Jeudi 25 juillet

Politique

Déclaration du Président de la République

Dans une déclaration à la presse, le Président de la République Roumen Radev a précisé les motifs à l’origine de son véto, mis à la loi de ratification des traités internationaux relatifs à l’achat des chasseurs F-16. Il a insisté pour que les députés communiquent aux citoyens tous les détails relatifs à leur conclusion, dans la mesure où l’Etat aura à payer prochainement 2,2 milliards de leva HT pour une livraison qui n’interviendra que dans 4-5 ans. Selon le Président, il y a des dépenses invisibles, liées à l’infrastructure, au transport, à l’armement, à des impôts et à des taxes qui s’ajouteront à ces 2,2 Md de leva HT. En outre, il a indiqué que l’Etat américain s’était réservé le droit de changer des clauses de manière unilatérale, sans donc consulter l’Etat bulgare. Il a souligné l’importance de répondre, avant la ratification de ces traités, à des questions concernant notamment i) les dates d’acquisition de l’ensemble des armements, équipements et services garantissant le fonctionnement des chasseurs comme des avions de combat multiôles, ii) des éléments nécessaires pour la maintenance des avions, iii) de l’infrastructure requise pour leur utilisation, iv) de l’achat des 8 autres avions de chasse, ainsi que le montant auquel s’élèvera toutes ces nouvelles dépenses. (tous media)

Rejet du veto du Président mis aux amendements de la loi sur les partis politiques

L’Assemblée nationale a rejeté le veto du Président de la République, opposé aux dispositions de la loi sur les partis politiques prévoyant le financement des partis politiques par des personnes morales. Les députés du GuERB, MDL, FNSB et Volonté ont voté contre le veto, alors que ceux du PSB et de l’ORIM l’ont soutenu. (tous media)

Premières inculpations en Bulgarie pour cyber terrorisme

Les motifs de l’inculpation initiale, retenus par l’enquête contre Kristian Boïkov de « reproduction non-autorisée de données informatiques depuis le serveur de l’Agence nationale des recettes (ANR) » ont finalement évolué vers le « terrorisme ». Hier, deux personnes, K. Boïkov et le directeur commercial de TAD Group, Gueorgui Yanakiev, ont été mis en examen pour terrorisme au titre de l’art. 108а, alinéa 1 du Code pénal). Une caution de 20 000 leva a été exigée pour chacun d’entre eux comme mesure de sûreté (initialement, Boïkov n’était placé que sous surveillance). Aujourd’hui, le Parquet spécialisé a retenu le même chef d’inculpation contre le propriétaire de TAD Group, Ivan Todorov. Celui-ci ayant quitté la Bulgarie il y a quelques jours (il se trouverait au Canada, selon ses avocats), le Parquet a émis un mandat d’arrêt européen à son encontre. Selon la thèse retenue par les procureurs, il existe suffisamment d’éléments de preuve indiquant que l’infraction informatique a été commise dans l’objectif de « semer la panique et la peur au sein de la société ». Les actes de piratage ont porté non seulement contre des institutions publiques (ANR), mais aussi contre des établissements privés (banques, assureurs…). K. Boïkov est considéré comme auteur de l’infraction et les deux autres comme incitateurs. La peine privative de liberté prévue par la loi peut aller de 5 à 15 ans.

Dans une interview sur Nova TV, l’un des avocats de K. Boïkov a indiqué que, si les propos des enquêteurs, selon lesquels l’un des ordinateurs saisis de Kr. Boïkov a été décrypté, se confirment, cela signifierait que des dispositions explicites du Code pénal ont été violées (notamment présence de témoins et de l’avocat de l’inculpé). La défense estime que les informations stockées sur l’ordinateur ont pu être manipulées afin de constituer des preuves en soutien de la thèse du Parquet.

Les accusations du Parquet ne se limitent pas aux seules personnes détenues. Le chef du Parquet spécialisé, Ivan Guechev, a laissé entendre à plusieurs reprises que l’attaque de piratage contre les données de l’ANR revêt une dimension politique et qu’on peut voir derrière elle des intérêts impliquant les partis de droite réunis au sein de Bulgarie démocratique. Les quotidiens Monitor et Telegraf du député MDL Delian Peevski, quant à eux, n’ont pas de doutes : l’attaque aurait été commanditée par « le cercle » Capital et Ivo Prokopiev. Par ailleurs, les allégations selon lesquelles une partie des données piratées, stockées sur l’ordinateur de Kr. Boïkov, étaient destinées au site en ligne d’investigation Bivol (conclusion tirée sur la base du nom du fichier), a fait réagir ce site. Un article de ce dernier indique que des personnes touchées par les révélations de Bivol essaient d’écraser son équipe.

Selon les autorités, 189 citoyens bulgares se trouvent particulièrement exposés à des risques d’usurpation d’identité ou autres, suite à la fuite des données de l’ANR. Dans leur cas, un croisement de plusieurs données personnelles (numéro EGN, adresse, carte d’identité, revenus…) permettrait facilement de les identifier. Ils seront personnellement informés par l’ANR des risques encourus, et conseillés pour changer leur titres d’identité. Pour le reste de la population (plus de 5 millions de personnes touchées), l’ANR considère que de tels risques sont pratiquement inexistants.

A l’initiative du GERB, le parlement a créé aujourd’hui une commission ad hoc. Présidée par Krassimir Tsipov (GERB), elle aura pour tâche d’enquêter durant trois mois sur le thème particulièrement sensible de la fuite des données fiscales et sociales de millions de Bulgares.

Manifestation contre la candidature d’Ivan Guechev au poste de procureur général

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté ce matin devant le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) contre la candidature d’Ivan Guechev, procureur général adjoint au poste de Procureur général. Hristo Ivanov, président du parti « Oui, Bulgarie », a expliqué à haute voix que la candidature d’Ivan Guechev est « insupportable ». Il a également annoncé qu’une nouvelle manifestation sera organisée le 24 octobre au moment du vote de la candidature d’Ivan Guechev par le CSM. En outre, en son propre nom, M. Ivanov a déposé un recours au CSM accusant Ivan Guechev de porter atteinte au prestige du pouvoir judiciaire par ses déclarations à connotation politique. (mediapool.bg, dnevnik.bg)

Défense de la candidature d’Ivan Guechev au poste de procureur général

Au moment de cette manifestation, une dizaine de personnes ont brandi des pancartes et scandés des slogans selon lesquels « Les servants de Prokopiev (propriétaire du groupe Economedia et éditeur de l’hebdomadaire Capital) ne veulent pas que Guechev devienne procureur général ». En outre, hier, des procureurs, inspecteurs et administrateurs des parquets spécialisés ont publié une lettre ouverte faisant l’éloge de la candidature d’Ivan Guechev. Ils appellent les membres du CSM à « ne pas céder à la pression inadmissible de la part de sujets politiques et économiques ». (mediapool.bg)

Justice

La CAS reconnaît le droit de séjour en Bulgarie des couples homosexuels

La Cour administrative suprême a confirmé la décision du Tribunal administratif de Sofia selon laquelle les couples homosexuels, mariés légalement dans un Etat membre, ont le droit de séjourner ou de résider sur le territoire d’un autre Etat membre, en l’occurrence la Bulgarie, en application du droit de libre circulation des personnes au sein de l’UE. L’arrêt de la CAS, rendu en appel sur le recours introduit par l’Australienne Cristina Palma et sa conjointe française Mariama Diallo, est définitif. La nouvelle a été annoncée par l’organisation LGBT « Action ». (dnevnik.bg)

Économie

L’épidémie de peste porcine africaine s’aggrave

Après Roussé et Pléven, l’état d’urgence a été déclaré dans la région de Razgrad, en raison de l’épidémie de peste porcine africaine (PPA). Le nombre total de foyers de PPA est passé à 21, dont 19 dans des élevages personnels et deux dans des fermes industrielles. En effet, 40 000 cochons de la ferme industrielle de Brachlen (région de Roussé), qui est la deuxième à être touchée par la PPA, devront être abattus et enterrés. Ils s’ajoutent au 17 000 de Nikolovo, soit donc au total 57 000.

L’épidémie de PPA fait la une des quotidiens. Sega met l’accent sur les risques d’une « catastrophe écologique », les restes des cochons enterrés pouvant polluer les eaux souterraines si les sites d’enfouissement sanitaire ne sont pas choisis selon les procédures en vigueur. Dans une interview pour 24 Heures, le président de l’Union des chasseurs et des pêcheurs, Vassil Vassilev, pronostique que l’élimination de la maladie pourrait prendre des dizaines d’années.

Le député du PSB Pentcho Milkov a accusé le gouvernement de « négligence et d’incompétence » et lui a demandé de prendre la responsabilité politique. Selon lui, le Conseil central épizootique auprès du Conseil des ministres, présidé par le vice-premier ministre Tomislav Dontchev, ne s’est pas réuni pendant presque un an. Répondant à ces critiques, Maria Bélova (GERB), présidente de la commission parlementaire de l’agriculture, a appelé à ce que le thème ne soit pas politisé.

Dans une interview pour la BNR, le commissaire européen chargé de la santé et de la sécurité alimentaire, Vytenis Andriukaitis, a exhorté les autorités nationales à expliquer « à chaque domicile » les mesures nécessaires pour contenir la maladie, tout en mettant en garde que la Bulgarie risque de perdre l’intégralité de son industrie de l’élevage porcin. « Et en attendant les résultats officiels de l’enquête [des experts de la Commission européenne], je peux dire seulement que cela a eu lieu parce que quelqu’un a été négligent, n’a pas fait son travail correctement et n’a pas fait attention », a-t-il commenté. De son côté, a ministre de l’Agriculture, Dessislava Tanéva, a expliqué que la Commission européenne n’indemnisera pas les petits propriétaires qui n’ont pas enregistré leurs cochons. (tous media)

Europe

Mariya Gabriel désignée commissaire européenne

Le gouvernement a désigné l’actuelle commissaire européenne pour l’Économie et la Société numériques, Mariya Gabriel, pour un nouveau mandat au sein de la Commission européenne. Dans une publication sur Facebook, elle a remercié le premier ministre, Boïko Borissov, et le gouvernement pour cette nomination. Pour le moment, le futur portefeuille de Mme Gabriel n’est pas connu. (24 Heures)

Culture

Le chef André Tokev et sa « salade chopska liquide »

Un projet de Dnevnik a l’ambition de présenter les vingt meilleurs chefs de l’art culinaire en Bulgarie et leurs recettes. L’honneur d’inaugurer la nouvelle rubrique revient au chef André Tokev et à sa très spéciale « salade chopska liquide à la glace de pastèque ». Propriétaire du restaurant sofiote ANDRé, André Tokev est président de l’association Bocuse d’or Bulgarie, président d’honneur de l’Association bulgare des cuisiniers et membre du jury de MasterChef Bulgarie. (www.dnevnik.bg/hrana_i_napitki/2019/07/25/3936410_koi_e_andre_tokev/)

Dernière modification : 25/07/2019

Haut de page