Jeudi 13 septembre

Politique

Nomination reportée des nouveaux ministres

Le parlement a retiré de son ordre du jour pour aujourd’hui le point de l’acceptation des démissions des ministres des Transports, du Développement régional et de l’Intérieur et de la nomination à leur place des trois candidats proposées par le Premier ministre et approuvés par le conseil de la coalition gouvernementale, à savoir Alexandre Manolev, Petia Avramova et Mladen Marinov. La raison en est l’absence d’un décret du président de la République libérant le secrétaire général de l’Intérieur Mladen Marinov de ses fonctions. La nomination et la démission du secrétaire général relèvent en effet des compétences du président de la République, sur proposition du gouvernement. Selon l’information diffusée par le centre de presse du chef de l’Etat, la proposition gouvernementale concernant M. Marinov n’a été reçue qu’hier. Le président Roumen Radev en prendra connaissance dès son retour de Riga où il participe, les 13 et 14 septembre, à la rencontre du groupe « Arraiolos ». Ce format réunit les 14 présidents de pays, membres de l’UE, qui n’ont pas de fonctions exécutives (dnevnik.bg, kanal3.bg)

Le ministre des finances favorable à une démonopolisation de l’assurance-maladie ?

S’exprimant hier sur les propositions de réforme du système de l’assurance-maladie, formulées par le ministère de la santé, le ministre des finances Vladislav Goranov a souligné qu’il n’était pas favorable à une augmentation du poids fiscal ou social pour les assurés. L’accord de coalition, qui a donné naissance à ce gouvernement, ne prévoit pas d’augmentation d’impôts, ni de cotisations à l’assurance-maladie, a rappelé M. Goranov. Selon lui, la meilleure solution serait d’aller vers une démonopolisation de la Caisse nationale d’assurance-maladie. « S’il n’y a pas de consensus [sur le modèle à choisir] nous n’effectuerons que des réglages de précision du dispositif actuel, afin d’améliorer le contrôle », a conclu le ministre. (tous medias)

Les responsables des autorités de justice ont rendu compte de leur activité devant l’Assemblée nationale : absence du président de la Cour de cassation

L’Assemblée nationale a adopté hier les rapports d’activité présentés par le procureur général Sotir Tsatsarov, le président de la Cour administrative suprême Gueorgui Tcholakov, le représentant du Conseil supérieur de la magistrature et l’Inspectrice général des services judiciaires Teodora Tochkova. Les députés ont décidé de reporter l’adoption du rapport relatif à l’activité des juridictions judiciaires du fait de l’absence du président de la Cour de cassation, Lozan Panov, qui ne s’est pas présenté au Parlement arguant d’une invitation venue tardivement par téléphone. Son absence a suscité le mécontentement des députés du MDL qui l’ont qualifiée d’ « irrespect à l’égard du Parlement ».

Nouveau passage de passagers non contrôlés à l’aéroport de Sofia

Quarante passagers en provenance de Beyrouth ayant fait escale à l’aéroport de Sofia, avant de s’envoler vers d’autres destinations européennes, n’ont pas été contrôlés. Après la constatation de cette omission, seuls trente d’entre eux ont été retrouvés et contrôlées, les dix autres ayant déjà embaqué sur leur vols de correspondance. Le ministère de l’intérieur a décliné la responsabilité de la police aux frontières en précisant que de tels passagers relèvent de la responsabilité des autorités de l’aéroport.

Selon un rapport de Transparency International publié hier, la Bulgarie est parmi les pays qui appliquent le moins bien la Convention sur la lutte contre la corruption d’agents publics étrangers dans les transactions commerciales internationales. Aucune information relative à l’ouverture d’enquêtes concernant de telles infractions de corruption n’a été fournie pour la période 2014-2017.

Justice administrative

L’Assemblée nationale a rejeté le véto mis par le président de la République, Roumen Radev, à 16 dispositions de la loi d’amendement au Code de procédure administrative, qui « déforment les principes traditionnels et les acquis du droit administratif » et « limitent les droits de la défense ». Pour rappel le président Radev s’opposait notamment aux audiences à huis clos, à l’augmentation drastique (de 5 à 75 leva pour les personnes physiques et de 25 à 370 leva pour les personnes morales) des taxes relatives à la procédure de cassation et à la suppression de l’instance de cassation dans plusieurs lois spéciales.

Europe

Déclenchement du point 7 du Traité sur l’UE contre la Hongrie : comment ont voté les eurodéputés bulgares ?

La décision du Parlement européen de déclencher le point 7 du Traité sur l’Union européenne, à l’encontre de la Hongrie, pour « une violation grave et persistante » des valeurs de l’UE, y compris celle de l’Etat de droit, n’a été soutenue que par cinq des dix-sept eurodéputés bulgares : Filiz Hiousmenova, Ilhan Kioutchouk et Iskra Mihaïlova (ALDE), Sergueï Stanichev (PSE) et Svetoslav Malinov (PPE). Parmi les autres représentants bulgares, Assim Ademov, Andreï Kovatchev, Andreï Novakov, Emil Radev et Vladimir Ouroutchev (PPE), Nikolaï Barekov, Anguel Djambazki (CRE) et Momtchil Nekov (PSE) ont voté contre. Eva Maydell (PPE) s’est abstenue et trois eurodéputés n’ont pas pris part au scrutin : Nedjmi Ali (ALDE), Peter Kouroumbachev et Gueorgui Pirinski (PSE). (dnevnik.bg, legalworld.bg)

France-Bulgarie

La presse rend largement compte de l’inauguration d’une usine du groupe Latécoère à Plovdiv par le premier ministre M. Boïko Borissov.

Dernière modification : 14/09/2018

Haut de page