Jeudi 22 octobre

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 33 335 (+ 1 472 en 24h)
• Nombre de guérisons : 17 598 (+ 184 en 24h)
• Nombre de décès : 1 048 (+ 29 en 24h)

Modalités du port obligatoire du masque dans les espaces publics ouverts

À partir d’aujourd’hui, le port du masque dans les espaces publics ouverts devient obligatoire là où il y a des attroupements de personnes et où il est impossible de respecter 1,5 mètres de distance. Des exceptions sont prévues pour les clients des restaurants et des bars, pour les personnes pratiquant du sport, pour les intervenants à des conférences, ainsi que pour les enfants de moins de 6 ans. Hier soir, au cours de la manifestation antigouvernementale à Sofia, des manifestants ont brûlé des masques en signe de protestation contre cette mesure.

La gouverneure régionale de Plovdiv, Dani Kanaziréva, et des représentants du secteur de la restauration ont convenu de nouvelles mesures antiépidémiques volontaires. Jusqu’à six personnes par table seront admises dans les restaurants, alors que les boîtes de nuit fonctionneront à 50% de leur capacité.

Le ministre de la Santé, Kostadin Anguelov, a informé que le plus grand problème reste l’insuffisance de médecins travaillant en première ligne, et qu’une solution envisagée serait d’impliquer les spécialistes du secteur extra-hospitalier et les étudiants en 6ème année de médecine. (tous médias)

PNG

Politique

Nouvelle escarmouche entre présidence de la République et gouvernement

La visite en Estonie interrompue du chef de l’Etat est en train de provoquer un nouvel accrochage entre le président Radev et le premier ministre Borissov. Hier, en Conseil des ministres, M. Borissov a indiqué que son gouvernement soutenait l’initiative des Trois mers, à laquelle avait pris part le président, et que la Bulgarie avait même versé 20 millions d’euros dans son fonds. Ne comprenant pas les propos de M. Radev d’un sabotage de sa participation, M. Borissov a demandé à la DANS de mener une enquête afin de savoir qui étaient « ces personnes bien intentionnées ayant miné la visite présidentielle à Tallinn ». Un peu plus tard, la présidence de la République a communiqué que lors de ses déplacements à l’étranger, M. Borissov s’était distancié de l’idée de créer un fonds d’investissement dans le cadre de l’initiative des Trois mers et qu’il n’était revenu sur sa position que beaucoup plus tard, à l’issue d’échanges internationaux. De surcroît, le ministère des Affaires étrangères avait demandé le report de la présidence bulgare [prévue pour 2021] quelques jours à peine avant le départ de M. Radev pour Tallinn. La réaction de M. Borissov n’a pas tardé. Accusant d’insinuations le président de la République, son service de presse a rappelé les « positions conséquentes et les actions réelles du gouvernement bulgare en faveur de l’initiative ». (tous media)

Nouveau départ au sein du groupe parlementaire du PSB

Le député Tchavdar Velinov, élu sur la liste du PSB à Gabrovo, a annoncé sa décision de quitter le groupe parlementaire du PSB et de siéger désormais comme non-inscrit. M. Velinov a expliqué sa décision avec les « différences de valeur insurmontables » entre lui et la présidente du groupe Kornelia Ninova, son style de travail et sa politique. Fin septembre, six autres députés s’étaient déjà retirés du groupe parlementaire du PSB. Au total, ce groupe, qui comptait au début de la législature 80 sièges, n’en a que 71 à cette date. (tous media)

Un nouveau sondage sur les intentions de vote donne une légère avancée du PSB sur le GERB

Un sondage sur les intentions de vote, réalisé par Gallup entre le 1er et le 9 octobre, montre une légère avance du PSB sur le GERB (voir graphique ci-dessous). Gallup rappelle qu’avant le début des manifestations antigouvernementales, les soutiens pour les deux plus grands partis politiques étaient de l’ordre de 18% à 22% de tous les électeurs, alors qu’ils se situent autour de 13%-15% depuis lors. La part des personnes affirmant qu’elles voteraient blanc ou qu’elles ne voteraient pas du tout, est en hausse. Enfin, seulement 19.2% s’attendent à des élections libres et justes, alors que 52.6% sont de l’opinion inverse, le reste hésitant à donner une appréciation. (Dnevnik, Mediapool)

JPEG

Défense

Les États-Unis offriront à la Bulgarie deux avions F-16 partiellement démantelés pour former les personnels

À la demande du gouvernement bulgare, les États-Unis offriront deux avions F-16 partiellement démantelés, pour que les personnels de l’Armée de l’air puissent se familiariser avec, en vue de l’acquisition de nouveaux avions de combats commandés par la Bulgarie. C’est ce qu’a annoncé l’Ambassade des États-Unis à Sofia, en précisant que les avions seront fournis dans le cadre du programme de matériel de défense excédentaire (Excess Defense Articles Programme). L’annonce intervient dans le cadre de la visite de l’assistant au secrétaire d’État américain chargé des questions politico-militaires, René Clarke Cooper, qui s’est rendu dans les bases aériennes de Graf Ignatievo et de Bezmer, ainsi que dans le terrain de formation de Novo Selo.

L’hebdomadaire Capital écrit que, contrairement aux annonces du gouvernement, la Bulgarie continue à travailler activement sur l’acquisition de huit avions supplémentaires. Ainsi, le projet de loi sur le budget d’État pour 2021 et sur le cadre budgétaire trisannuel prévoit 1.180 milliards de leva en 2023 pour l’achat de nouveaux avions militaires, ce qui correspond à environ la moitié de l’argent déjà déboursé par la Bulgarie pour les huit premiers F-16. (Capital)

Media

Le directeur de la radio nationale se dit manipulé et donne sa démission

Le directeur général de la radio nationale (BNR), Andon Baltakov, a déposé une lettre de démission à compter du 1er novembre prochain. Celle-ci est motivée par la « non-prise en compte des propositions d’amendement de la loi sur la radio et la télévision » élaborées par un groupe de travail, auquel ont participé des experts de la BNR. « On essaie de me manipuler, et je ne peux pas tolérer cela », a déclaré M. Baltakov dans une interview sur la BNR. Plus concrètement, selon M. Baltakov, le ministère de la Culture a ignoré les amendements approuvés par la radio nationale [concernant notamment l’administration des media électroniques publics et les modalités de financement], mais a inscrit dans les motifs du projet d’amendement que le texte a été validé par la BNR. Soulignant en outre que le ministre de la culture Boïl Banov devait démissionner sur-le-champ, M. Baltakov a affirmé haut et fort son dégoût pour ce type de « chicaneries ». « Il faut vraiment remettre les media publics en Bulgarie sur de nouveaux rails. Depuis vingt ans et plus, la société revendique des garanties sur la liberté et l’indépendance des media publics. Et dans le même temps, on voit l’administration essayer de laisser [au gouvernement] les moyens d’une pression politique », a-t-il indiqué. L’appel à la démission du ministre de la culture a été tout de suite repris au parlement par le PSB qui considère que quelqu’un tente, pour la deuxième fois depuis l’été dernier, de déstabiliser la radio nationale. (tous media)

Le service des impôts vérifie les sources de financement de la chaîne Evrokom

La petite chaîne de télévision Evrokom, connue pour la véhémence de ses critiques antigouvernementales et son soutien aux manifestations de protestation, fait depuis hier l’objet de procédures de vérification des sources de financement publicitaire, ouvertes par l’Agence nationale des recettes et l’Agence d’Etat de la sécurité nationale (DANS). Trois émissions politiques, produites par des producteurs extérieurs, sont particulièrement visées : « Evro Dikoff », animée par Sacho Dikov ; « A vrai dire », animée par Liouba Koulezitch ; et « La semaine de Bereanu », animée par Vladimir Bereanu. Dans des lettres adressées à Evrokom, les autorités requièrent les contrats publicitaires finançant ces émissions. La presse rappelle qu’en janvier dernier, le journaliste Nikolaï Barekov, dont l’émission avait été arrêtée par la chaîne, avait déposé un signalement selon lequel Evrokom était financée par des sources occultes et des annonceurs immatriculés dans des zones offshore. « Les doutes selon lesquelles notre télévision serait financée depuis Dubaï, Belgrade ou la Russie sont dénués de fondement. Il n’y a rien qui puisse nous inquiéter dans le signalement contre nous. Je pense plutôt que quelqu’un s’applique à chasser nos annonceurs publicitaires », a commenté Petio Staïkov, un des dirigeants de la chaîne. (dnevnik.bg)

Six associations de presse internationales appellent le nouveau propriétaire de bTV à s’engager explicitement à respecter la liberté des media

L’Institut international de la presse, Reporters sans frontières, le Centre européen pour la liberté de la presse et des media, la Fédération européenne des journalistes, Article 19 et Osservatorio Balcani e Caucaso Transeuropa ont adressé une lettre au milliardaire tchèque Petr Kellner, l’engageant à déclarer explicitement son soutien à une politique rédactionnelle indépendante dans les six chaînes de télévision en Europe centrale et orientale qu’il vient d’acquérir au début d’octobre. Parmi ces chaînes figure le media bulgare bTV. Ces associations, luttant en défense des journalistes et de la liberté de la presse, demandent également à M. Kellner, dans le contexte de ses liens d’affaires avec la Chine, de garantir que ses media pourront diffuser sans censure des positions critiques contre la politique ou les investissements chinois dans les pays respectifs. (24 Heures)

Europe

La Bulgarie prête à introduire trois recours contre le Paquet Mobilité

Le Conseil des ministres a approuvé hier les trois recours que la Bulgarie introduirait devant la Cour de justice de l’UE contre le Paquet Mobilité. Seront attaqués notamment les dispositions relatives au retour des conducteurs et des véhicules dans leur pays d’attache, aux personnes détachées, au repos en cabine interdit, etc., ainsi que l’absence d’évaluation de l’impact au niveau européen des textes adoptés. (24 Heures)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 03/11/2020

Haut de page