Jeudi 13 août

Au cours du mois d’août, cette revue de presse paraîtra une fois par semaine. Nous vous souhaitons un bel été, et de bonnes vacances !

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 13 893 (+ 171 en 24h)
• Nombre de guérisons : 8 479 (+ 325 en 24h)
• Nombre de décès : 482 (+ 11 en 24h)

Politique

Cinquième semaine des manifestations antigouvernementales

Durant la cinquième semaine de protestation, les manifestants, chassés des trois carrefours clé du centre de Sofia par la police, les ont réoccupés, le soir même. En même temps, des manifestants campaient devant la mairie de Varna et des manifestations ont eu lieu dans le reste pays, à Bourgas, Gabrovo, Haskovo, Lovetch, Plovdiv, Roussé, Stara Zagora, Veliko Tarnovo …

Mardi dernier, depuis le chantier de la nouvelle autoroute Evropa, Sofia-Belgrade, le PM Borissov a annoncé avoir pris des « décisions graves », précisant, sur Facebook : « Le combat pour plus de fonds européens, la maîtrise de l’effondrement économique provoqué par le coronavirus, le Pacte vert, l’adhésion à l’Union bancaire : autant de décisions difficiles. Nous avons assumé la responsabilité et nous les avons prises ces décisions. Tout le reste est clairement défini dans la loi : le droit de protester et quand tenir des élections. […] Je sais ce que je ferai, la décision est prise ! D’ici quelques jours je vais l’annoncer. Le temps est aux décisions ! »

Une centaine de manifestants, réunie mercredi soir devant l’ambassade d’Allemagne à Sofia, ont scandé le slogan « Fermeture en masse des yeux », pour dénoncer les yeux fermés de la présidence allemande de l’UE, sur les faits de corruption et de détournement de fonds européens, et ce, au niveau le plus élevé du gouvernement. (tous media)

L’audition du premier ministre a été annulée

La session extraordinaire du Parlement, convoquée ce matin à la demande du PSB, - avec pour ordre du jour le projet de collectif budgétaire et l’audition du ministre de l’intérieur, Christo Terziski et du premier ministre, Boiko Borissov sur les agressions de journalistes lors de la conférence du GERB, a été annulée faute de quorum (78 députés enregistrés au lieu des 121 requis).

Les protestations anti-gouvernementales ont toutefois continué ce matin devant le Parlement et au moins trois initiatives ont été lancées sur les réseaux sociaux par « le trio toxique », l’organisation « la jeunesse verte » et l’organisation de jeunes du parti « Oui, Bulgarie ». (Dnevnik, bTV)

Les académiciens de l’Académie bulgare des sciences se rangent à côté des manifestants

Environ 170 académiciens de l’Académie bulgare des sciences (BAN) ont soutenu les protestations contre le pouvoir et ont demandé la démission du premier ministre et du procureur général. Dans une lettre ouverte, les académiciens ont lancé un appel pour la désobéissance civile. Selon eux, le gouvernement actuel « ébranle les fondements de l’Etat (…) Quand le pouvoir bafoue la morale et toutes les valeurs d’importance publique et quand à travers les institutions, il exerce un pouvoir arbitraire, la désobéissance civile est la seule forme légale de conduite citoyenne ». (Mediapool, Svobodna Evropa)

Économie

La société française GeoPost s’apprête à acquérir une part majoritaire dans les messageries Speedy

La société française GeoPost, filiale de La Poste, a déposé une demande auprès de la Commission pour la protection de la concurrence, relative à l’acquisition de la part majoritaire dans la société de livraison de colis Speedy (sans rapport avec la société automobile française homonyme).

Depuis 2014, GeoPost détient 25% des actions de Speedy, et sa part pourrait passer à 70% voire 75 % après la finalisation éventuelle de la transaction. Dans le passé, les deux parties avaient convenu une option d’achat qui donne le droit à GeoPost d’augmenter sa part jusqu’à 70% en 2020. En raison de la pandémie, ce délai a été prolongé jusqu’au 31 janvier 2021. (Capital, Douma, 24 Heures)

Environnement

Incendies dans le Sud-Est

Des incendies ont ravagé des milliers d’hectares de forêts, de pâturages et de broussailles dans la région de Haskovo, aux côtés de la frontière avec la Turquie. Pendant plusieurs jours, des équipes de pompiers, de militaires et de volontaires ont lutté contre cette catastrophe, jusqu’à l’extinction de la plupart des feux, en début de semaine. Les incendies n’ont pas fait de victimes, mais des dégâts écologiques et économiques. Les feux ont été provoqués par négligence (mégot jeté), alors que le vent et les températures élevées ont contribué à leur propagation. (bTV, BNR, 24 Heures)

Dernière modification : 13/08/2020

Haut de page