Jeudi 18 juillet

Politique

Des millions de données personnelles divulguées à la suite d’un acte de piratage (suite)

La personne arrêtée pour l’attaque contre les bases de données de l’Agence nationale des recettes (ANR) se nomme Kristian Boïkov, 20 ans, ex-élève du Lycée de commerce de Plovdiv. Il a été mis en détention provisoire pour 72 heures et une enquête a été ouverte pour « reproduction non-autorisée de données informatiques depuis le serveur de l’ANR, effectuée à partir d’une date non établie jusqu’au 15 juillet 2019 ». Le suspect Kristian Boïkov a nié toute implication dans cette affaire, indique la presse. S’agissant d’une infraction pénale, perpétrée contre un système informatique faisant partie de l’infrastructure sensible de la sécurité nationale, il risque d’écoper de cinq à huit ans d’emprisonnement, et d’une amende pouvant aller jusqu’à 10 000 leva.

Le suspect Kristian Boïkov encore élève, avait hacké en 2017 le site du ministère de l’Éducation. Plus tard, il avait expliqué lui-même, dans une émission télévisée, qu’il l’avait fait pour démontrer les faiblesses du système. Le ministère l’avait alors invité à s’associer à l’entretien de sa cybersécurité.

La société Tad Group n’a pas hésité à monter au créneau pour défendre son employé. Les deux avocats qu’elle a engagés multiplient depuis hier les prestations publiques. Ce matin, sur bTV, les avocats et le directeur de la société ont présenté Kristian comme un très bon professionnel, loyal, qui participe en tant qu’expert à des formations pour la police criminelle et des entreprises.

L’ANR et la Commission de la protection des données personnelles a informé qu’un site en ligne sera créé d’ici dix jours, depuis lequel chaque personne physique ou morale pourra vérifier s’il existe de l’information la concernant parmi les données divulguées suite au piratage des serveurs de l’agence. (tous media)

La concession de l’aéroport de Sofia

Le ministre des transports, Rossen Jeliazkov, a donné une conférence de presse pour annoncer l’offre retenue pour la concession de l’aéroport de Sofia. Il s’agit du consortium SOF Connect qui propose de verser à l’Etat bulgare 32% de ses recettes durant les 35 ans de la concession, soit 859, 9 millions d’euros, ainsi que de faire des investissements d’un montant de 608 millions d’euros qui seront réalisés en quatre étapes en fonction de la croissance du nombre des passagers, comprenant notamment la rénovation et l’élargissement des terminaux 2 et 1 et la création du terminal 3, la construction de nouveaux aires de stationnement d’avions et de nouveaux parkings etc. Selon la presse, ce consortium dont l’offre a obtenu 86, 12 points sur 100, comprend : l’investisseur Meridiam Eastern Europe Investments, établi à Paris, Flughafen München, l’opérateur de l’aéroport de Munich, et la société autrichienne de construction Strabag, constructeur du bâtiment du terminal 2 de l’aéroport de Sofia.

Selon plusieurs média, ce choix est très surprenant, dans la mesure où il était attendu que ce soit le consortium du groupe français ADP et de la société franco-tuque TAV, ayant proposé de verser à l’État 42,8% de ces recettes, soit 1 148 milliard d’euros, et d’investir 903 millions d’euros, qui obtienne la concession. La presse évoque aussi que selon des personnes proches de la procédure, on pouvait s’attendre à ce choix, du fait de liens entre le vainqueur et des hommes d’affaires locaux, ce qui a été démenti par SOFConnect, interrogé par Capital. D’autres petits média rappellent que le premier président de la Bavière, Markus Söder, leader de l’Union chrétienne-sociale CSU (qui finance le GuERB par l’intermédiaire de sa fondation), est le président du Conseil d’administration de l’aéroport de Munich. M. Söder a été reçu par le premier ministre Borissov, le 2 mai dernier.

Le contrat sera conclu dans un délai de 15 jours à compter de la date de l’annonce du vainqueur, si les autres candidats ne font pas appel. En cas d’appel, le tribunal disposera d’un mois pour se prononcer. Quelques heures après l’annonce de l’offre retenue, le Groupe ADP a déclaré envisager de faire appel « dans la mesure où certains éléments de l’évaluation concernant les propositions techniques semblent controversés et suscitent des questions ».

Démission du directeur du service du renseignement militaire

Cinq jours après sa mise en examen pour délivrance, en violation de la loi, d’habilitations de sécurité donnant accès à des informations classifiées, le directeur du service de renseignement militaire Plamen Anguelov a donné sa démission. Le ministre de la défense Krassimir Karakatchanov a expliqué qu’après la signature du décret rendant effective sa démission, M. Anguelov resterait militaire. Selon M. Karakatchanov, sa démission serait motivée par « l’intérêt du service », « car parler de son directeur et le voir souvent à la télévision aurait un impact négatif ». Hier, ce service a été représenté par le directeur adjoint Antoan Getchev à la réunion du président de la République avec les chefs des services spécialisés. Selon 24 Heures, c’est la cyberattaque contre les bases de données de l’Agence nationale des recettes (ANR) qui a été au cœur de cette réunion. (tous media)

Finances

Nouvelle émission de dette publique

Le ministre des finances Vladislav Goranov a annoncé que son ministère émettra, d’ici la fin de l’année, des obligations pour un montant total de 700 millions de leva. Ce qui portera l’emprunt à 1 milliard de leva, si l’on intègre les 300 millions de leva déjà collectés par l’émission réalisée il y a un mois. L’une des raisons de ces émissions, qui ont pour but de soutenir la réserve fiscale, est l’acquisition des huit avions de chasse américains F-16, déjà ratifiée par les commissions parlementaires du budget et de la défense. Cela fera passer le déficit budgétaire consolidé de 0,5% à 2,1% du PIB. (Capital)

Media

Élection d’un nouveau membre du Conseil des media électroniques

L’Assemblée nationale a approuvé la candidature, déposée par Vejdi Rachidov (GERB), président de la commission pour la culture et les media, de Galina Gueorguieva au poste de membre du Conseil des media électroniques (CME). Mme Gueorguieva prendra ainsi la place d’Ivo Atanassov (PSB), dont le mandat a expiré. Sa candidature a été retenue grâce aux voix de 97 députés du GERB et du MDL, alors que la candidate proposée par le PSB et les Patriotes unis a recueilli 84 votes. Sega écrit qu’avec le départ de M. Atanassov et l’élection de Mme Gueorguiva, quatre des cinq membres du CME ont été désignés par la majorité dans les législatures actuelle et précédente. « Delian Peevski a pris le contrôle du CME », a commenté à la suite du vote le porte-parole du PSB, Alexandre Simov. (tous media)

Culture

Opération de sauvetage d’anciens bâtiments de valeur au cœur de Sofia

La mairie de Sofia a entamé un programme de sauvetage de 65 bâtiments classés, en état délabré depuis des années. L’opération s’inspire de l’expérience de l’arrondissement parisien Le Marais avec lequel un accord de coopération a été signé en 2015. Les bâtiments à rénover sont concentrés dans l’arrondissement Vazrajdané de la capitale bulgare. (Monitor)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 18/07/2019

Haut de page