Jeudi 25 juin

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 4 242 (+ 128 en 24h)
• Nombre de guérisons : 2 263 (+ 46 en 24h)
• Nombre de décès : 209 (+ 1 en 24h)

Plusieurs députés de l’Assemblée nationale, filmés par les médias sans masque en salle plénière, seront identifiés et se verront infliger des amendes, a confirmé le directeur de l’inspection régionale de la santé à Sofia. Réagissant aux images diffusées par les médias, le député du PSB, Valéry Jablianov, a demandé à ce qu’il soit mis fin à la « terreur électronique » exercée sur les députés, qui « sape l’autorité de l’Assemblée nationale ». « J’insiste pour que vous preniez toutes les mesures nécessaires afin que les députés soient protégés de telles atteintes ». Dans une déclaration au nom du GERB, le député Toma Bikov a souligné que le fait de photographier des députés sans masque ne relève pas du harcèlement. (24 Heures, Dnevnik, Focus News, bTV)

Politique

Fin de sept mois de restrictions d’eau potable à Pernik

Depuis hier, et pour la première fois depuis novembre dernier, les résidents de Pernik, et de plusieurs villages avoisinants, ne seront plus soumis à des restrictions des provisions d’eau potable. Celles-ci avaient été imposées en raison du niveau trop bas du barrage de Stoudéna, pour lequel l’ancien ministre de l’Environnement et des Eaux, Néno Dimov, a été arrêté et inculpé. À l’heure actuelle, le barrage est à nouveau rempli à 80% de sa capacité. (tous médias)

Énergie

La future centrale nucléaire de Béléné ne dispose pas de licence

La Commission européenne (CE) estime que le projet d’une nouvelle centrale nucléaire à Béléné doit faire l’objet d’une nouvelle procédure d’octroi de licence, écrit le site web Euractiv en citant une lettre de Massimo Garribba, directeur général adjoint par intérim de la Direction générale de l’énergie. Selon la CE, la publication au Journal Officiel de l’Union européenne de l’appel d’offres pour le choix d’un investisseur stratégique ne peut pas être considérée comme une approbation du projet par la CE. La CE examine actuellement plusieurs aspects, dont l’indépendance de l’Agence bulgare pour la régulation nucléaire et la conformité du cadre réglementaire bulgare avec la Directive sur la sûreté des installations nucléaires, notamment en ce qui concerne la transparence de la procédure de prise de décisions sur l’octroi de licences.

Cette lettre est adressée à l’avocate Albéna Bélyanova, qui avait saisi la CE pour des irrégularités dans la procédure de choix d’un investisseur stratégique pour la centrale. La lettre est envoyée au nom de la vice-présidente de la CE Margrethe Vestager et des commissaires en charge du marché intérieur, de l’énergie et de l’environnement.

Le président de la commission parlementaire de l’énergie, Valentin Nikolov, a confirmé que le nouveau projet ne dispose toujours pas de licence, mais que l’ancien projet a été présenté à l’autorité de régulation avec de nouveaux justificatifs. (tous médias)

Finances

La Bulgarie s’apprête à demander un prêt à la hauteur d’un milliard de leva à la Commission européenne

La vice-ministre des finances, Marinela Petrova a annoncé ce mercredi devant la Commission budgétaire au Parlement que le gouvernement bulgare demandera à la Commission européenne un prêt d’un milliard de leva afin de pouvoir fiancer l’instrument de soutien financier et de maintien de l’emploi 60/40, dans le cadre du nouveau programme européen SURE. Les garanties que la Bulgarie va présenter afin que le programme européen puisse être mis en place, sont à la hauteur de 210 millions de leva (soit 107.5 M euros). Le budget commun du programme européen Sure, de 100 milliards d’euros, sera assurée à travers l’émission d’une dette mutualisée européenne. (Mediapool)

Médias

Le directeur général de la BNT lance des accusations contre le présentateur Goran Blagoev

Lors de l’audience du directeur général de la Télévision nationale, Emil Koshlukov devant le Conseil des médias électroniqueя, M. Koshlukov a accusé le présentateur de l’émission « Foi et société », Goran Blagoev, d’avoir enfreint la loi sur la télévision et la radio, la Loi sur la confession religieuse ainsi que le Code éthique du journaliste. Le directeur général a reproché à M. Blagoev d’avoir critiqué le gouvernement et l’Église orthodoxe bulgare. L’audience fait suite à la série de lettres de citoyens indignés qui sont restés mécontents de l’émission du 6 juin qui s’intitulait « L’église en Bulgarie, est- elle sous le contrôle de l’État ? » Lors de cette émission, le professeur de droit constitutionnel Dr. Atanas Slavov et l’archimandrite Dionisi mènent une discussion sur le soutien de l’État considérable envers l’Église pendant la période de crise épidémique.

Finalement, malgré la thèse présentée selon laquelle M. Blagoev aurait employé « des propos méchants et diffamatoires à l’égard de personnalités religieuses et malheureusement encore à l’égard du premier ministre », la présidente du Conseil des médias électroniques, Betina Zhoteva a réfuté ces accusations en disant que selon elle « il n’y a pas eu une seule seconde de blasphèmes » (Svobodna Evropa)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 25/06/2020

Haut de page