Jeudi 27 juillet

Politique

Le journaliste agressé il y a deux jours par des inconnus, Ivo Nikodimov, a été opéré et son état de santé est stable. « C’était une attaque mue par la haine », dit-il dans une interview pour 24 Tchassa. « Des gens sont sortis de derrière les arbustes pour attaquer quelqu’un qu’ils n’aiment pas selon un certain nombre d’indices : trop grand ou trop petit à leur goût, […] trop bien ou trop mal vêtu... ». (tous médias)

« Quand il n’y a pas de juge, les bandits font la loi » : analyse de Vesselina Sedlarska des effets hideux d’un système judiciaire non réformé. (Sega)

Sécurité

Le contingent militaire bulgare participant à la mission « Soutien décisif » de l’OTAN en Afghanistan, sera porté de 110 à 160 personnes. La décision d’hier du gouvernement bulgare est motivée par la situation militaire et politique complexe dans ce pays et l’appel adressé par l’OTAN aux Etats participants de revoir à la hausse leur contribution. (Standart, dnevnik.bg)

Justice

En dépit des critiques de la part de juristes, les députés ont adopté en deuxième lecture le projet de loi d’amendement au Code de procédure pénale prévoyant de confier les affaires de corruption aux plus hauts échelons du pouvoir au tribunal pénal spécialisé dans le traitement d’affaires de criminalité organisée. Selon Sega, les amendements adoptés sont conformes aux souhaits du procureur général qui, depuis des mois, s’oppose ouvertement à la direction du Tribunal de grande instance (TGI) de Sofia, compétent en matière d’affaires de corruptions aux plus hauts échelons. (tous médias)

« Le GERB n’aime plus ses propres amendements à la loi sur le pouvoir judiciaire », titre Sega après le retrait hier des amendements prévoyant d’interdire les financements étrangers aux organisations professionnelles des magistrats. Selon Tsvetan Tsvetanov, vice-président du GERB, cette décision n’a pas été prise sous la pression. (tous médias)

Le tribunal supérieur de Belgrade s’est déclaré hier incompétent pour se prononcer sur la demande d’extradition de Tsvetan Vassilev, propriétaire fugitif de la KTB, accusé d’être à la tête d’une association de malfaiteurs ayant détourné 2,5 milliards de leva de cette banque. (tous médias)

Économie

En deux lectures passées en une seule journée, malgré la recommandation de la loi qu’il y ait au moins sept jours entre deux examens en séance plénière d’un texte législatif, les députés ont transféré hier la tutelle sur la Banque bulgare pour le développement du ministère des finances au ministère de l’économie. En l’absence de tout débat sur le projet proposé, la modification a été soutenue par 163 députés, sans abstentions et sans aucune voix « contre ». Capital Daily perçoit derrière tout cet empressement excessif des intérêts lobbyistes : profiter de la saison estivale pour confier la direction de la banque à Stoyan Mavrodiev, désormais soutenu par les Patriotes unis, dont le mandat à la tête de la Commission pour le contrôle financier était émaillé de scandales, et faciliter les remplacements au sein des organes d’administration des entreprises publiques qui dépendront désormais du ministre de l’économie Emil Karanikolov, promu à ce poste également par les Patriotes unis. (Capital Daily, Sega, Standart)

Balkans

Le gouvernement bulgare a approuvé le texte de l’accord de bon voisinage avec l’ARYM dont le texte a été rendu public sur le site du ministère des affaires étrangères. Après vingt temps de négociations, il sera signé le 1er août à Skopje et le jour suivant les chefs de gouvernement des deux pays fêteront ensemble l’anniversaire de l’insurrection d’Ilinden (1903). Les ministres des transports signeront également deux mémorandums, l’un concernant la construction d’une ligne ferroviaire Sofia-Skopje et l’autre portant sur la mise en place d’un gazoduc. Le gouvernement macédonien, de son côté, a également approuvé le texte de l’accord. (tous médias)

Boïko Borissov : « Ce traité exprime le désir de la Bulgarie de construire des relations de bon voisinage modernes fondées sur les valeurs européennes ». Il a aussi précisé avoir reçu hier à ce sujet Eric Rubin, ambassadeur des Etats-Unis, qui voit dans ce traité « un pas positif extrêmement important pour la région ». (tous médias)

Ekaterina Zaharieva, vice-première ministre et ministre des affaires étrangères, a été le premier ministre européen reçu par le président albanais Ilir Meta après sa prise de fonctions. M. Zaharieva a appelé l’Albanie à reconnaître sa minorité bulgare en précisant que celle-ci pourrait « devenir un pont entre les deux pays qui ont une histoire commune ». (tous médias)

Migrants

La Bulgarie n’a accueilli que 50 réfugiés en provenance de Grèce et aucun en provenance d’Italie, alors que les quotas en prévoient respectivement 831 et 471, a constaté hier la Commission européenne en appelant la Bulgarie à satisfaire à cette exigence. (tous médias)

Dernière modification : 27/07/2017

Haut de page