Jeudi 24 août

Politique

Le gouvernement a approuvé le rapport sur l’état de la sécurité nationale en 2016. Le chapitre des menaces extérieures comprend la guerre en Syrie et la pression migratoire qui en découle ainsi que le Brexit pouvant donner lieu à des bouleversements au sein de l’Union européenne. L’action de services spéciaux étrangers sur le territoire bulgare figure parmi les menaces intérieures pour la sécurité de la Bulgarie. Le rapport prend également compte les risques liés au mauvais état de la défense, au système financier, et à l’énergie en Bulgarie, ainsi que la menace écologique. Il sera soumis à l’Assemblée nationale. (24 tchassa)

Konstantin Kamenarov, ancien animateur du journal de 20 heures et ancien chef du programme Efir-2 de la télévision nationale (BNT) est le nouveau directeur de cette chaîne publique. Il est considéré comme étant proche de Viara Ankova à qui il succède. « Par l’élection de Konstantin Kamenarov le Conseil des médias électronique a renoncé au changement », titre Sega. (tous médias)

Dans un commentaire pour la Deutsche Welle, Ivaïlo Ditchev réfléchit au sujet de la possibilité que le président Radev fonde un parti et évince Kornelia Ninova de la gauche. (Capital Daily)

Economie

Selon l’Institut national de la statistique, le taux d’emploi a atteint le chiffre record de 67,2% et le chômage a atteint les 6,4%. C’est le niveau le plus bas depuis 2009. (24 tchassa)

Environnement

Le service d’inspection de l’environnement à Roussé (Nord) a adressé cinq recommandations à l’entreprise Biovet (médicaments pour animaux) à l’issue d’un contrôle de la qualité de l’air entrepris à la suite de signalements envoyés par des habitants. Les inspecteurs exigent davantage d’informations de cette entreprise sur le traitement des déchets et des eaux résiduaires. (Capital Daily)

Société

La mairie de Sofia a lancé un appel d’offres d’un montant de 22,2 millions de leva en vue de l’acquisition de 20 bus électriques. La commande s’inscrit dans le programme de modernisation du parc de véhicules dans les transports en commun de la capitale. A ce jour, la flotte de bus est déjà renouvelée à 50%. (Capital Daily)

Balkans

Dans un commentaire sur sa page Facebook, Radan Kanev, ancien président des Démocrates pour une Bulgarie forte, s’indigne du silence de la Bulgarie au sujet du conflit entre la Serbie et l’ARYM. Selon lui Ivica Dačić aurait fait allusion à un lien entre le scandale et le traité entre l’ARYM et la Bulgarie (« nous savons ce que vous avez signé »). (Capital Daily)

« La tension entre Skopje et Belgrade a diminué », titrent les médias bulgares, qui informent de la normalisation des relations entre ces deux Etats. (tous médias)

France

La visite attendue du président de la République française Emmanuel Macron à Varna, à l’invitation conjointe du président Roumen Radev et du premier ministre Borissov, est suivie de près par les médias bulgares.

24 Tchassa met l’accent sur les projets de modernisation de l’armée bulgare qui seront, croit savoir ce journal, abordés lors des entretiens à Varna. « Macron amène avec lui des commerçants d’armes, propose des navires et des blindés », titre le journal. (24 Tchassa)

Selon Standart, au centre des entretiens figureront les thèmes de l’adhésion de la Bulgarie à Schengen et la perspective européenne des Balkans occidentaux, ainsi que le « dumping social » à l’initiative de la partie française. Un commentaire du politologue Parvan Simeonov dans le même journal qualifie le style de M. Macron comme « populiste aux allures non-populistes, un assemblage assez curieux de radicalité normale. Celle-ci pourrait s’avérer être la recette contre le populisme. Et Sofia sera la première pierre de touche sur la route choisie par M. Macron ». (Standart)

La radio nationale (BNR) interroge l’observateur français Michel Lemeux sur les enjeux de la visite : « Je pense, dit-il, que M. Macron veut déminer certaines questions suscitant des frictions entre la France et certains pays de l’Europe de l’Est. […] Mais il ne dispose pas de baguette magique et il ne peut pas réformer les structures sociaux et économiques des pays de l’Est ». (bnr.bg)

Capital Daily informe de l’intention de la République tchèque de demander un statut d’observateur au sein de la zone euro et de poser la question de l’augmentation des rémunérations des travailleurs engagés dans les entreprises françaises et autrichiennes implantées dans le pays, comme une mesure en faveur de la cohésion sociale au niveau européen. (Capital Daily)

Sur trois pages, Troud emmène ses lecteurs à Euxinograd, où sera logé le couple présidentiel français, et décrit en détail sur le menu qui leur sera offert : « Du turbot pour les Macron, dans le Sunny Bungalow ». (Troud)

D’autres médias ont pris le soin d’inspecter les lieux par où passera le cortège officiel. « Varna nettoyée à fond à cause de Macron », titre Monitor. La BNT, pour sa part, montre les rues fraîchement lavées et au marquage au sol refait à la peinture blanche entre l’aéroport de Varna et la résidence d’Euxinograd. (Monitor, bnt.bg)

Dernière modification : 24/08/2017

Haut de page