Jeudi 18 avril

Politique

Une nouvelle démission dans la foulée du scandale immobilier

Le premier ministre a accepté la démission du vice-ministre de l’économie Alexandre Manolev qui fait l’objet, depuis hier, d’une procédure de vérification pour fraude portant atteinte aux intérêts financiers de l’UE. Il s’agit d’une villa près de Sandanski (Sud) qui est associée à son nom et qui est construite avec des financements du Fonds européen agricole pour le développement rural (« maison d’hôtes »). Le communiqué sur la démission de M. Manolev indique comme motif son désir de rester solidaire avec ses collègues qui ont quitté le gouvernement uniquement du fait des soupçons soulevés à leur égard par les media, répondant ainsi au « standard moral élevé » du GERB. Aujourd’hui, la Commission de lutte contre la corruption a ouvert à son tour enquête contre M. Manolev pour conflit d’intérêts. (tous media)

Svobodna Evropa publie un bilan des projets de maisons d’hôtes, financés pendant la période de programmation 2007-2013 par le Fonds Agriculture, l’autorité de gestion bulgare pour les projets au titre du FEADR : 1 062 maisons financées pour un total de 299 millions de leva. Une enquête auprès des bénéficiaires démontre que 45% de ces maisons n’ont jamais accueilli des touristes. Mais selon le Fonds Agriculture, des infractions n’ont été constaté qu’à propos d’une centaine de projets. (tous media)

Lozan Panov : « La suprématie de la loi et la séparation des pouvoirs sont fortement compromis en Bulgarie et des institutions clés sont sous l’emprise d’intérêts privés »

Dnevnik, Sega et plusieurs media en ligne publient l’allocution du président de la Cour suprême de cassation Lozan Panov, prononcée hier à la conférence « Justice indépendante – Etat libre ». Organisé par l’Initiative « Justice pour tous » et l’association citoyenne Boets, le forum a réuni juristes, magistrats, avocats et journalistes. « L’hypocrisie dans nos relations avec les partenaires européens a petit à petit créé des conditions de dégénérescence des grands principes sur lesquels reposent la démocratie. Le droit bulgare a été envahi par des sangliers furieux qui ravagent les semis. Ces dernières années, nous sommes témoins d’une incroyable perversion des normes. Par des dispositions à effet rétroactif on annule brutalement des droits acquis par voie de mécanismes classiques introduits par des lois en vigueur », y relève le président de la plus haute juridiction bulgare. (tous media)

Démission du directeur de cabinet du président de la République

Le président de la République Roumen Radev a signé un décret pour libérer Ivo Hristov de son poste de directeur de cabinet, à la demande de ce dernier. M. Hristov reste à la tête du Conseil stratégique récemment constitué auprès du président de la République, précise la presse en rappelant que M. Hristov figure à la quatrième place dans la liste du PSB aux élections européennes.

Un an après l’arrestation spectaculaire de la maire de l’arrondissement de Mladost et de son adjointe « en flagrant délit », elles ont été acquittées de l’accusation relative à la réception d’un dessous de table

A l’aune de la condamnation de la maire de l’arrondissement de Mladost Dessislava Ivantcheva et de son adjointe Biliana Petrova, respectivement à 20 et à 15 ans d’emprisonnement pour avoir demandé (et non reçu) un dessous de table, le site dnevnik.bg souligne que ce procès a démontré le montage du spectacle de l’arrestation du 17 avril, tout juste il y a un an. Les agents de la commission de lutte contre la corruption et du parquet avaient recompté pendant cinq heures l’argent trouvé dans la voiture de la maire et de son adjointe. De plus, le tribunal a déclaré illégale cette arrestation, pendant laquelle les deux dames sont restées menottées sur le boulevard central de la capitale, sans bénéficier de l’assistance d’un avocat. Il a diminué de 10 000 leva l’amende infligée à Ivantcheva, afin de réparer ce préjudice. Interrogé à cet égard, Ivan Guechev, adjoint au procureur général, ayant dirigé l’opération d’arrestation (conjointement avec le vice-président de la Commission de lutte contre la corruption Anton Slavtchev), a déclaré qu’ « il vaut mieux attendre que les motifs du jugement soient publiés, car les procureurs chargés de cette affaire ne sont pas sûrs de l’acquittement de l’accusation relative à la réception du dessous de table ». Concernant, le retrait de Petko Dlguerov de ses dépositions, M. Guechev a précisé que « cela n’a aucune importance car tous font comme ça, les tsiganes également ». Sur Facebook, le dessinateur Hristo Komarnitski exprime sa déception suite au silence qui a suivi les propos discriminatoires tenus par un très haut magistrat. (tous media)

Rapport de Reporters sans frontières pour 2018

La Bulgarie conserve sa 111ème place dans le rapport de Reporters sans frontières pour 2018, qui lui réserve la dernière position au sein de l’Union européenne en matière de liberté de la presse. Les auteurs du rapport regrettent qu’au lieu de s’améliorer durant le semestre de la présidence bulgare du Conseil de l’Union européenne, la situation des media en Bulgarie se soit aggravée. Selon eux, les menaces à l’encontre des reporters ont à ce point augmenté que le journalisme est devenu un métier dangereux. Le rapport souligne « la tentative évidente des autorités de dissimuler des circonstances relatives au meurtre de la journaliste Victoria Marinova », qui est cité dans la catégorie des meurtres des journalistes d’investigation à Malte et en Slovaquie. Enfin, les auteurs de ce rapport condamnent la présence de pratiques de corruption et de trafic d’influence impliquant des media, des hommes et des femmes politiques et des oligarques. (tous media)

Défense

Trois offres pour la modernisation de la marine bulgare

Trois candidats – Lurssen (Allemagne), Fincantieri (Italie) et Delfin (Bulgarie) – ont soumis des offres de fourniture de deux navires multifonctionnels (patrouilleurs) pour les forces navales bulgares. Les nouveaux navires doivent être livrés avec leur équipement militaire. Le prix prévisionnel maximal du projet est de 984 millions de leva TTC. Les offres seront ouvertes lundi, 22 avril. Elles seront évaluées et le choix sera soumis au gouvernement pour validation. Le candidat bulgare Delfin est une entreprise familiale, créée au début des années 1990, et ayant pour propriétaire majoritaire Svetlin Stoyanov, indique Capital. L’entreprise a construit des navires pour la marine de la Guinée équatoriale. Son nom est souvent associé à celui de Kiril Domoustchiev, propriétaire de la société BMF (marine marchande bulgare), un des grands clients de Delfin. (tous media)

France

« Notre Dame est vraiment à nous tous »

Sous ce titre, Sega publie la réflexion de la journaliste Adelina Marina, provoquée par l’incendie à la cathédrale : « Cet incendie a enfin apporté la réponse au vieux débat sur l’identité européenne… Les premières réactions, totalement spontanées, ont démontré qu’il existe une identité européenne et qu’elle a ses lieux de mémoire commune ». (Sega)

La mairie de Pomorié (Sud-Est) examinera aujourd’hui la proposition du maire Ivan Alexiev de faire un don de 5 000 euros pour la reconstruction de la cathédrale Notre Dame. « En tant que partie de la famille européenne, j’estime que c’est un devoir pour chacun de nous de participer à la protection du patrimoine auquel appartient le symbole éternel de Paris, Notre Dame », indique le maire. Aux critiques suscitées sur les réseaux sociaux par sa position et les appels à résoudre d’abord les problèmes dans sa propre commune, il répond : « Ce n’est pas un acte matériel, c’est un geste de sympathie ».

Dernière modification : 19/04/2019

Haut de page