Jeudi 2 mai

Élections européennes

Le PSB pour des salaires et pensions européens

Choisissant le 1er mai, fête du travail, comme date de début de sa campagne électorale, le PSB a organisé un défilé dans les rues de Sofia qui a culminé avec le rassemblement de 20 000 socialistes au centre-ville (selon des sources du PSB). Plusieurs intervenants à la tribune ont parlé (i) du besoin de lutter contre la corruption, (ii) de revenus et pensions européens, (iii) de justice et d’environnement garantissant le maintien des jeunes Bulgares en Bulgarie. « Nous sommes désespérés par l’absence d’équité et de justice, a souligné dans son allocution la présidente du parti, Kornelia Ninova. « Mais la justice peut exister. Les revenus peuvent être améliorés si nos élus [au Parlement européen] gagnent à haute lutte l’introduction d’un salaire minimum européen et d’une pension minimum européenne ». Le nouveau Parquet européen, s’il est dirigé par une personne comme Laura Kovesi, peut aussi faire beaucoup pour la justice, a-t-elle indiqué. Cet espoir européen a été aussi partagé par la tête-de-liste Elena Yontcheva qui a souligné que seule l’Europe peut aider les Bulgares dont 22% du PIB sont dévorés par la corruption. (tous media)

Vesselin Marechki sanctionné pour campagne intempestive

Le président du parti Volonté, Vesselin Marechki, a été sanctionné par la Commission électorale centrale pour le lancement de sa campagne électorale avant la date prévue par la loi, le 26 avril. Selon la CEC, des publicités commerciales des pharmacies et des stations-service de M. Marechki, diffusées dès le 4 avril par bTV, avaient contenu des messages politiques très clairs comme « Arrêtons ensemble la dilapidation de la Bulgarie » ou « Nous, de Volonté, sommes les patriotes bulgares ». La sanction, qui peut aller de 200 à 2 000 leva, sera formalisée par le gouverneur régional de Varna, le parti Volonté ayant son siège dans cette ville. (tous media)

Le vote à machines : plus proche de sa réalisation

La Cour administrative suprême (CAS) a rejeté la plainte portée par l’entreprise Machines bulgares pour le scrutin EOOD contre la décision de la Commission électorale centrale de l’écarter de l’appel d’offres de location de machines de vote pour les élections européennes, au profit de la société Ciela Norma AD. L’arrêt de la CAS ne pouvant pas faire l’objet d’un appel, Capital note que le vote à machines devrait se réaliser dans 3 000 bureaux de vote le 26 mai prochain, « à moins que des problèmes ne surviennent lors de l’audit et la certification des machines ». (tous media)

Le candidat Delian Peevski répondrait au critère de résidence

Selon la Commission électorale centrale (CEC), le candidat au poste de député européen de la liste du MDL, Delian Peevski, répondrait au critère de résidence, qui stipule que tout candidat doit avoir résidé, durant les six derniers mois, en Bulgarie ou dans un autre État membre de l’UE. C’est ce qu’a répondu la CEC à l’alerte déposée par l’association citoyenne Boets qui met en doute le respect de ce critère par M. Peevski. Selon la réponse de la CEC, le candidat est enregistré à une adresse dans l’arrondissement d’Izgrev, à Sofia, et figure sur les listes électorales locales. De son côté, Boets a informé qu’elle a déposé une plainte auprès de la Cour administrative suprême « contre le refus de la CEC d’examiner au fond leur alerte, ainsi que de vérifier si Peevski a réellement résidé en Bulgarie au cours des six derniers mois ». (Sega, Capital)

Politique

Maisons d’hôte

Lors de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, le premier ministre a souligné que tout coupable de fraude de fonds européens identifié lors des vérifications en cours des maisons d’hôtes construites pendant la période 2007-2013 devrait être révoqué et poursuivi en justice. Lors de cette réunion, le ministre de l’agriculture Roumen Porojanov a rendu un rapport selon lequel 746 maisons d’hôtes ont été construites dans des localités définies dans le cadre du Programme de développement des régions rurales. Les propriétaires de 32 maisons, sur les 110 maisons (18% de toutes les maisons construites) qui ont déjà fait l’objet de contrôles (avant les révélations de fraude par Bivol.bg), se sont fait infliger des sanctions consistant à rembourser l’intégralité de la subvention d’un montant total de 9 millions de leva. M. Porojanov a précisé que l’intensité des contrôles s’était renforcée après 2016, lorsque la publication par le Fonds Agriculture de la liste intégrale des maisons d’hôte ayant bénéficié de financements européens avait donné lieu à des signalements relatifs à des maisons dont l’utilisation ne correspondait pas à leur vocation. (tous media)

Révocation de la directrice adjointe du Fonds Agriculture

Le premier ministre a enjoint le ministre de l’agriculture à demander la démission à la directrice adjointe du Fonds Agriculture Ivanka Bagdatova-Mizova. Son numéro de téléphone avait été identifié sur un site de réservation de chambres dans une maison d’hôte. Le propriétaire de ladite maison d’hôte, Eminé Mestan, épouse du maire du village Mehmet Mestan (MDL), a démenti tout lien avec Mme Mizova, tout en supposant que cette dernière aurait voulu lui rendre service par cette publicité sur Internet. (tous media)

Déclaration de l’Association des maisons d’hôte

La présidente de l’Association des maisons d’hôte Veronika Kaneva a déclaré que les fonds européens pour la construction de maisons d’hôte sont accordés de manière sélective et que « des personnes souhaitant développer de tels projets n’ont pas pu accéder à ces fonds ». Elle a également souligné que des personnes ordinaires ne sont pas en mesure d’assurer l’investissement initial d’un montant de 200 000 euros requis pour obtenir la subvention européenne le remboursant. (Sega)

La rénovation de la rue Graf Ignatiev : service public ou machine à sous ?

Une interview dans Sega avec Dimiter Dimitrov, architecte urbaniste et président de l’Initiative « Citoyens pour Sofia », se penche sur les travaux de rénovation d’une des rues centrales à Sofia, Graf Ignatiev. La mauvaise qualité de l’exécution, les matériaux impropres utilisés et le non-respect des délais continuent à susciter l’indignation des Sofiotes. Parmi les derniers reproches adressés à la mairie de Sofia figurent les bancs de repos installés le long de la rue au prix de …9 000 leva chacun. « Le concept de cette rénovation est totalement erronée », souligne M. Dimitrov. « Son objectif n’a pas été de faire le meilleur pour les citoyens, mais de détourner des fonds ». (Sega)

Finances

Excédent budgétaire record et chute de la dette publique

L’excédent budgétaire a battu de nouveaux records fin avril par rapport à la période respective de 2018 : 2,68 milliards de leva, soit 2,3% du PIB prévisionnel. Les raisons en sont l’augmentation des recettes fiscales (impôts et cotisations sociales), mais aussi les retards dans l’exécution de certaines dépenses budgétées. Le dernier excédent de taille identique avait été enregistré en 2008, 2,7 milliards de leva. Capital observe que le déficit inscrit dans la loi de finances 2019 est de 600 millions de leva, soit 0,5% du PIB. Cette pratique de prévoir un déficit public bas et d’accumuler un excédent important, devenue courante depuis trois ans, permet au gouvernement de redistribuer des fonds publics vers des projets ne figurant pas dans la loi de finances, telle qu’elle a été ratifiée par le parlement. (tous media)

Fin mars, la Bulgarie a enregistré une dette publique de 11,688 milliards de leva, soit 19,8% du PIB. A titre de comparaison, pendant la même période de 2018, la dette représentait 22,1% du PIB. Ce résultat assure au pays la deuxième place parmi les Etats membres de l’UE : tout de suite après l’Estonie et devant le Luxembourg. (Troud)

Économie

22% des Bulgares vivent en-dessous du seuil de pauvreté en 2018

Selon les données de l’Institut national de la statistique pour 2018, 1 550 800 millions de Bulgares, soit 22% de la population, vivent en-dessous du seuil de pauvreté, fixé à 351,11 léva par personne par mois. Par comparaison, le pourcentage des personnes vivant au-dessous du seuil de pauvreté en 2017 était de 23,4%. La part relative la plus élevée de personnes pauvres est enregistrée parmi les Roms : 68,3%. D’autre côté, la part des enfants de moins de 17 ans qui vivent dans la pauvreté est plus importante que la moyenne générale : elle se situe ainsi à 26,6%. (24 Heures, Sega, Mediapool)

International

Importer du gaz américain contribuerait à la diversification

À la suite de son entretien avec Thomas Pyle, président de l’Institut for Energy Research et de l’American Energy Alliance et membre de l’équipe de transition énergétique du président Donald Trump, le premier ministre Borissov a déclaré que leurs échanges ont porté sur la possibilité de négocier avec les Etats-Unis des livraisons de gaz américain, ainsi que sur les programmes américains encourageant de telles livraisons en Europe Orientale. Cependant, il a précisé que si du gaz américain plus cher était proposé, les clients achèteraient du gaz russe qui est meilleur marché. Dans une interview accordée à Sega, Thomas Pyle précise que ces programmes du Département américain à long terme visent à investir dans les installations qui permettent les livraisons de gaz en provenance de différentes sources. Selon M. Pyle c’est notamment la possibilité d’avoir des livraisons provenant des différents coins du monde qui contribuerait à la diminution des prix du gaz. (tous média)

Venezuela : position du ministère des affaires étrangères

Le ministère des affaires étrangères bulgare a exprimé « son soutien au peuple vénézuélien aspirant à avoir une position civique active contre la dictature et la violence ». Dans sa position, ce ministère considère qu’ « une solution paisible de la crise est nécessaire en vue d’une transition progressive vers un pouvoir légitime établi de manière démocratique ». « La situation dans le pays, notamment l’abime politique, social et économique creusé ne permettant aucun report, il est indispensable qu’une élection présidentielle libre et transparente ait lieu ». (tous media)

15ème anniversaire de l’élargissement de l’UE à Varsovie

« Nos pays ont prouvé qu’ils peuvent être « le gouvernail de l’Union européenne », a déclaré le premier ministre, Boïko Borissov, lors d’une rencontre de haut niveau à Varsovie qui a réuni, à l’occasion du 15e anniversaire de l’élargissement de 2004, tous les États membres ayant adhéré à l’UE depuis lors. Dans le cadre de son intervention, M. Borissov s’est prononcé pour la préservation de l’espace Schengen et l’adhésion de la Bulgarie en son sein, pour une répartition solidaire de la protection de la frontière de l’UE, ainsi que pour l’intégration des pays des Balkans occidentaux à l’UE. « Le mot clé encore aujourd’hui est la sécurité. Sans sécurité et stabilité, les valeurs européennes sont difficiles à défendre », a-t-il commenté. Enfin, M. Borissov a souligné la nécessité de préserver la politique de cohésion et la politique agricole commune, et d’en assurer un financement adéquat. (tous media)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 02/05/2019

Haut de page