Jeudi 17 mai

Politique

Le président de la République Roumen Radev se rendra à Moscou le 21 mai prochain. Un programme culturel est prévu pour la première journée de sa visite. Le 22 mai, il sera reçu par le président Poutine à Sotchi et les deux interlocuteurs donneront une conférence de presse. M. Radev sera le premier chef d’Etat d’un pays de l’UE à rencontrer M. Poutine après l’investiture de celui-ci pour un quatrième mandat. (tous media)

« La stabilocratie est devenue un fétiche en Bulgarie » : commentaire du journaliste Strahil Deliiski dans Sega. La pose proeuropéenne du gouvernement cache mal des structures clientélistes, des media sous contrôle et des crises politiques récurrentes, estime l’auteur. (Sega)

Défense

Le Conseil des ministres a approuvé les deux projets relatifs à l’acquisition de blindés pour l’armée de terre et d’avions de chasse pour l’armée de l’air et propose au parlement de les ratifier. Ces deux projets s’inscrivent dans un concept global de modernisation des forces armées. Le budget à prévoir est de plus de 3 milliards de leva, respectivement 1 800 000 000 de leva TTC pour l’achat de 16 chasseurs en deux étapes et 1 464 000 000 de leva TTC pour l’acquisition de 150 unités de matériel de combat et d’équipement spécial en douze ans. Ces montants ont été rehaussés de près de 500 millions de leva, sur proposition du ministre des finances, afin de résoudre le problème de la TVA imputée depuis janvier dernier sur les commandes militaires. (tous media)

Les forces armées bulgares sont en mesure d’exécuter leurs missions, mais au prix de nombreuses difficultés et risques accrus, indique le rapport 2017 sur l’état de la défense et des forces armées, approuvé hier par le gouvernement et soumis au parlement pour ratification. Les postes vacants au sein des armées ont atteint 20% des effectifs, la situation étant particulièrement grave dans l’armée de terre. (government.bg)

Energie

Le gouvernement a approuvé le rapport présenté par la ministre de l’énergie sur les possibilités de réaliser les actifs acquis par l’Etat bulgare dans le cadre du projet Belene et propose à l’Assemblée nationale de lever le moratoire imposé depuis 2012 sur la construction d’une deuxième centrale nucléaire. Il est indiqué dans le rapport que la meilleure option pour l’Etat bulgare serait de chercher un investisseur stratégique en vue de construire conjointement, suivant les principes de marché et sans l’octroi d’une garantie d’Etat, la centrale de Belene. (tous media)

Le Conseil des ministres a approuvé hier la signature de deux mémorandums avec la Serbie et l’ARYM dans le domaine de l’énergie. Le mémorandum bulgaro-serbe sera signé aujourd’hui, en marge du sommet UE-Balkans occidentaux, et porte sur la construction de l’interconnexion gazière entre les deux pays. Le mémorandum avec l’ARYM, qui sera signé demain, 18 mai, prévoit le renforcement de la coopération dans le cadre d’un projet pilote d’intégration des marchés d’énergie électrique entre un Etat membre de l’UE et un Etat contractant relevant du traité instituant la communauté de l’énergie. (24 Tchassa, Standart)

Les députés ont approuvé aujourd’hui le rapport de la commission parlementaire ad hoc qui a enquêté pendant deux mois sur la vente des actifs de l’opérateur ČEZ à la société bulgare Inercom. Le président de la commission, Jelio Boïtchev (PSB) a souligné de la tribune que le candidat Inercom Bulgaria ne répond à aucun des critères formulés par la Bulgarie en 2004 à l’égard des investisseurs. En outre, la société n’a toujours pas fournie la moindre information sur la manière dont elle envisage de financer l’acquisition de l’opérateur d’électricité. Le rapport souligne la réticence de certaines institutions et établissements bancaires à soumettre de l’information à la commission et recommande, entre autres, au gouvernement d’analyser les procédures liées à cette cession d’actifs. (Sega)

Education

La Commission européenne a débloqué le remboursement des fonds européens pour le programme opérationnel « Science et éducation pour une croissance intelligente », a annoncé le ministre de l’éducation et de la science Krassimir Valtchev. Il s’agit de huit projets dont le remboursement de fonds était gelé depuis février 2017 pour des infractions sérieuses constatées par un audit de la Commission. (24 Tchassa, Sega)

Media

Une conférence internationale dédiée à la liberté des media et au pluralisme a eu lieu hier à Sofia. Organisée par l’Union des éditeurs en Bulgarie, les Reporters sans frontières, le Centre européen pour la liberté de la presse et des media et l’Organisation des media pour l’Europe du Sud-Est, elle a réuni des journalistes de plus de dix pays européens qui ont adopté une déclaration appelant l’UE à défendre la liberté d’expression et à lutter contre la création de media contrôlés. (Sega, dnevnik.bg)

Europe

La presse rend compte de l’accueil personnel par le premier ministre Borissov de plus de 40 leaders européens venus à Sofia pour participer au sommet UE-Balkans occidentaux et publie à la une des prises de vue de cet accueil dont celui du président Emannuel Macron. Elle rend également compte des messages laissés par les convives sur la table en carton recyclé du dîner lors duquel ces décideurs ont discuté de la réaction de l’UE à la suite du retrait des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien, de la décision américaine d’imposer des droits de douane sur l’importation de l’acier et de l’aluminium en provenance d’Europe et de l’inauguration de l’ambassade des Etats-Unis au Jérusalem. Dans une déclaration avant le dîner, le président du Conseil européen Donald Tusk a appelé les leaders à réaffirmer leur respect de l’accord sur le nucléaire iranien tant que l’Iran le respecte. « Nous étudierons également les possibilités pour protéger les sociétés européennes des conséquences négatives de la décision des Etats-Unis. Je veux également que la Commission européenne ait le feu vert pour agir lorsque les intérêts européens sont menacés », a-t-il déclaré. Concernant la réticence des Etats-Unis à exempter de manière permanente l’UE des nouveaux droits de douane sur l’acier et l’aluminium, M. Tusk a déclaré ne pas accepter l’argument qui consiste à dire que l’UE peut représenter une menace pour les Etats-Unis. Selon lui, le sommet UE-Balkans occidentaux représente une possibilité pour les Etats membres de l’UE de réaffirmer que la perspective européenne de cette région est une chance géostratégique. (tous media)

24 tchassa rend largement compte du projet de mesures de compromis au sujet des amendements proposés au Parquet Mobilité élaboré conjointement avec la Commission européenne que le premier ministre Borissov a présentées hier lors du dîner des leaders européens. (tous media)

Lors du sommet du PPE qui s’est tenue à la résidence Boyana, à laquelle ont assisté également les présidents du Conseil européen et du Parlement européen, les présidents du Portugal, de Chypre et de la Serbie, le chancelier autrichien, les premiers ministres hongrois, croate et irlandais, le président du PPE Joseph Daul a salué le premier ministre Borissov pour la présidence bulgare de l’UE qui est « exemplaire ». Pour sa part, Boïko Borissov a remercié tous les représentants des Etats membres de l’UE et des partenaires des Balkans occidentaux de s’être réunis à Sofia pour discuter de l’avenir européen des pays des Balkans occidentaux qui ne constitue aucun risque pour l’Europe. Il a espéré que les présidents Vučić et Tatchi « se serrons la main afin de montrer que les Balkans ne sont pas moins civilisés que les deux Corées ». Il a également exprimé son inquiétude du retrait des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien et des victimes à la suite de l’inauguration de l’ambassade des Etats-Unis au Jérusalem. (tous médias)

Sergueï Stanichev, président du Parti socialiste européen, a réuni les premiers ministres du Portugal, de Malte, de l’ARYM, de la Grèce et du Monténégro à un sommet de coordination à la veille du Sommet UE-Balkans qui s’est tenu à la galerie de beaux arts « Carré 500 ». Il a espéré que le Conseil européen de juin prendra des mesures pour commencer des négociations avec l’ARYM et l’Albanie qui doivent de leur part faire les progrès nécessaires. M. Stanichev a également appelé à ce qu’un juste équilibre soit trouvé au sujet du Paquet mobilité comme cela a été fait au sujet de la directive relative aux travailleurs détachés dans la mesure où certaines des propositions d’amendement sont injustes à l’égard des transporteurs bulgares.(tous médias)

Ekaterina Zaharieva, vice-première ministre et ministre des affaires étrangères a participé à une conférence consacrée à la société civile dans les pays des Balkans occidentaux et intitulé « La démocratie qui aboutit à des résultats : dix ans plus tard. La pleine réalisation du potentiel des Balkans occidentaux. Elle a souligné qu’il est absolument normal que la Bulgarie choisisse la perspective européenne des Balkans occidentaux comme une priorité non seulement de sa présidence du Conseil de l’UE mais également comme une priorité à long terme de sa politique étrangère. (tous media)

Standart publie une interview avec le politologue Parvan Simeonov sur les chances de la Bulgarie de profiter de l’énergie et de l’expérience accumulées pendant la présidence bulgare afin de se mettre à la tête d’un « groupe balkanique », à créer au sein de l’UE avec la participation de la Grèce, de la Roumanie et, un jour, avec celle de la Serbie et d’autres pays des Balkans occidentaux. (Standart)

« L’Iran tient la clé vers la création d’une politique étrangère commune de l’UE » : position de la journaliste bulgare Adelina Marini, spécialiste de l’UE et des Balkans occidentaux, basée à Zagreb, en Croatie, sur les enjeux de la mise en place d’une telle politique. (Sega)

Dernière modification : 17/05/2018

Haut de page