Jeudi 11 juin

Coronavirus

Bilan

  • Nombre de contaminés : 2 993 (+ 104 en 24h)
  • Nombre de guérisons : 1 664 (+ 41 en 24h)
  • Nombre de décès : 167 (0 en 24h)

La peur du Covid-19 progressivement déplacée par les inquiétudes pour les revenus

Selon un sondage de Gallup, 51% déclarent avoir peur d’être contaminés par le coronavirus, soit une baisse de 18 points de pourcentage comparé aux perceptions d’il y a deux mois. La part des personnes estimant que la menace du virus est exagérée a diminué, en passant de 72% en mars à 58%. D’autre part, 51% affirment que leurs revenus ont baissé, contre 36% en mi-mars. 77% sont plutôt ou entièrement d’accord que le gouvernement réussit à faire face à l’épidémie.

Justice

Les Bulgares perçoivent des niveaux élevés de corruption

Selon un sondage Eurobaromètre, réalisé en décembre 2019 et publié en juin, 51% des Bulgares estiment que le niveau de corruption a augmenté au cours des trois dernières années (hausse de trois points de pourcentage par rapport à 2017). 80% pensent que la corruption est répandue dans le pays (baisse de trois points de pourcentage), alors que 28% se disent personnellement touchés par la corruption. Les secteurs perçus comme les plus corrompus sont : (i) la police et les douanes (61%), (ii) la santé (53%) et (iii) les fonctionnaires qui attribuent les marchés publics (51%). 79% pensent que la corruption existe au sein des autorités locales, et 84% au sein des institutions nationales. 11% des Bulgares affirment avoir vécu ou été témoins d’un cas de corruption (contre 5% au niveau européen). Le pourcentage des Bulgares qui ont dû donner de l’argent supplémentaire, ou un cadeau au personnel médical, est lui aussi deux fois plus élevé que le chiffre pour l’UE (10% contre 5%). Enfin, les deux raisons les plus souvent citées pour ne pas signaler un cas de corruption sont le manque de protection pour les lanceurs d’alerte et la conviction que les malfaiteurs ne seront pas punis.

Entretien entre les procureurs généraux Ivan Guéchev et Laura Kövesi

Le procureur général, Ivan Guéchev, et la procureure générale du Parquet européen, Laura Kövesi, se sont entretenus par visioconférence à la demande de celle-ci, pour discuter du budget du Bureau du procureur général européen et de la préparation de la Bulgarie pour la mise en place de la nouvelle institution. M. Guéchev a exprimé son soutien à « l’extension des compétences du Parquet européen » dans les domaines « de la criminalité transfrontalière, du blanchiment d’argent et du crime organisé, lorsqu’ils menacent les intérêts de l’Union européenne ». M. Guéchev a déclaré que les deux procureurs délégués qui travailleraient en Bulgarie pourraient être insuffisants, et s’est montré prêt à coopérer pleinement pour l’accomplissement de leurs fonctions.

Finances

L’État se porte acquéreur d’une partie du capital de Fibank

Lors de la vente publique organisée par la Bourse de Sofia pour 110 millions de titres de la First Investment Bank (Fibank), un investisseur dont l’identité n’a pas été révélée, a acquis la quasi-totalité (108 millions) du paquet, équivalent à 26,18% du capital de la banque. Ces titres donnent le droit à l’acheteur de participer à la procédure de levée de 200 millions de leva pour l’augmentation du capital de la banque.

Plus tard, le ministre de l’Économie, Emil Karanikolov, a confirmé sur bTV que l’État avait participé dans cette vente publique, mais que sa part dans la banque sera révélée demain, un investisseur privé s’étant également présenté. Expliquant l’absence d’intérêt privé avec la pandémie du Covid-19, il a souligné que la Bulgarie ne pouvait pas se permettre de ne pas remplir la dernière condition posée devant son adhésion au mécanisme ERM II et à l’Union bancaire : l’augmentation du capital de Fibank. Il a appelé les politiciens à s’unir autour de cette « cause nationale », et a critiqué certaines « politiciennes d’opposition médiocres » et le président de la République qui « reçoivent des directives de l’extérieur, contre un Parquet actif et fort, contre une révision de la privatisation, et qui sont contre le fait que nous luttions contre les oligarques et que l’État soit plus riche ». Interrogé, il a précisé qu’il s’agit des publications de l’homme d’affaires Vassil Bojkov sur Facebook.

Rapports de la BCE et de la CE sur la convergence

La Bulgarie ne remplit pas le critère de la stabilité des prix pour pouvoir intégrer la zone euro, le taux d’inflation de 2,6% étant supérieur à la valeur de référence de 1,8 %. C’est la conclusion des derniers rapports de la Banque centrale européenne (BCE) et de la Commission européenne (CE) sur la convergence de sept pays de l’Union européenne, qui n’ont pas encore adopté la monnaie unique. Le rapport de la BCE constate également que « la qualité des institutions et de la gouvernance est relativement médiocre » et que la législation nationale n’est pas entièrement compatible avec les critères de Maastricht. La Bulgarie ne satisfait pas non plus au critère du taux de change car elle ne participe pas au mécanisme de taux de change. La CE souligne que ces rapports sont préparés indépendamment des candidatures d’adhésion à la zone euro, tandis que le vice-président Valdis Dombrovskis a salué les efforts de la Bulgarie.

Économie

Le Parlement réduit la TVA pour certains secteurs

L’Assemblée nationale a adopté des amendements à la loi sur la TVA, qui réduisent à 9% le taux d’imposition pour plusieurs secteurs : l’hébergement dans des hôtels, des campings et des caravanes, les services de restauration et de traiteurs, la livraison de livres et de manuels scolaires (y compris en version numérique), la nourriture pour bébés et les couches. Les taux réduits entrent en vigueur à partir du 1er juillet, et s’appliqueront jusqu’à la fin de l’année prochaine. La baisse de la TVA ne concerne pas l’alcool, contrairement à la proposition du président du FNSB, Valéry Siméonov, qui souhaitait que le vin et la bière soient inclus dans cette liste. La proposition du PSB de faire baisser le taux pour les médicaments et certains produits alimentaires de base n’a pas non plus été retenue.

Les députés ont également adopté la distribution de bons, à hauteur de 210 leva pour des services touristiques, qui seront offerts aux personnels en première ligne de lutte contre le Covid-19 : médecins et spécialistes médicaux travaillant dans les inspections sanitaires, agents du ministère de l’Intérieur et du ministère du Travail et de la Politique sociale, etc. Les bons seront à utiliser jusqu’au 30 novembre 2021, pour des vacances d’au moins sept nuitées.

Sécurité

Fusion de la gendarmerie et des unités spéciales anti-terroristes

L’Assemblée nationale a décidé de la fusion de la Gendarmerie nationale (qui dépend de la police nationale) avec les Unités spéciales de lutte contre le terrorisme (« les bérets »). En complément de la lutte contre le terrorisme et les émeutes, la nouvelle unité sera chargé de la protection de hauts responsables publics et d’agents du Ministère de l’Intérieur, de l’Agence nationale des recettes ou encore des Douanes. Dnevnik note que l’amendement a été adopté malgré les doutes, et les craintes, que cette nouvelle unité exercera les mêmes fonctions que le Service national de protection. La proposition de l’ORIM, visant à créer des formations de volontaires disposant de fonctions limitées de contrôle de l’identité et de maintien de l’ordre, n’a pas été retenue.

Arrestation d’un agent du renseignement pour divulgation d’informations secrètes

Un agent de l’Agence d’État pour le renseignement (DAR) a été arrêté pour divulgation d’information classifiée. De nombreux documents, classifiés secrets ou confidentiels, ont été retrouvés à son domicile. L’agent, dont les initiales sont A.Z., a été placé en détention provisoire pour 72 heures, avant de comparaître devant le Tribunal militaire de Sofia.

Les principaux événements de l’Institut français en juin

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 11/06/2020

Haut de page