Jeudi 15 novembre

Politique

Pas de démission au gouvernement

Le Premier Ministre Boiko Borissov a bien établi que le gouvernement n’allait pas démissionner sous la seule pression de la rue (BTV) : « J’espère que les protestations vont s’arrêter puisque les prix des carburants baissent. Le gouvernement ne dispose pas d’outils pour faire baisser les prix ». Quant à la démission de Valéry Siméonov, elle dépend avant tout des Patriotes unis et aucun reformatage de la coalition gouvernementale n’est possible à ce stade. (btv.bg, focus-news.net)

Mauvaise passe pour « Volonté »

Conformément à une requête du Parquet qui les accusait d’extorsion de fonds, deux députés du parti « Volonté » dont Vessélin Marechki, le vice-président de l’Assemblée nationale et leader du parti, ont renoncé hier à leur immunité. Dans un même temps, M. Marechki a déclaré que les députés de son parti ne mettraient pas à exécution leur menace de boycott. (24 Heures)

Justice

GP Group sur la sellette

Deux dirigeants de GP Group ont été mis en examen pour entente criminelle en vue de commettre des infractions fiscales et de blanchiment d’argent. GP Group est soupçonnée de détournements de fonds européens depuis les révélations du site en ligne Bivol. (tous media)

Finances

Feu vert pour la fusion DSK/Société générale.

La Banque nationale bulgare a donné son aval à l’acquisition de 99.7352% du capital de la Société Générale Expressbank par la banque DSK (groupe hongrois OTP). La valeur de la transaction, estimée à quelques 500 M€ et prévue pour la fin de l’année, devrait permettre à la SG de continuer d’opérer en tant que filiale de DSK.

Avec un bilan total d’une dizaine de Mds €, la DSK deviendra la première banque bulgare, dépassant l’actuel leader, UniCredit Bulbank, de 470 M€. (24 Heures, Sega)

Dernière modification : 15/11/2018

Haut de page