Jeudi 13 mai

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 412 814 (+ 657 en 24h)
• Nombre de guérisons : 357 149 (+ 3 530 en 24h)
• Nombre de décès : 17 150 (+ 46 en 24h)
• Nombre d’hospitalisations : 5 250 (dont 526 en réanimation / soins intensifs)
• Nombre de vaccins administrés : 1 035 763 (+ 36 477 en 24h)

Politique

Les premières priorités des nouveaux ministres

Le gouvernement intérimaire, nommé par le président de la République, tient aujourd’hui son premier Conseil des ministres. A la veille du Conseil, plusieurs ministres ont évoqué les priorités sur lesquelles ils concentreront leurs efforts, dans l’attente de la création d’un gouvernement régulier après les élections législatives du 11 juillet prochain. Pour le ministre de l’Intérieur, Boïko Rachkov, l’objectif principal sera de « garantir la tenue d’élections équitables, sans achats de voix qui distordent sérieusement la réalité politique et ternissent l’image de la Bulgarie ». Une attention particulière sera réservée à la pression migratoire aux frontières, mais aussi sur « la mise en lumière » de certains anciens dossiers traités par le ministère.

Le ministre de la Justice, Yanaki Stoïlov, a indiqué, parmi ses priorités, une meilleure gestion des services aux citoyens, l’identification des sphères problématiques et l’évaluation de l’impact de l’application de certaines lois, y compris de celles régissant l’existence des juridictions et des Parquets spécialisés. Le ministère de la Justice demandera en outre des précisions sur les allégations de sévices en prison sur des hommes d’affaires détenus, avancées par le céréalier Svetoslav Iltchovski lors de son audition devant la commission parlementaire chargée de l’enquête sur des infractions d’abus dans l’utilisation de fonds publics, présidée par Maya Manolova.

Au ministère des Finances, le nouveau ministre, Assen Vassilev, a regretté le refus du gouvernement de M. Borissov d’actualiser le budget national, afin de garantir, au-delà du 31 mai 2021, le maintien de certaines mesures anti-Covid (la mesure 60/40 au profit des petites et moyennes entreprises, le supplément de 50 leva versé aux retraités, le supplément de 1 000 leva pour le personnel médical en première ligne, etc.). « Maintenant, si nous voulons maintenir ces mesures, il nous faudra soit couper dans d’autres dépenses, soit améliorer le recouvrement des impôts », a-t-il précisé.

Les élections seront également au centre de l’attention du ministère des Affaires étrangères. Lors de la cérémonie de passation du pouvoir, le nouveau ministre Svetlan Stoev a souligné qu’il poursuivra les politiques mises en place par l’équipe précédente, y compris par rapport à la question de l’élargissement de l’UE. « Vis-à-vis de la Macédoine du Nord, nous ferons tout ce que nous pouvons pour poursuivre le dialogue », a relevé le ministre Stoev.

Au ministère de l’Éducation et de la Science, le nouveau ministre Nikolaï Denkov a assuré que son mandat s’inscrira dans la continuité, l’objectif principal étant de garantir un passage fluide vers un gouvernement régulier. Au contraire, le ministre de la Culture, Velislav Minekov, n’a pas caché son ambition de faire avancer les dossiers. « Nous essaierons de faire en deux mois tout ce qui n’a pas été fait en dix ans », a-t-il commenté tout en soulignant qu’il comptera beaucoup sur l’équipe déjà en place du ministère. (tous media)

Le Président de la République souhaite que le gouvernement intérimaire intègre les idées de la Présidence dans le Plan de relance et de résilience bulgare

Hier, lors de la cérémonie officielle de présentation de la composition et des priorités du nouveau gouvernement, le Président de la République, Roumen Radev a critiqué le cabinet « Borissov » pour avoir préparé le plan national de relance en catimini, sans respecter des critères clairs et sans tenir compte des propositions rationnelles qui ont été faites entre-temps. « Vous, ministres, vous devez faire tout votre possible afin de prouver que la protection de la population bulgare est la priorité la plus importante du gouvernement. Vous devez faire face aux conséquences de l’épidémie, mettre de l’ordre dans le chaos de la vaccination et prendre une décision difficile sur le Plan de relance et de résilience. (…) Vous devez évaluer l’adaptation du texte aux exigences européennes. Vous devez, dans le peu de temps imparti, examiner les nombreuses propositions rationnelles, y compris celles formulées par la Présidence ». En effet la Présidence a proposé plusieurs projets dont : 1) la mise en place d’un système d’assistance médicale d’urgence aérienne, 2) l’optimisation de la gestion et de l’utilisation de l’énergie, 3) la prévention, le diagnostic précoce de la population bulgare 4) la construction d’un centre national de surveillance, de contrôle et de gestion, qui aura pour but d’analyser et de divulguer l’information provenant des satellites afin de pouvoir prendre des décisions de gestion en temps utile et 5) la construction d’un centre pour les jeunes, dédié à la science et aux innovations dans lequel tous les enfants pourront étudier gratuitement les sciences, les hautes technologies, l’intelligence artificielle, la robotique. (24 heures, president.bg)

Nouvelle manifestation contre l’élevage d’animaux à fourrure

Plusieurs dizaines de personnes se sont réunies hier matin devant le bâtiment du Conseil des ministres pour réclamer la fermeture de l’unique ferme de visons qui opère toujours en Bulgarie. La manifestation a été soutenue par la coalition « Lève-toi ! Les mafieux dehors ! », ainsi que par des représentants de « Bulgarie démocratique ». Selon Pétia Altimirska, de l’ONG « Campagnes et activisme pour les animaux dans l’industrie », la ferme a été établie en violation de la loi : elle n’a fait l’objet ni d’une étude d’impact environnemental, ni d’une procédure spéciale d’autorisation. Mme Altimirska a également alerté sur l’écart entre les revenus déclarés de la ferme en 2018 (1 500 euros) et le montant des exportations de fourrures (11,3 millions de dollars) au cours de la même année. Enfin, le risque d’apparition de nouvelles mutations du Covid-19 a été évoqué. Les manifestants ont été reçus par les ministres intérimaires de la Santé et de l’Agriculture, ce dernier s’étant engagé à effectuer une vérification.

Cette action intervient quelques jours après les allégations faites devant le Parlement par le céréalier Svétoslav Iltchovski, qui a affirmé que le propriétaire de la ferme, Ivan Anguelov, aurait illégalement enterré des carcasses de visons dans des mines appartenant à l’homme d’affaires Hristo Kovatchki, à l’insu de ce dernier. (Mediapool, Darik News, BNR, BNT)


Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 13/05/2021

Haut de page