Jeudi 21 janvier

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 213 409 (+ 482 en 24h)
• Nombre de guérisons : 175 098 (+ 4 600 en 24h)
• Nombre de décès : 8 651 (+ 37 en 24h)
• Nombre d’hospitalisations : 3 220 (dont 327 en réanimation / soins intensifs)
• Nombre de personnes vaccinées : 24 127 (+ 1 901 en 24h)

Report à fin janvier de la décision sur le déconfinement

Ce matin, à l’occasion de la conférence de presse hebdomadaire sur la situation épidémique, le premier ministre Boïko Borissov a indiqué le report au 31 janvier de la décision sur un éventuel déconfinement à partir de février, comportant une réouverture des établissements de restauration et des centres commerciaux. Il a précisé qu’une exception ne pourrait être faite que pour le retour progressif des élèves du collège et du lycée à l’école. Dans le contexte d’une amélioration de plusieurs critères (taux de morbidité, de mortalité et d’hospitalisation), cette prudence est justifiée par les données troublantes venant d’autres pays européens sur la nouvelle variante plus contagieuse de la Covid-19, et les indications sur sa présence en Bulgarie, dans l’attente de la publication des résultats officiels des études médicales. (tous médias)

Report du recensement national à septembre 2021

Le gouvernement a décidé de reporter à septembre le recensement national, initialement prévu pour la période du 22 janvier au 15 février. La décision a été prise en raison des risques sanitaires liés à l’épidémie de Covid-19 pour les agents recenseurs et les recensés. Le recensement se fera entre septembre et octobre 2021, en deux temps : tout d’abord, un recensement électronique du 7 au 17 septembre, suivi d’un recensement en présentiel entre le 18 septembre et le 3 octobre, au cours duquel les agents recenseurs se déplaceront à domicile. La période a été choisie conformément à la législation européenne, les recensements dans les pays de l’Union européenne ayant lieu tous les 10 ans. (24 Heures, Troud, Dnevnik)

Élections

La commission juridique adopte des amendements à l’égard du vote des personnes en quarantaine, le PSB propose la vidéosurveillance dans les bureaux de vote

Avec 14 voix pour, 7 contre et zéro abstention, la Commission juridique au sein du Parlement a adopté en première lecture des amendements à la loi sur l’État d’urgence visant à permettre aux personnes en quarantaine de voter à l’aide d’une urne mobile dans les conditions d’une épidémie. Les amendements prévoient en plus l’ouverture de bureaux de vote à l’intérieur des hôpitaux, et la possibilité, pour les personnes possédant une pièce d’identité expirée, de s’identifier avec leur document le jour du vote. Le PSB a voté contre le projet du GERB et des Patriotes unis. Il justifie sa décision par le fait que le gouvernement veut se débarrasser de sa principale responsabilité : celle de définir les règles de déroulement des élections, permettant de garantir la santé des citoyens, des membres des commissions électorales et des autres participants dans le processus électoral et en la transférant à la Commission centrale électorale (CIK) : « la CIK n’a pas le statut d’une autorité médicale compétente, tandis que les autorités sanitaires ne remplissent qu’une fonction consultative (…) Ce n’est pas la loi sur l’État d’urgence mais le Code électoral qui doit être amendé » ont rétorqué les socialistes.
Le MDL a apporté son soutien en précisant qu’ils sont prêts à proposer des modifications entre les deux lectures du texte. Le groupe a surtout insisté sur la nécessité d’entendre la position de la Commission centrale électorale.
Devant les portes de l’Assemblée, le leader du parti « Bulgarie démocratique », Hristo Ivanov, a rappelé que son parti a déjà envoyé des propositions d’amendements législatifs réglementant le vote par la poste et le processus de vidéo-surveillance dans les bureaux de vote.

Enfin, suite à l’invitation du PSB d’envoyer des observateurs dans les bureaux de vote et d’organiser un comptage parallèle du scrutin, Slavi Trifonov, l’animateur de télévision et leader du parti « Il y a un tel peuple », a répondu par la négative en disant : « Vous avez eu 11 ans à votre disposition pour assurer des élections équitables, mais vous n’avez rien fait car vous faites partie du statu quo », excluant ainsi toute possibilité de coalition à l’avenir. (segabg.com, Mediapool)

Énergie

Le gouvernement approuve le rapport de l’étude de faisabilité de la construction d’une nouvelle tranche nucléaire à la centrale de Kozlodouï

Deux mois avant les élections, le Conseil des ministres a donné hier le feu vert pour la construction d’une nouvelle tranche (unité 7) de la centrale nucléaire de Kozlodouï, avec les équipements destinés à la construction suspendue de la centrale nucléaire de Belene, et avec la possibilité d’installer de petits réacteurs modulaires sur le même site. Le rapport de l’étude de faisabilité, commandé en octobre dernier et élaboré avec l’aide d’experts internationaux, ne contenant aucune estimation du coût, ni de modèle de financement, le gouvernement a demandé à la ministre de l’énergie Temenoujka Petkova de préparer un nouveau rapport sur le montage financier du projet. La ministre doit également poursuivre l’étude des possibilités d’utilisation des nouvelles technologies nucléaires, comme les petits réacteurs modulaires, encore non approuvés par le régulateur européen.

Si les réacteurs, fabriqués pour la nouvelle centrale de Belene, sont installés à Kozlodouï, que se passera-t-il avec le projet de Belene ? Aucune réponse n’a été apportée hier à cette question. La procédure actuelle de sélection d’un investisseur stratégique pour l’achèvement du projet de Belene, gelée en raison de la pandémie de Covid-19, reste en suspens, à l’étape de la soumission d’offres contraignantes. (tous media)

Les événements à venir de l’Institut français de Bulgarie

• Le 28 janvier : La Nuit des idées 2021. Diffusion gratuite en ligne avec traduction simultanée français / bulgare et possibilité de participer aux discussions sur Zoom.
• Du 15 janvier au 15 février : My French Film Festival, festival de cinéma en ligne.
• Lancement de la campagne de candidatures aux bourses d’études du gouvernement français.

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 21/01/2021

Haut de page