Jeudi 12 juillet

Politique

Le parlement a adopté en deuxième lecture les textes controversés sur les carburants qui introduisent des critères financiers élevés pour les entreprises effectuant le commerce, le transport et le stockage de carburants. Le projet, déposé par un grand groupe de députés de toutes les couleurs politiques, a provoqué une scission au sein de la coalition des Patriotes unis, partenaire du GERB au sein du gouvernement. Le vice-premier ministre Valeri Simeonov, ne démordant pas de sa position qu’il s’agit de dispositions à portée lobbyiste visant à tuer les petits acteurs sur le marché des carburants, envisage de saisir la Commission européenne. « Faute d’avoir trouvé un soutien au parlement, nous le chercherons à la Commission », a souligné M. Simeonov tout en laissant clairement comprendre que son parti n’a pas l’intention de quitter ni la coalition des Patriotes unis, ni le gouvernement. (tous media)

La presse bulgare se référant à l’agence Reuters, qui cite le porte-parole du président de l’Euro-groupe Mario Centeno, informe que la lettre d’intention de la Bulgarie en vue de son adhésion au MCEII sera examinée aujourd’hui lors de la réunion des 19 ministres des finances de la zone euro avec des représentants de la Banque centrale européenne. Selon ce porte-parole la lettre d’intention bulgare comprend des engagements supplémentaires concernant l’adhésion au MCEII et à l’Union bancaire. Reuters se réfère à une source anonyme selon laquelle il est attendu qu’à l’issue de cette réunion une date soit proposée à la Bulgarie. Ces mêmes sources affirment que la Bulgarie a pris des engagements en vue du renforcement de son secteur bancaire y compris par la supervision extérieure des plus importantes banques. Cependant, selon les sources de 24 tchassa à la Banque nationale de Bulgarie et au gouvernement, les engagements pris dans la lettre ne concernaient que les critères formels relatifs à l’adhésion au MCEII. (tous media)

Le ministre des finances Vladislav Goranov présentera aujourd’hui devant la commission des affaires économiques et monétaires les résultats de la présidence bulgare du Conseil de l’UE. (tous media)

Le premier ministre Boïko Borissov a déclaré hier en Conseil des ministres que le Hub Balkan permettra de tester un modèle européen de commerce avec du gaz russe. Il a également souligné que des experts de la Banque européenne pour le développement et de la Banque européenne d’investissement viendront à Plovdiv la semaine prochaine pour discuter de projets relatifs au développement de l’infrastructure dans les Balkans afin de pouvoir un jour mettre en place des taxes et des tarifs communs en matière de circulation des biens et des personnes.(tous media)

La candidature de Dragomir Dimitrov, chef de l’Agence d’Etat de renseignement (DAR), au poste de consul général à Munich, a été validée en séance non publique du Conseil des ministres la semaine dernière. Cette semaine le Conseil des ministres n’a pas pu voter sa démission de ses fonctions de chef de la DAR en raison de la participation du président Radev au sommet de l’OTAN à Bruxelles qui doit se prononcer sur la proposition du Conseil des ministres de successeur de M. Dimitrov. (tous media)

Le ministre des transports Ivaïlo Moskovski a déclaré lors de la réunion de la commission parlementaire des transports que 7-8 groupes internationaux ont manifesté leur intérêt pour la concession de l’aéroport de Sofia. Cette commission a rejeté la proposition du PSB de suspendre la procédure relative à l’attribution de concession. (tous media)

International

« Cette rencontre de l’OTAN est particulièrement importante parce qu’elle est appelée à démontrer l’unité, la solidarité et la résolution de tous les Etats membres. Mais à l’heure actuelle, les questions deviennent plus nombreuses que les réponses », a commenté le président de la République Roumen Radev qui prend part au sommet de l’OTAN à Bruxelles. Selon lui, l’atmosphère des séances plénières « n’est pas parmi les plus agréables ». « J’étais le seul à soulever la question du lien transatlantique qui est l’échine de l’OTAN, en tant que capacités militaires. Que se passera-t-il si nous n’arrivons pas à atteindre maintenant ces 2% du PIB ? », a indiqué M. Radev en relevant que pour l’instant personne ne parle des 4% exigés par le président américain Trump. Selon le chef de l’Etat, « ce que M. Trump fait est bon y compris pour nous, en termes de renforcement des capacités de défense », vu la réticence du gouvernement bulgare à affecter des fonds pour les besoins des forces armées. M. Radev a également appelé à une politique commune de l’OTAN vis-à-vis des dépenses pour la défense en rappelant que deux tiers des pays alliés, dont la Bulgarie, envisagent d’atteindre 2% du PIB en 2024 et huit pays ont déjà atteint cet objectif. (president.bg, dnevnik.bg)

« Trump et Poutine jouent ensemble contre l’Europe » : la position d’Ivaïlo Kalfine, ancien ministre et eurodéputé, qui considère que l’UE ne devrait pas rester impassible face à la nouvelle politique américaine. Les relations américano-européennes bâties depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale s’effondrent et l’Europe devrait avoir le courage de faire cavalier seul, estime M. Kalfine. (Standart)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les media bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 12/07/2018

Haut de page