Jeudi 3 décembre

Coronavirus

Bilan

• Contaminés : 151 913 (+ 3 138 en 24h)
• Guérisons : 55 026 (+ 2 026 en 24h)
• Décès : 4 347 (+ 159 en 24h)
• Nombre d’hospitalisations : 6 635 (dont 523 en réanimation / soins intensifs)

Plan de vaccination et plan national de réaction aux pandémies

Ce matin, lors d’une réunion de travail avec le premier ministre Boïko Borissov, le ministre de la Santé Kostadin Anguelov et l’inspecteur sanitaire général Anguel Kountchev ont présenté le plan national de vaccination contre le Covid-19, qui doit être approuvé demain par le Conseil des ministres. La composition du nouveau centre national de vaccination sera également approuvée. Il sera dirigé par le directeur général de la Croix-Rouge bulgare Krassimir Guigov. Le plan s’inspire de l’expérience et des recommandations de l’Allemagne et de l’OMS. Les premiers groupes à bénéficier du vaccin anti-Covid-19 seront les personnels soignants, les policiers et les personnes âgées de +70 ans. La Bulgarie recevra à la fin de l’année ou au début de 2021 une première commande de 125 000 vaccins, fabriquée par Pfizer. Pour la vaccination, le territoire national sera divisé en sept régions, avec des liens logistiques clairement définis. Des équipes mobiles assureront la vaccination lorsque le vaccin sera administré à de grands groupes de citoyens (centres pour personnes âgées, écoles). Selon les plans du gouvernement, la campagne nationale de vaccination devra atteindre au moins 70% de la population pour aboutir à des résultats en termes d’immunité contre le Covid-19. La vaccination sera gratuite et volontaire pour tous. Toutefois, dans la résolution approuvant la participation de la Bulgarie aux accords préalables conclus par la Commission européenne d’achat de vaccins, votée aujourd’hui par le parlement, les députés n’ont pas retenu la proposition du PSB d’inscrire ces deux dernières conditions dans le plan national. Sur les sept fabricants avec lesquels la Commission est en négociations, la Bulgarie s’engage à acheter les produits de quatre laboratoires : AstraZeneca, Sanofi, Pfizer et BioNTech Manufacturing. En outre, le pays fera des efforts pour se procurer le vaccin de Janssen Pharmaceutica auprès d’autres pays après avoir, en octobre dernier, décidé de ne pas conclure un contrat avec ce laboratoire néerlandais.

Hier, Le Conseil des ministres a adopté un plan national de réaction en cas de pandémie. Elaboré aux termes d’une résolution de l’Assemblée nationale, ce plan « générique » a pour but de préparer le pays en cas de crises sanitaires graves liées à une infection pandémique. Ses éléments incluent, entre autres, des actions pour maintenir le fonctionnement de secteurs et services essentiels et pour informer en temps utile de la société. (tous media)

Société

Le comité anti-torture du Conseil de l’Europe publie un rapport très critique sur l’état des hôpitaux psychiatriques en Bulgarie

Le Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants auprès du Conseil de l’Europe (CE) a publié un rapport sur l’état des hôpitaux psychiatriques en Bulgarie. Dans le rapport, le Comité anti-torture (CPT) conclut que les patients des hôpitaux psychiatriques bulgares continuent d’être physiquement maltraités par le personnel (giflés, poussés, frappés à coups de poing, de pied et de bâton). Le Comité note que les effectifs des hôpitaux psychiatriques continuent d’être largement insuffisants. Le Comité soulève un certain nombre de graves préoccupations. Selon le rapport la situation la plus inquiétante a été constatée à l’hôpital psychiatrique d’État de Tsarev Brod où, malgré la disponibilité de ceintures de contention rembourrées correctement conçues, les patients étaient presque exclusivement attachés à des lits avec des chaînes métalliques appliquées aux poignets et aux chevilles, sécurisées par des cadenas, souvent pendant plusieurs jours. Une telle pratique honteuse, bien connue du personnel médical, infirmier et autre, ainsi que de la direction de l’hôpital, est totalement inacceptable et pourrait facilement être considérée comme inhumaine et dégradante, lit-on dans le rapport. Finalement les autorités bulgares n’ont réalisé aucun progrès pour améliorer la situation dans les hôpitaux psychiatriques et les foyers sociaux depuis la dernière visite du CPT en 2017.

D’après la directrice de l’hôpital national de psychiatrie à Sofia, Tsveteslava Galabova, le problème principal est le manque de personnel qualifié.

La Ministre des affaires sociales, Denitsa Sacheva a souligné qu’en septembre, le Parquet avait été saisi au sujet du comportement abusif du personnel dans trois hôpitaux psychiatriques. Deux de ces institutions seront fermées jusqu’à la fin de l’année ou au plus tard au mois de février 2021. Les personnes handicapées qui suivent un traitement seront transférées vers des centres d’accueil de type familial. Dans la période entre 2022 à 2027 trente établissements de soins psychiatriques vont fermer leurs portes, promet-elle. (Dnevnik, bTV, site officiel, coe.int)

Politique

Les élections législatives de 2021 pourraient être reportées au maximum de deux mois, en fonction de la situation épidémique

Si la situation épidémique ne s’améliore pas, les prochaines élections législatives pourraient être reportées pour une période pouvant aller jusqu’à deux mois, et avoir lieu fin mai, au lieu de mars. Cette décision de report revient au Président de la République. C’est ce qu’a indiqué la porte-parole de la Commission électorale centrale (CEC), Tanya Tsanéva, à l’occasion d’une interview pour la bTV ce matin. Interrogée par le journal Sega, la Présidence de la République a déclaré qu’elle ne prévoit pas le report des élections législatives. « Le Président s’attend à ce que les institutions compétentes créent toutes les conditions nécessaires à un processus électoral transparent, équitable et en toute sécurité pour la santé des citoyens », peut-on lire dans le communiqué de la Présidence. Plus tôt cette semaine, le socialiste Kostadin Paskalev avait affirmé que l’objectif du premier ministre Boïko Borissov, serait de reporter les élections pour juin, y compris en créant du « chaos ».
La porte-parole de la CEC a également souligné qu’on ne sait pas encore comment les personnes placées en quarantaine pourront voter, seules les personnes présentant des handicaps permanents étant autorisées à utiliser les « urnes mobiles », par lesquelles le vote se fait à domicile. Selon Mme Tsanéva, si la situation épidémique reste à ce niveau, des amendements législatifs s’imposeront. (Sega, bTV, Mediapool, Dnevnik)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 03/12/2020

Haut de page