Jeudi 29 octobre

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 45 461 (+ 2 760 en 24h)
• Nombre de guérisons : 19 159 (+ 216 en 24h)
• Nombre de décès : 1 197 (+ 36 en 24h)

Politique

Le Grand-muftiat condamne l’islamophobie et l’atteinte aux libertés d’autrui

Dans deux déclarations publiées en deux jours sur son site, le Grand-muftiat a réagi aux événements qui ont suivi la décapitation de notre compatriote Samuel Paty. Dans la première déclaration, le Grand-muftiat exprimait ses condoléances à la famille de l’homme décapité, soulignait que « cette tragédie […] ne peut pas être attribuée à l’Islam, ni aux musulmans » et condamne « la montée de l’islamophobie et la rhétorique antimusulmane en France au cours des derniers jours ». Dans la deuxième déclaration, ayant pour objet la récente couverture du magazine satirique Charlie Hebdo avec le président turc Erdogan, le Grand-muftiat fustige un magazine qui « a touché le fond de l’impudence, de l’insolence, de la vulgarité et de l’irrespect pour les droits et la dignité humaines avec sa tentative effrontée de provocation » et condamne « toute forme d’atteinte à la religion, à ses hauts lieux et faits et à la dignité humaine : après la profanation du Messager Mahomet avec les caricatures publiées, cette fois-ci le magazine Charlie Hebdo tire contre le président de la République de Turquie, M. Recep Tayyip Erdogan », lit-on dans la déclaration. (https://grandmufti.bg )

Ekaterina Zaharieva : la Bulgarie n’est pas prête à approuver le cadre de négociation avec la Macédoine du Nord

La ministre des Affaires étrangères Ekaterina Zaharieva a confirmé que la Bulgarie ne sera pas en mesure d’approuver le cadre de négociation avec la Macédoine du Nord dans sa forme actuelle. Dans les couloirs du Parlement, elle a rappelé les conditions posées par la Bulgarie, soulignant que le traité d’amitié et de bon voisinage (2017) contenait les garanties nécessaires, pour peu qu’elles soient respectées de bonne foi. « Hélas, notre appréciation est que ce n’est pas le cas », a dit la Ministre qui déplore les critiques relayées par la presse macédonienne. Les équipes des deux Ministères des Affaires étrangères sont pourtant quotidiennement en négociations intenses dans un effort de résoudre les points conflictuels, a-t-elle assuré. (tous media)

Économie criminelle

Entre 70 et 300 M leva de détournements de fonds européens en 2019

Mediapool résume un rapport récent du Centre pour l’étude de la démocratie, sur la criminalité organisée en Bulgarie en 2019, et notamment à ses ressources. Selon le rapport, le montant des détournements de fonds européens se serait situé entre 70 à 300 M leva (35 et 150 M€) l’année dernière. D’autres estimations le placeraient même aux environs du demi-milliard de levas (250 M €). La principale source de détournement serait le Fonds de la Politique agricole commune (PAC) notamment les subventions accordées à certaines cultures et à l’aménagement des zones rurales avec construction des fameuses maisons d’hôtes.

La première source de revenus relevait toutefois, en 2019, de la criminalité classique avec l’exploitation sexuelle de Bulgares qui rapporterait jusqu’à un Mds de leva (500 M€) à l’étranger et 210-240 M leva (plus de 100 M€) sur le marché intérieur. Les victimes de trafic sexuel seraient surtout des femmes d’origine Rom, exploitées le plus souvent dans les pays d’Europe occidentale ou les grandes villes et les villégiatures bulgares.

Suivent ensuite les trafics illégaux de carburants (500 M leva – 250 M€, dont 90% sur le seul diesel), de stupéfiants (450 M leva), centré sur le cannabis, de médicaments (plus de 200 M leva) et d’alcool (à peu près autant).

Le rapport fait état d’une augmentation du trafic de mendiants à destination de la France et de la Suède. (Mediapool)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 30/10/2020

Haut de page