Jeudi 17 septembre

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 18 390 (+ 174 en 24h)
• Nombre de guérisons : 13 241 (+ 184 en 24h)
• Nombre de décès : 739 (+ 3 en 24h)

Hier, au lendemain de la rentrée scolaire, des élèves et des membres du personnel dans plusieurs écoles, dont à Sofia, Roussé et Stara Zagora, ont été testés positifs au Covid-19. Pour l’instant, seuls les personnes contaminées et, dans certains cas, les classes concernées seront placées en quatorzaine.

Politique

Débat au Parlement européen sur l’Etat de droit en Bulgarie et 29 questions posées aux autorités bulgares

Un débat sur l’Etat de droit en Bulgarie aura lieu le 5 octobre prochain, à partir de 17h00, au Parlement européen, en séance plénière. La nouvelle a été annoncée sur Twitter par l’eurodéputée Elena Yontcheva, l’une des personnes à l’initiative de ce qu’elle qualifie de « débat sans précédent. (…). De tels débats ne sont organisés [au PE] que pour des pays qui se trouvent dans un état particulièrement critique ».

Hier, le Groupe de suivi de la démocratie, de l’Etat de droit et des droits fondamentaux auprès de la Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures (LIBE), organisateur de l’audition consacrée à la Bulgarie le 28 août dernier, a envoyé 29 questions supplémentaires au premier ministre Borissov, au procureur général Ivan Guechev, au ministre de la Justice, etc. Les eurodéputés attendent des réponses claires sur de nombreux points : à quel stade en sont les enquêtes du Parquet, y en-a-t-il qui porte sur le scandale Barcelonagate, dans lequel est impliqué le premier ministre, sur les enregistrements audio où l’on entend une voix, semblable à celle du premier ministre, proférer des menaces de mort contre une politicienne d’opposition [l’actuelle eurodéputée Elena Yontcheva]. D’autres questions concernent les mesures de lutte contre la corruption, le projet de nouvelle Constitution, la réforme attendue du Parquet et l’arrêt toujours non appliqué « Kolevi contre la Bulgarie » (2009) de la Cour européenne des droits de l’homme, la liberté des media…

Par ailleurs, des eurodéputés du groupe de travail des Media (Parlement européen) ont envoyé une lettre au ministre bulgare de l’Intérieur, l’appelant à initier une enquête impartiale sur le passage à tabac du journaliste freelance Dimiter Kenarov lors de la grande manifestation nationale du 2 septembre dernier. La lettre cite également les noms d’autres journalistes (Nikolaï Doïtchinov de l’AFP, Nikolaï Minkov de la BTA), victimes de violences policières. (tous media)

Emilian Guebrev accuse le Parquet de falsifications et mensonges

L’homme d’affaires Emilian Guebrev a démenti, dans une lettre ouverte, une bonne partie du communiqué publié hier par le Parquet au sujet de l’enquête ouverte sur la tentative de son empoisonnement par une substance de la famille du novitchok. Il accuse le Parquet d’avoir tout fait pour empêcher la collaboration technique avec l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques dans l’analyse de la composition et de l’origine de la substance toxique utilisée. E. Guebrev affirme également que le Parquet bulgare n’a jamais demandé aux autorités russes de l’information sur les ressortissants russes suspectés d’avoir commis l’acte terroriste contre lui, son fils et le directeur de son entreprise. Enfin, Guebrev qualifie de totalement mensongère l’affirmation du Parquet selon laquelle l’homme d’affaire a été victime de quatre autres tentatives d’empoisonnement. (tous media)

Des mères d’enfants handicapés se sont barricadées au Parlement

Des représentantes de l’organisation « Le système nous tue », regroupant des parents d’enfants handicapés, et des sympathisants de Maya Manolova se sont barricadés hier au parlement, en demandant la démission du gouvernement et en exhortant les députés à signer des déclarations de soutien aux manifestations antigouvernementales. Huit heures plus tard, des agents du Service national de protection ont mené les protestataires à l’extérieur du bâtiment, alors que d’autres manifestants s’étaient rassemblés dans la rue en soutien de ces derniers et lançaient des objets en direction de la police. Pour sa part, la présidente du parlement, Tsvéta Karayantchéva, a expliqué que les mères avaient demandé à rencontrer tous les groupes parlementaires, et qu’elle avait immédiatement transmis leur requête aux partis politiques. (tous médias)

Justice

Les juges obtiennent gain de cause dans leurs protestations contre la mise en place d’un système d’information inopérant

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a décidé, hier, de créer un groupe de travail et d’ajourner l’introduction de du nouveau Système d’information unique des juridictions jusqu’au 10 décembre 2020, suite aux protestations des juges du Tribunal d’instance de Sofia (soutenues par les avocats du barreau de Sofia), et à leur appel au CSM à suspendre la mise en place de l’application. Après des débats houleux, qui ont duré plus de sept heures, il a été toutefois décidé que le système continuerait à fonctionner dans les 17 juridictions-pilotes où il a été déjà introduit, afin de permettre la suppression des incohérences et défauts constatés. (tous media)

Médias

Des dizaines de journalistes s’indignent contre les restrictions à leur accès au nouveau Parlement

Plus de 60 journalistes (télévision, presse, et radio), ont signé une pétition à l’attention de la présidente de l’Assemblée nationale, Tsvéta Karayantchéva, pour protester contre les restrictions de leur accès aux locaux et aux députés. Pour rappel, depuis le 2 septembre, les séances plénières du parlement ont lieu dans une salle rénovée de l’ancienne Maison du Parti communiste. Les journalistes n’ont plus d’accès direct aux députés ni aux couloirs, sauf éventuellement dans la cour intérieure pendant les pauses cigarette. Par ailleurs, les écrans de télévision mis à disposition des représentants des médias pour suivre les séances depuis une salle au sous-sol, ne fonctionnent pas bien. « L’isolement physique des médias […] limite fortement la possibilité d’accès à l’information, qui est un droit démocratique fondamental des citoyens », peut-on lire dans la pétition. (Mediapool, Dnevnik, Svobodna Evropa, 24 Heures)

Culture

38 bâtiments emblématiques ouvrent au public à l’occasion des Journées européennes du patrimoine

38 bâtiments de haute valeur culturelle, dont la résidence de France à Sofia et l’Institut français de Bulgarie, accueilleront gratuitement le public les 19 et 20 septembre prochains. En Bulgarie, les « Journées Européennes du Patrimoine » sont organisées dans de nombreuses villes par le ministère bulgare de la Culture. À Sofia, l’Institut français de Bulgarie a l’honneur d’organiser ces « Journées Européennes du Patrimoine », en partenariat privilégié avec la Municipalité de Sofia soulignant ainsi l’apport spécifique de la France à la sauvegarde du patrimoine. Le programme détaillé est disponible à l’adresse http://institutfrancais.bg/fr/programme/859/jep2020/. (Dnevnik, 24 Heures)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 18/09/2020

Haut de page