Jeudi 16 mai

Élections européennes

7 candidats aux élections européennes ont été des agents de la Sécurité d’État

Sept candidats aux prochaines élections européennes ont été des agents de l’ancienne Sécurité d’État. C’est ce qu’a annoncé la Commission pour la divulgation des documents et l’annonce de l’appartenance de ressortissants bulgares à la Sécurité d’État et aux services de renseignement de l’Armée populaire bulgare, connue sous le nom de Commission sur les dossiers. La liste du PSB compte avec trois anciens agents, celle de l’ORIM avec deux, et celles de Volya et de la Coalition pour la Bulgarie avec un chacune. 115 personnes au total ont été examinées par la Commission, alors que l’appartenance de 196 candidats n’a pas fait l’objet d’une vérification puisqu’ils sont nés après 1971 et n’avaient pas atteint la majorité au moment de la dissolution de la Sécurité d’État. (Dnevnik, Svobodna Evropa, Sega)

Politique

Report de la mise en œuvre du nouveau système de péage

La mise en œuvre du nouveau système de péage pour les poids lourds a été reportée pour novembre prochain. C’est ce qui a été décidé à la suite d’une réunion entre, d’un côté, des représentants des transporteurs et, de l’autre côté, le premier ministre, Boïko Borissov, et les ministres des Finances et du Développement régional. Le système devait entrer en vigueur le 16 août après trois mois de tests qui ont commencé cette semaine, mais ceux-ci se poursuivront jusqu’au 16 novembre. Les transporteurs routiers ont plusieurs demandes : la baisse du tarif prévu, la restriction de la portée du nouveau système aux autoroutes et aux routes de première catégorie, ainsi que l’introduction d’une période d’essai de six mois. (bTV, Mediapool, Dnevnik)

Le procureur général requiert la DANS pour vérifier l’existence de comptes en banque ou de biens immobiliers possédés par les gouvernants dans des paradis fiscaux

Le procureur général Sotir Tsatsarov a demandé à l’Agence d’Etat de sécurité nationale une note faisant l’inventaire des comptes en banque et des biens immobiliers possédés par des hommes et des femmes politiques dans des paradis fiscaux. La liste des personnes soumise par le Parquet à la DANS comprend l’ensemble du gouvernement, tous les gouverneurs, députés, maires, et conseillers municipaux. La presse précise que cette demande vient deux jours après l’entretien du procureur général avec le président de la République. M. Radev avait publiquement appelé à ce que les autorités compétentes fassent de telles vérifications. (tous media)

Le président de la République s’entretient avec le ministre de la justice

Après le procureur général et le président de la Cour de cassation, le président de la République Roumen Radev s’est entretenu avec le ministre de la justice Danail Kirilov. Celui-ci a informé le président qu’il n’envisageait pas d’utiliser son droit de désigner un candidat au poste de procureur général. M. Kirilov a également communiqué au président son projet d’amendement à la loi sur le pouvoir judiciaire relatif à la responsabilité des présidents de la Cour de cassation et de la Cour administrative suprême et du procureur général. (tous media)

Le député Delian Peevski a reçu deux années de salaire pour une seule journée de présence

Selon des informations fournies par l’Assemblée nationale à l’association civile Boets, le député (MDL) Delian Peevski a participé aux travaux du Parlement pour la dernière fois le 19 avril 2017. Cependant, son salaire lui a été versé depuis deux ans et ses absences de la salle parlementaire ont été justifiées. Pendant cette période son nom a été inscrit comme porteur de deux projets de loi, sans qu’il ait participé à leur examen. L’administration du Parlement refuse de fournir des informations relatives à d’éventuelles sanctions relatives à un manquement à ses devoirs. (Sega)

Média

Enlèvement d’un journaliste d’investigation

Le journaliste d’investigation Hristo Guéchov a été enlevé par deux personnes non-identifiées pour une nuit jusqu’à ce que le site web Zov News (basé à Vratsa) ait supprimé une publication qui jette de la lumière sur un cas d’infrastructures d’eau illégales à Troïan. Après avoir été libéré, le journaliste, qui était en bonne condition physique, s’est présenté au commissariat de police à Montana pour témoigner et est retourné dans sa ville de Tcherven-Briag. La rédactrice en chef de Zov News indique que M. Guéchov avait reçu des menaces après la publication de son reportage sur Troïan et qu’il avait été placé sous protection policière. La presse rappelle qu’une autre investigation du journaliste a entraîné la suspension du maire de Tcherven-Briag et que M. Guéchov a été tabassé l’été dernier. (Mediapool, Sega)

Justice

Une adjointe du procureur général démise de ses fonctions

Quelques mois avant la fin de son mandat de procureur général, Sotir Tsatsarov a libéré de ses fonctions son adjointe Penka Bogdanova qui œuvrait à ses côtés depuis 2013. Devant le Conseil supérieur de la magistrature, qui a examiné et approuvé la proposition de M. Tsatsarov, celui-ci a indiqué comme motifs « l’apparition d’un manque de zèle chez Mme Bogdanova à collaborer avec son supérieur administratif » et l’absence de communication avec les autres adjoints. Le poste de Mme Bogdanova, qui redevient procureur, restera vacant. M. Tsatsarov dispose de quatre autres adjoints. L’un d’eux, Borislav Sarafov, s’étant trouvé impliqué dans le scandale de corruption « AppartmentGate », fait l’objet d’une enquête menée par la Commission de lutte contre la corruption. (Sega)

Europe

Corrigendum : suite à une protestation des autorités bulgares, la Commission européenne corrige son rapport

« Par une opération bureaucratique sans précédent durant les dernières années, la Commission européenne a « blanchi » l’image du GERB concernant le blanchiment d’argent », écrit Mediapool. Le media publie un extrait du rapport officiel de la Commission sur les réformes structurelles et les déséquilibres économiques des Etats membres, publié fin février 2019 dans le cadre du Semestre européen. La Bulgarie y était critiquée des faibles résultats des enquêtes sur les infractions financières potentielles et du fait que 2/3 des transactions douteuses, signalées par les établissements financiers à l’autorité de renseignement financier, ne sont pas instruites quand des politiciens nationaux y sont impliqués. Après des protestations de la part du ministère des Finances, la Commission a corrigé son texte : au lieu de « 2/3 des transactions », on y indique que seulement « un certain nombre de transactions » n’ont pas fait l’objet de vérifications. Ainsi, tout à coup, les faiblesses ne sont plus des faiblesses, et l’on peut considérer que la Bulgarie a fait des progrès en matière de blanchiment d’argent, ironise Mediapool. (Mediapool)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 20/05/2019

Haut de page