Jeudi 27 juin

Politique

La mairie de Sofia et le toit aménagé du chef de la Commission anticorruption (suite)

Le directeur du service du contrôle de la construction à la mairie de Sofia, l’architecte Vladi Kalinov, qui avait annulé l’ordonnance de l’arrondissement de Slatina, prescrivant la suppression des constructions illégales constatées sur le toit aménagé en terrasse du chef de la Commission de lutte contre la corruption, Plamen Gueorguiev, a démissionné hier à la demande de la maire, Yordanka Fandakova. Sur Facebook, celle-ci a annoncé son limogeage. Mme Fandakova a en outre renvoyé aux inspecteurs de Slatina tout le dossier pour réexamen. Peu de temps avant la démission de M. Kalinov, la Chambre des architectes avait vivement protesté contre la décision de celui-ci, en citant la disposition très claire de la loi : toute construction ou partie de construction, élevée sans projet validé et permis de construire, est illégale et sujette à démolition (art. 225 de la Loi sur l’aménagement du territoire). « La mairie ne cherche-t-elle pas à protéger la construction illégale ? », avait demandé sur bTV le président de la chambre, Borislav Ignatov. (tous media)

L’entrée de la Bulgarie dans l’« antichambre de l’euro » n’aura pas lieu en juillet prochain

« J’espère que l’adhésion de la Bulgarie au mécanisme MCE II aura lieu bien avant la fin de l’année. Je ne vois pas d’obstacles qui empêcheraient cela », a déclaré le ministre des finances Vladislav Goranov devant un forum économique, tenu hier à Plovdiv. Le ministre a également commenté qu’« il n’y a jamais eu de moment plus favorable, de meilleure confiance, sur le plan politique et économique, de la part de nos partenaires occidentaux à l’égard de la perspective pour la Bulgarie d’intégrer ce cercle plus étroit de l’intégration européenne ». Capital rappelle à ce sujet que ce sont le premier ministre et des membres du gouvernement qui avaient d’abord posé comme objectif réalisable l’entrée du pays, dès juillet prochain, dans cette « antichambre de l’euro ». Mais pour y arriver, la Bulgarie devra achever ses réformes dans le secteur financier. L’état des banques bulgares, récemment soumises à des tests de résistance par la Banque centrale européenne, dont le résultat sera annoncé en juillet, pèsera également dans la balance. (Capital, 24 Heures)

Récemment, le vice-gouverneur de la Banque nationale de Bulgarie, Kalin Hristov, a effectué une mise en garde : les problèmes structurels au sein des économies de la zone euro persistent (« l’épargne ne se transforme pas en investissements ») et il n’est pas logique qu’un pays cherche à y adhérer, avant que ces problèmes ne soient résolus. La Bulgarie est actuellement le seul pays en dehors de la zone euro qui veut l’intégrer, a-t-il précisé. (investor.bg, capital.bg)

Financement des partis politiques : le MDL refuse de participer aux consultations

Le MDL a refusé de participer aux consultations relatives à la diminution de la subvention des partis politiques « dont le seul objectif est de détourner l’attention des gens des vrais problèmes », a expliqué le président du parti Moustafa Karadaïa. « Nous n’avons pas à échanger au sujet de quoi que ce soit avec les nationalistes. Cette proposition vient de la part du Conseil des ministres auquel ils participent », a- t-il précisé. Il a rappelé l’arrivée à échéance des délais pour faire des propositions entre la première et la deuxième lecture et s’est demandé comment le gouvernement envisage d’inscrire les résultats de ces consultations dans la procédure parlementaire. (tous media)

Remboursement du surplus de subvention perçu par les partis politiques

Le PSB n’est pas en mesure de rembourser le surplus de subvention perçu, dans la mesure où les 6 millions dont il disposait à la fin de l’année dernière ont été dépensés pour la campagne électorale des européennes en mai (2 millions), le lancement de leur chaîne de télévision (1,5 million) et pour couvrir les frais de fonctionnement des structures du parti. Pour sa part, le secrétaire de l’ORIM Youlian Anguelov a précisé que son parti rendra progressivement les 508 966 leva, dus par le parti. Les deux autres partis de la coalition des Patriotes unis, Ataka et le Front national pour le salut de la Bulgarie, ont déclaré être en mesure de rendre leurs dettes s’élevant respectivement à 539 894 et à 542 137 leva. (tous media)

Le Parlement tchèque envisage d’enquêter sur la vente de la centrale thermique de Varna à Ahmed Dogan

Le Parti pirate tchèque (en tchèque : Česká pirátská strana) a demandé qu’une enquête établisse comment la centrale thermique de Varna a été acquise par Ahmed Dogan, indique Sega. Ce quotidien rappelle que la compagnie CEZ, ancien propriétaire de la centrale de Varna, s’était plainte à plusieurs reprises d’un traitement discriminatoire de la part de l’État bulgare. La société CEZ n’a notamment pas pu se voir confier « la réserve froide », à l’époque où elle était propriétaire de la centrale, alors que le nouveau propriétaire a pu l’obtenir immédiatement après l’acquisition de la centrale. (tous media)

Le président de la Cour de cassation « accusé d’organiser des bouleversements constitutionnels »

L’adoption du rapport sur le fonctionnement des juridictions, présenté par le président de la Cour de cassation, Lozan Panov, devant le Parlement a donné lieu à un accrochage entre ce dernier et le député d’Ataka Pavel Chopov. M. Panov a été critiqué par le député pour sa position relative à la réduction des tribunaux militaires de trois à un. M. Panov avait également proposé la réduction du nombre de juges dans des tribunaux dont la charge n’est pas importante. Pavel Chopov lui a rappelé que de telles décisions se prennent par le Parlement et le Conseil supérieur de la magistrature, et qu’il ne lui incombe que de veiller à l’entretien et à la propreté du Palais de justice. « Être juge implique de se prononcer sur des affaires et non pas de contester et d’inciter à la contestation », a-t-il relevé. (tous media)

Création d’un nouvel organe de coordination pour la sécurité routière

Le gouvernement a créé un nouveau Centre national de coordination pour la sécurité routière, chargé d’assurer la coordination opérationnelle entre les institutions compétentes pour la prévention et l’organisation temporaire du trafic en cas d’incidents ou de mauvaises conditions météorologiques. Le centre réunira la police, les pompiers, les services qui s’occupent de la gestion du numéro d’urgence 112, l’Agence pour l’infrastructure routière, l’Agence d’État « Sécurité de la circulation sur les routes » et l’Agence exécutive « Administration automobile ». Le nouveau centre n’aura pas de personnalité juridique, ni ressources ou personnels propres. (tous media)

L’Agence pour l’infrastructure routière soupçonnée d’irrégularités

La société privée Teletoll a accusé l’Agence pour l’infrastructure routière (AIR) de création délibérée d’un monopole sur le marché de vente de vignettes électroniques, et de refus d’accès au système de péage. Teletoll est la deuxième entreprise à être certifiée comme « fournisseur national de services » pour la vente de vignettes automobile, après Inteligentni trafik sistemi, qui détient le monopole actuellement. Selon Teletoll, après la signature du contrat, le 14 mai dernier, avec l’AIR, celle-ci était censée lui donner accès au système de péage pour lui permettre de faire des tests, mais ceci n’a jamais été fait, et l’AIR a mis fin au contrat le 19 juin. Teletoll a annoncé qu’elle saisira le Parquet au sujet des actions d’Oleg Assénov, directeur de la Régie nationale des péages (une structure qui dépend de l’AIR). De son côté, l’AIR a nié maintenir un monopole et a déclaré que Teletoll n’avait pas atteint l’interopérabilité et qu’elle avait proposé une technologie « qui n’a rien à voir avec le respect des exigences » imposées par le contrat. (tous media)

Balkans

Construction d’un troisième pont entre la Bulgarie et la Roumanie

La Bulgarie et la Roumanie prépareront, d’ici la fin de juillet, un projet d’accord intergouvernemental pour la construction d’un troisième pont sur le Danube qui reliera les deux pays entre les villes de Svichtov et de Zimnicea. C’est ce qu’ont convenu les ministres des Transports de Bulgarie, Rossen Jéliazkov, et de Roumanie, Alexandru-Răzvan Cuc, dans le cadre d’une rencontre à Sofia. Selon eux, le délai réaliste pour la construction du pont est de trois ans. (BNR, Dnevnik)

Depuis Facebook

« Les [avions militaires] américains F-16 Block 70 patrouilleront au-dessus de la centrale nucléaire russe de Béléné, bloc 1 », ironise le caricaturiste Christo Komarnitski au sujet des négociations pour l’achat de nouveaux avions de chasse et les plans de construction d’une nouvelle centrale nucléaire.

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 27/06/2019

Haut de page