Jeudi 21 mai

Coronavirus

Bilan

39 nouveaux cas d’infection au Covid-19 ont été enregistrés depuis hier. Le nombre total de contaminations à la date d’aujourd’hui est de 2 331, dont 727 guérisons et 120 décès. Pour le troisième jour de suite, le nombre des nouvelles contaminations est inférieur à celui des guérisons (43).

La Bulgarie a reçu 54 000 masques chinois issus de la commande commune au niveau européen qui a été suspendue par la Commission européenne, en raison de défauts signalés par la Pologne et les Pays-Bas. Les masques, qui ont été livrés à la Bulgarie le 12 mai, seront soumis à des examens de laboratoire pour tester leur efficacité. Le Ministère de la Santé indique que, pour le moment, aucun problème n’a été signalé avec les masques importés de Chine dans le cadre d’un contrat bilatéral. (Sega)

Le ministre de la Santé, Kiril Ananiev, a autorisé, à partir de demain, la pratique de sports collectifs en salle, sans caractère de compétition et sans public. À compter du 26 mai, seront également autorisés les sports individuels et collectifs en salle et en plein air pour les moins de 18 ans, toujours dans les mêmes conditions. Pour l’instant, l’interdiction pour les restaurants d’accueillir des clients à l’intérieur reste en vigueur, même si le premier ministre a annoncé, en début de semaine, que ces établissements pourraient ouvrir complètement à partir du 1er juin.

Politique

Le projet de réduction de la TVA pour les restaurants et le livre approuvé malgré l’opposition du ministère des finances

La commission parlementaire du budget et des finances a approuvé le projet du GERB d’amendement à la Loi sur la TVA. En l’absence de la présidente de la commission Menda Stoyanova et du ministre des Finances Vladislav Goranov, qui s’opposent à ce projet, tout comme le vice-premier ministre Tomislav Dontchev, les députés ont décidé de diminuer de 20% à 9% le taux appliqué dans les secteurs de la restauration et du livre. Dans un avis du ministère des finances, envoyé au parlement et publié sur le site de celui-ci, mais qui n’a pas pu être présenté lors de l’examen du projet du fait de l’opposition des députés de la majorité, il est indiqué que la mesure proposée coûterait au budget 1,8 milliard de leva (globalement, en intégrant les projets de diminution de la TVA pour les médicaments, les aliments pour les bébés, etc., non examinés par la commission ; le coût dans les seuls secteurs de la restauration et du livre serait respectivement de 150 millions et de 13 millions de leva). Le ministère estime également que la baisse de la TVA pour certains produits et services devrait être compensée par une augmentation à 24% du taux de base de la TVA ou à 17-18% de l’impôt sur les sociétés. En outre, ce type de changements dans la fiscalité devrait être soumis auparavant à un large débat. Lors de la réunion de la commission parlementaire, la ministre du tourisme a défendu le projet qui bénéficierait, selon elle, à quelque 320 000 personnes travaillant dans l’hôtellerie et la restauration, et a remercié le premier ministre et les partenaires de coalition pour leur courage politique.

Justice

La Commission de lutte contre la corruption demande la confiscation de biens appartenant à Ivo Prokopiev, propriétaire d’Economedia, et à l’ancien ministre Stoyan Alexandrov

La Commission de lutte contre la corruption a introduit une action en confiscation de biens à l’encontre d’Ivo Prokopiev, propriétaire du groupe de presse Economedia (Capital, Dnevnik, etc.) et de son épouse Galia Prokopieva. Il s’agit de comptes bancaires et d’actions d’un montant de près de 500 000 leva. M. Prokopiev est accusé, dans le cadre de deux affaires distinctes, de blanchiment d’argent (la revente de son entreprise Kaolin en 2012) et de pertes occasionnées au budget du fait de la vente des actions de l’État dans l’opérateur EVN (2011).

Dans le cadre d’une autre action en justice, la Commission demande la confiscation de biens, à hauteur de 10,8 millions de leva, appartenant à l’ancien ministre des finances Stoyan Alexandrov et à des personnes liées. M. Alexandrov est accusé par le Parquet d’avoir effectué des activités bancaires sans en avoir l’autorisation (octroi de prêts).

La Commission européenne a publié un rapport stipulant que le MCV restera en place en Bulgarie

Dans le cadre du mécanisme de coopération et de vérification (MCV), la Commission continue son suivi de la réforme judiciaire et de la lutte contre la corruption en Bulgarie. La position de la Commission européenne fait partie des recommandations du Conseil concernant le programme national de réforme de la Bulgarie pour 2020 et sur le programme de convergence de la Bulgarie pour 2020. Même si la décision de maintenir le MCV en Bulgarie ne figure pas parmi les quatre recommandations à la fin du rapport, la Commission déclare que : « Selon le dernier rapport MCV, publié en octobre 2019, les progrès accomplis par la Bulgarie sont suffisants pour satisfaire aux engagements pris par le pays au moment de son adhésion à l’UE. La Bulgarie a réalisé une vaste réforme de son cadre juridique en matière de lutte contre la corruption ; un bilan solide en matière de condamnations définitives, dans les affaires de corruption à haut niveau, sera cependant nécessaire pour renforcer la confiance du public. En outre, un certain nombre de défis subsistent, notamment pour ce qui est de garantir l’efficacité des enquêtes pénales, de rééquilibrer la charge de travail entre les juridictions et de rationaliser les bureaux locaux du ministère public. Ces questions font l’objet d’un suivi dans le cadre du mécanisme de coopération et de vérification. » (Dnevnik)

International

La Bulgarie s’inquiète pour la minorité bulgare en Ukraine

Les plans de l’Ukraine dans le cadre de la réforme de ses collectivités territoriales aboutirait à la division du district de Bolhrad (dans la région d’Odessa), peuplé d’une importante minorité bulgare, en cinq unités administratives. Cela a provoqué une dispute entre les deux pays. Hier, le parlement bulgare a adopté une déclaration pour s’opposer à ce projet, et demander au gouvernement bulgare d’intervenir auprès du gouvernement ukrainien afin de garantir la préservation de l’intégrité de la communauté bulgare. Dans une déclaration, le Ministère ukrainien des Affaires étrangères a protesté contre cet acte, le qualifiant de tentative inadmissible d’intervention dans les affaires internes du pays. Le ministère a souligné que cette question sera décidée en conformité avec la législation nationale, et « en prenant en compte la position des résidents locaux, dont l’importante communauté bulgare ».

Entretemps, le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a informé son homologue bulgare, Ekaterina Zaharieva, que le district de Bolhrad restera dans ses frontières actuelles. Cette conversation téléphonique fait suite à une autre, au cours de laquelle M. Kuleba avait promis d’étudier cette question.

Société

Le club de football « Levski » a accepté la donation du député MDL, Delyan Peevski

Le directeur exécutif du club, Pavel Kolev a annoncé hier que le Conseil administratif a décidé d’accepter la donation du député, Delyan Peevski. Au mois de juillet les administrateurs vont convoquer une assemblée générale qui pourra emmener à des changements dans la gestion du club. « Le conseil administratif est responsable, devant les actionnaires et les adhérents, de l’identification d’une solution et de la sauvegarde du club. Voilà pourquoi nous n’avons pas d’autre issue, nous devons accepter la donation, et la dépenser d’une manière transparente » (Svoboda Evropa).

Une nouvelle étude sur les attitudes des Bulgares dans les conditions d’épidémie a été réalisée par Gallup International

Le sondage de Gallup International démontre qu’un processus de normalisation au sein de la société est déjà en cours. De plus en plus de bulgares (61%) ont surmonté leur peur liée au virus, et le considèrent plutôt comme une maladie infectieuse aigüe ; 20% estiment que le Covid-19 ne représente pas une menace grave, contre seulement 17% qui pensent que la maladie est un danger pour leur vie. Au mois d’avril, le taux de personnes qui considère le Covid-19 comme un danger mortel variait entre 22-24%. En ce qui concerne les mesures antiépidémiques, 61% des personnes interrogées trouvent qu’elles sont suffisantes, 29% estiment qu’elles sont exagérées et enfin 9% demandent qu’elles soient renforcées. L’évaluation du travail du premier ministre reste positive (54%) alors que celle du directeur du centre opérationnel de crise, général Mutafchiski atteint un taux d’approbation de 70%. 49% des bulgares ont un avis positif sur le maître de conférence M. Mangarov qui exprime une opinion souvent contradictoire dans les médias. Finalement 86 % des participants estiment que la Bulgarie apporte une solution efficace pour lutter contre l’épidémie. (bTV)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 21/05/2020

Haut de page