriotes unis

Le Conseil de coalition des Patriotes unis, auquel les membres d’Ataka, bien que convoqués, n’ont pas assisté, a décidé de révoquer Volen Siderov de son poste de président du groupe parlementaire de la coalition. Cette décision a été déposée le jour même à l’Assemblée nationale et annoncée de la tribune de l’Assemblée nationale par la présidente Tsveta Karayntcheva. Le groupe sera désormais coprésidé par Iskren Vesselinov de l’ORIM et par Valentin Kassabov du Front national pour le salut de la Bulgarie. Volen Siderov s’est indigné : « les collègues ont effacé le nom d’Ataka de la coalition ». En effet, le nom de la coalition « Patriotes unis – FNSB, Ataka et ORIM » a été remplacé par « Patriotes unis ». M. Siderov a déclaré attendre que le premier ministre explique avec combien de partis il a conclu un accord. Il a qualifié cet acte d’attaque à la coalition au pouvoir. (tous media)

Kristian Viguenine a été nommé vice-président de l’Assemblée nationale

Plus d’un an après la révocation de Valery Jablianov du poste de vice-président de l’Assemblée nationale du fait d’une déclaration selon laquelle le « Tribunal populaire constituait une justice nécessaire et inévitable », l’Assemblée nationale a élu son successeur, issu du quota du PSB, Kristian Viguenine. Pour rappel, Valery Jablianov, a été également démis, fin juin, du poste de membre du Bureau exécutif du parti (pour son absence d’esprit d’équipe, la non-participation aux discussions du parti et à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe).

Pourquoi le Parquet s’attaque-t-il au plus puissant service de renseignement bulgare ?

Essayant de répondre à cette question, le journaliste Petar Tcholakov de la Deutsche Welle étudie l’hypothèse d’un éventuel lien entre l’appétit du MDL (dont les élites ont été formées par les anciens services de sécurité) pour le secteur de la Sécurité et de la défense (six ans après la tentative de nommer à la tête de la DANS le député MDL Delian Peevski) et les intérêts de la Russie. Le journaliste rappelle que le général Plamen Anguelov, chef du service d’information militaire (à qui le Parquet reproche la délivrance, en violation de la loi, d’habilitations de sécurité donnant accès à des informations classifiées à 504 personnes) avait cité dans son rapport d’activité pour 2018 la Russie comme étant une source d’opérations hybrides et de menaces d’usage de la force militaire. Ainsi, Petar Tcholakov se demande si cette attaque, qui intervient à la veille de la réalisation de la transaction d’achat des chasseurs F-16, ne vise pas à la déjouer, dans l’intérêt de la Russie. (dnevnik.bg, dw.com)

Les élections municipales auront lieu le 27 octobre

Le président de la République, Roumen Radev, a signé un décret portant convocation des élections municipales le 27 octobre prochain (premier tour) et le 3 novembre (second tour). La campagne électorale commencera le 27 septembre. Les électeurs seront appelés à élire des maires de communes, des maires de mairies et des conseillers municipaux, alors que les résidents de Sofia, Plovdiv et Varna éliront aussi des maires d’arrondissements. Si aucun candidat aux mairies ne dépasse le seuil de 50% des votes au premier tour, un second tour sera organisé entre les deux candidats ayant reçu le plus de votes au premier tour. (tous media)

Rejet du veto présidentiel sur le camping sauvage

Avec 143 voix pour, 66 contre (du PSB) et une abstention, l’Assemblée nationale a rejeté le veto du Président de la République aux amendements à la loi sur l’aménagement de la côte de la mer Noire. Les nouvelles dispositions prévoient la restriction du camping sauvage sur le littoral à des zones spécialement désignées à cet effet, ainsi que de sanctions pour les contrevenants, mais autorisent l’accès libre de véhicules sur la côte. Selon le député du GERB Dimitar Boïtchev, les amendements seraient nécessaires pour faire face aux déchets laissés par les campeurs. « Qu’est-ce qui nuit plus à l’environnement – la tente dans la forêt ou la Jeep sur la plage ? Les déchets des campings ou les tonnes de déchets de construction ? », a demandé le député PSB Kroum Zarkov. « Ce qui est frappant dans ce cas, c’est que pendant que l’État punit les touristes, il continue de négliger la destruction des dunes par des constructions inacceptables d’hôtels et de villages de vacances sur le sable », écrit Sega. (Dnevnik, Capital, Sega, Douma, Mediapool)

Défense

Offre définitive pour F-16 : prix plus bas pour des capacités opérationnelles plus limitées ? (suite)

Le Conseil des ministres a approuvé le traité intergouvernemental avec les États-Unis concernant l’acquisition de huit F-16. Ainsi, l’armée de l’air bulgare recevra six avions de combat et deux avions biplaces d’entraînement et de combat pour 1,256 milliards de dollars (soit 2,18 milliards de leva). Il est prévu que ce montant soit versé en une seule fois. Les premiers avions seront fournis dans trois ans environ.

Un mandat a été donné au ministre de la défense Krassimir Karakatchanov de signer ce traité, qui se présente sous la forme de quatre accords distincts relatifs à : l’acquisition et l’entretien des avions ; le système technique d’échange d’information ; l’armement et les missiles de type Sidewinder. Après sa signature, le traité doit être ratifié par le parlement bulgare, très probablement d’ici la fin du mois. Un autre mandat a été donné au ministre de l’économie Emil Karanikolov qui devrait signer un accord de coopération industrielle avec Lockheed Martin prévoyant, entre autres, la construction d’une usine de réparation d’avions et la production de drones à des fins militaires.

Intervenant de nouveau sur le sujet, le président de la République Roumen Radev a relevé que le marché ne pourra être considéré comme bon que si le prix approuvé par le gouvernement couvre « tous les éléments qui ont été demandés, l’ensemble des paquets et des capacités opérationnelles, sinon, le projet perd son sens ». Par ailleurs, « les conditions de l’entretien technique des avions, qui sont reportés dans le temps, renchériront encore le projet ». (tous media)

Balkans

La Macédoine cherchera à résoudre d’ici la fin de l’année les points conflictuels avec les historiens bulgares

Le gouvernement macédonien a approuvé le rapport de la commission conjointe bulgaro-macédonienne chargée du rapprochement des points de vue sur des événements relevant de l’histoire commune des deux pays. Les points qui ne font plus l’objet de dissensions, sont ceux relevant de l’histoire ancienne et médiévale. Les deux pays sont également d’accord pour célébrer ensemble des figures historiques comme Cyrille et Méthode, Clément d’Ohrid et le tsar Samuel. Durant cette réunion du gouvernement macédonien, l’engagement a été pris de résoudre d’ici la fin de l’année les disputes concernant l’insurrection de la St-Elie et le personnage de Gotse Deltchev. (24 Heures)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 11/07/2019

Haut de page