Jeudi 16 novembre

Politique

Une déclaration du PSB, lue de la tribune par la présidente du groupe parlementaire du PSB, Kornelia Ninova, a fait monter la température au parlement. Réclamant la venue du premier ministre devant les députés pour qu’il s’explique, Mme Ninova a reproché à ceux-ci de tolérer des situations « intolérables ». « Le premier ministre de Bulgarie, quel qu’il soit, allègue publiquement qu’il y a des trafiquants de stupéfiants parmi les députés et d’autres qui achètent des voix de détenus. Et vous, vous approuvez. Pourquoi vous humiliez-vous à cause de cet homme ? Où est votre dignité de représentants du peuple ? Comment tolérez-vous que cet homme vous appelle des fainéants ? ». Lui coupant le microphone, le président de l’Assemblée nationale, Dimiter Glavtchev, a enjoint à la députée de quitter la séance plénière. (tous médias)

Après Mme Ninova, c’est tout le groupe des socialistes qui a quitté la salle. Protestant contre cette forme de « censure » et de « restriction du droit de l’opposition à s’exprimer », le PSB a lancé une pétition appelant à la démission du président Dimiter Glavtchev. Soutenue par 80 députés et introduite au secrétariat du parlement, cette pétition sera soumise au vote demain. (tous médias)

MCV

Le 17ème rapport de la Commission européenne au titre du mécanisme de coopération et de vérification (MCV) a été publié hier. « Des progrès ont été réalisés mais il reste du travail à faire. La Bulgarie a mis en œuvre ou a réalisé des progrès dans la mise en œuvre de certaines recommandations mais pas de toutes. Je compte sur le gouvernement de la République de Bulgarie pour réaliser toutes les réformes programmées et éviter les retards, afin de pouvoir mettre fin au MCV d’ici la fin du mandat de cette Commission", a résumé Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne. (tous médias)

« C’est le rapport le plus positif que la Bulgarie ait jamais eu au titre du MCV. Il constate de manière objective et correcte les progrès accomplis dans la mise en œuvre des 17 recommandations bien qu’il y en ait certaines qui soient en cours de réalisation. Je suis satisfaite de l’évaluation de la Commission. », a réagi Tsetska Tsatcheva, ministre de la justice, en visite aux Etats-Unis. (tous médias)

Tsvetan Tsvetanov, président du groupe parlementaire du GuERB, a également exprimé sa satisfaction, estimant que le rapport est « objectif et pour la première fois ne fait aucune nouvelle recommandation. Des progrès sont réalisés au sujet de tous les points qui ont fait l’objet de recommandations dans le précédent rapport. Et c’est la première fois que le rapport évoque la possibilité de la levée du MCV et je considère que c’est un signe clair des progrès réalisés par notre pays pour faire face à ces déficits dont souffre le pays depuis son adhésion en 2007 ». M. Tsvetanov a appelé toutes les forces politiques au Parlement à lire le rapport et à assumer la responsabilité relative à la mise en œuvre des recommandations. (tous médias)

Les Patriotes unis ont qualifié ce mécanisme de suivi de « mauvais » en précisant que « la Bulgarie est un pays souverain et membre à part entière de l’UE ». (tous médias)

Pour Kornelia Ninova, présidente du PSB, « le rapport est une grosse claque pour la Bulgarie dans la mesure où, à la veille de la Présidence bulgare du Conseil de l’UE, la Commission dit ne pas pouvoir conclure qu’aucune des exigences dans le domaine de la lutte contre la corruption, la criminalité organisée et le système judiciaire n’est complètement satisfaite ». Selon Mme Ninova l’idée du GuERB de passer en revue les privatisations n’est qu’une démarche désespérée de ce parti qui essaie ainsi d’expliquer à Bruxelles que le problème rencontré par la Bulgarie en matière de corruption n’est pas de sa faute mais de celle des gouvernants d’il y a 20 ans. (tous médias)

Kroum Zarkov, vice-président du groupe parlementaire du PSB, a qualifié le rapport d’ « échec » tout en précisant qu’il en découle « que les processus législatifs dans le domaine de la justice sont chaotiques et mal préparés ». (tous médias)

Selon le président du MDL Moustafa Karadaya, « la traduction du bruxellois en bulgare » du rapport montrerait qu’il s’agit d’un « échec objectif ».

Interrogé au sujet du rapport de la Commission européenne au titre du MCV, le président de la République a observé que « les commentaires sont contradictoires car le rapport lui-même est alambiqué. Depuis longtemps les Bulgares ne comptent plus sur ces rapports, car ils détournent les responsabilités et permettent aux hommes et aux femmes politiques de rendre compte non pas aux citoyens mais à Bruxelles. Le plus important est que les Bulgares soient convaincus de l’efficacité et de l’équité de notre système judiciaire et qu’ils voient une lutte réelle contre la corruption et l’injustice qu’ils ressentent. Ce n’est que lorsque nos responsables politiques commenceront à rendre compte aux électeurs que la Bulgarie aura réalisé des progrès », a conclu le président Radev. (president.bg)

Sous l’intitulé « A la dixième année du monitoring, Bruxelles est devenu aveugle », Svetoslav Terziev livre une analyse critique du dernier rapport de la Commission européenne. Ce n’est que la nécessité de préparer la levée du MCV qui peut expliquer ce rapport de la Commission qui « ne tarit pas d’éloges tout en constatant l’absence de résultats », conclut le journaliste. (Sega)

Défense

La commission auprès du ministère de la Défense, chargée de la mise en œuvre du projet de nouveaux patrouilleurs et regroupant des représentants des ministères de la Défense, des Finances et de l’Economie, a rendu public ses conclusions de l’examen de l’unique offre déposée, celle de MTG Delfin. Cette entreprise bulgare basée à Varna « a satisfait aux critères techniques et financiers » pour la production de patrouilleurs multifonctionnels à modules, indique un communiqué du ministère de la Défense sans préciser quelle sera la procédure à suivre à partir de là. (24 Tchassa)

Société

Selon une étude, réalisée par le Centre de recherches Trend et commandée par l’eurodéputé PPE/GuERB, Andreï Kovatchev, 41% des Bulgares apprécient le changement de régime et leur vie après le 10 novembre 1989. Malgré tout, exactement le même nombre des sondés se disent nostalgiques et préféreraient vivre dans l’époque socialiste (2/3 de ces personnes sont âgées de plus de 60 ans). L’étude a été réalisée auprès d’un échantillon de 1 005 personnes. (24 tchassa, Standart)

Économie

M. Eric Lebédel, Ambassadeur de France en Bulgarie, a assisté à la présentation du projet de construction d’un nouveau site de production des Malteries Soufflet à la mairie de Pleven. L’entreprise française envisage d’investir 30 M€ dans l’extension de ses capacités industrielles. (24 tchassa)

Migration

La DANS, la police judiciaire (GDBOP) et la PAF ont démantelé un canal international de trafic de migrants vers l’Autriche via la Bulgarie, la Roumanie et la Hongrie. (Mediapool)

Cybersécurité

24 tchassa signale à sa une « une cinquième vague de tentatives de cyber-fraudes par de fausses adresses électroniques ». Plus de 1,5 M de Bulgares auraient reçu de faux messages électroniques de l’institution financière Credissimo. (24 tchassa)

Europe

Dans un entretien téléphonique avec son homologue néerlandais, Mark Rutte, le premier ministre Borissov l’a assuré que la Bulgarie soutiendra la candidature d’Amsterdam à accueillir le nouveau siège de l’Agence européenne des médicaments, affirme 24 Tchassa, en contrepartie d’un soutien à l’entrée de la Bulgarie dans Schengen, les Pays Bas étant le principal opposant à cette adhésion. Il y a quelques jours, M. Borissov avait promis également son soutien à la ville de Milan. Lors du vote, la Bulgarie pourra attribuer trois points au total à deux candidatures. (24 Tchassa)

Standart publie un article conjoint du président de la Commission européenne et du premier ministre suédois sur l’Europe sociale. Un forum européen sur l’emploi et la croissance économique sera organisé demain à Göteborg. (Standart)

Culture

Devant un nombreux auditoire au siège de l’UNESCO à Paris, le ministre de la culture Boïl Banov et le maire de Plovdiv Ivan Totev ont présenté la Grande basilique de Philippopolis avec ses mosaïques antiques (4e s.). La Bulgarie espère voir ce monument classé très prochainement parmi les sites du patrimoine mondial. (24 Tchassa)

Entretien avec Vejdi Rachidov, président de la commission de la culture à l’Assemblée nationale et ancien ministre, sur la signature d’un troisième accord de coopération entre le ministère bulgare et le Musée du Louvre. Dans le cadre de cet accord, une nouvelle exposition bulgare sera organisée, retraçant la période médiévale du 9e au 13e s. « Je veux que l’exposition des rois bulgares au Louvre provoque un choc culturel, qu’on nous connaisse et nous apprécie », déclare l’interviewé. (24 Tchassa)

Concert de Charles Aznavour à Sofia : le 30 novembre prochain à la salle Arena Armeets. (24 tchassa)

International

Visite de la ministre des Affaires étrangères au Koweït : hier Ekaterina Zaharieva s’est entretenue avec le ministre de la Justice ; aujourd’hui elle rencontrera le premier ministre ainsi que son homologue et le ministre des Finances. (Sega, BNT)

Dernière modification : 16/11/2017

Haut de page