Jeudi 4 février

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 221 266 (+ 719 en 24h)
• Nombre de guérisons : 191 552 (+ 1 068 en 24h)
• Nombre de décès : 9 218 (+ 40 en 24h)
• Nombre d’hospitalisations : 2 969 (dont 284 en réanimation / soins intensifs)
• Nombre de vaccins administrés : 50 124 (+ 4 207 en 24h)

Les autorités s’attendent à une recrudescence de nouveaux cas en février

Ce matin, à l’occasion de la conférence de presse hebdomadaire sur la situation épidémique, l’inspecteur général de Santé, Pr Anguel Kountchev, a dit s’attendre à une augmentation progressive des nouveaux cas de Covid-19 en février. Pour sa part, le chef du centre opérationnel de crise, Pr Ventsislav Moutaftchiyski, s’est montré plus pessimiste, estimant que la Bulgarie n’a que trois semaines devant elle avant d’atteindre un nouveau pic d’infections. Ces déclarations interviennent au lendemain du constat, fait par le directeur de l’inspection régionale de santé à Sofia, Dantcho Pentchev, sur l’accroissement de nouveaux cas à Sofia, où la situation reste « troublante et tendue », la capitale étant repassée en zone rouge. Pour sa part, le ministre de la Santé, Kostadin Anguelov, a informé qu’entre 30% et 50% des échantillons positifs prélevés dans deux hôpitaux à Sofia en un seul jour pourraient être contaminés par la nouvelle variante britannique plus contagieuse. (tous médias)

Modalités de vaccination des ressortissants étrangers en Bulgarie

En réponse à une question sur les modalités de vaccination des ressortissants étrangers en Bulgarie, le Pr Kountchev a expliqué que ceux qui ont le statut de résident de long terme (travailleurs, étudiants, etc.) pourront se faire vacciner au même titre que les ressortissants bulgares, conformément aux différentes phases déclinées dans le plan national de vaccination. En ce qui concerne les autres, ils auront droit au vaccin, lorsque la Bulgarie aura « la possibilité de mettre des vaccins à disposition de tous les ressortissants bulgares et [qu’elle aura] des quantités supplémentaires » ; « il y en aura pour tous dans la dernière phase », a-t-il ajouté. Le Pr Kountchev a précisé qu’il n’est pas nécessaire d’être affilié à la sécurité sociale ou d’avoir un médecin traitant. (tous médias)

PNG

Élections

Les réactions politiques suite à l’annonce du Président de la République de se présenter pour un second mandat

Dans une déclaration, faite depuis la tribune parlementaire, le GERB a appelé le Président de la République à renoncer à un deuxième mandat, et l’a accusé de trafic d’influence dans le cadre du marché public de fourniture de véhicules au Ministère de l’intérieur.

« Monsieur Radev vous êtes une honte et une disgrâce pour la Bulgarie, et vous êtes avide de pouvoir, dans un pays qui vient de se rétablir après la période communiste. Nous avons plus d’expérience que vous dans la politique, et nous vous demandons de vous résigner à renoncer dignement à votre intention de vous présenter pour un second mandat. Quatre années, ça suffit, Monsieur le Président » a souligné le député GERB Spas Garnevski.

Le député du PSB, Kroum Zarkov a réagi en priant de garder un comportement respectueux vis-à-vis de l’institution présidentielle. Il a rappelé que l’élection présidentielle approche, « et les citoyens bulgares pourront faire leur choix entre des politiciens comme Roumen Radev et Spas Garnevski »

Lors d’une conférence de presse dans au siège du parti socialiste, sa leader Kornelia Ninova a déclaré qu’avec sa position claire et explicite, le Président de la République a réussi à mettre fin à toutes les spéculations portant sur l’éventuelle création de son propre projet politique. Selon elle, c’est la démarche qu’il fallait adopter avant les élections législatives. « Le Président a pris une position ouverte et honnête » a-t-elle répétée. (Mediapool)

Politique

Le PM Borissov demande au ministre de l’Intérieur une enquête de fond sur le marché public d’acquisition de véhicules, incriminé par l’OLAF

« Il est très important pour moi d’expliquer au public quelle est la responsabilité de chacun dans la procédure des véhicules acquis par le ministère de l’Intérieur, pour laquelle l’Office européen de lutte antifraude (OLAF) a demandé à la Bulgarie de restituer près de 6 millions d’euros », a déclaré hier le premier ministre Borissov, lors de la réunion hebdomadaire du gouvernement. Afin d’éclairer tous les détails, et de démontrer la responsabilité du président Radev dans un appel d’offres organisé par le ministre intérimaire nommé par le chef de l’État, M. Borissov a demandé au ministre de l’Intérieur Hristo Terziiski de mener une enquête de fond et d’en rapporter publiquement les résultats. « Comme d’habitude, le voleur crie au voleur », a souligné le premier ministre en faisant allusion au président de la République.

Ces propos de M. Borissov ont trouvé écho dans la déclaration faite un peu plus tard par le ministre de l’Intérieur qui a affirmé à la presse que le marché public, pointé du doigt par l’OLAF, avait été entièrement bouclé durant le mandat du ministre Plamen Ouzounov, nommé à ce poste par le président de la République et occupant actuellement le poste de conseiller présidentiel. « Ni le premier, ni le deuxième, ni le troisième gouvernement Borissov y ont été pour quelque chose », a déclaré le ministre Terziiski.

N’étant pas d’accord avec cette thèse, la présidence de la République a tenu à rappeler que le GERB ressort un « scoop médiatique » déjà proposé au public au printemps 2019 par le député GERB Krassimir Tsipov, et qu’« à force de le répéter, il n’en devient pas plus vrai ». La présidence a également demandé à ce que la lumière soit faite sur les éléments de ce marché public, mais aussi ceux des « milliards de leva dépensés au cours des dernières années, y compris les cas de commandes publiques passées sans appels d’offres ».

L’enquête de l’OLAF sur l’acquisition de véhicules par le ministère de l’Intérieur a commencé en juillet 2018 et s’est terminée en décembre 2020 par des recommandations faite à la Commission européenne en vue d’exiger la restitution par la Bulgarie des fonds alloués par l’UE. Des recommandations ont été également adressées au Parquet bulgare d’engager des poursuites au cas où il constate la commission d’infractions pénales.

L’eurodéputé bulgare Radan Kanev (PPE-Bulgarie démocratique) s’attend à ce que sortent d’autres rapports de l’OLAF, incriminant des cas d’abus de fonds européens. « L’OLAF a enquêté sur un signalement vieux de trois ou quatre ans. Cela montre que les institutions européennes travaillent lentement. Et nous devons nous attendre, très prochainement, à de nombreux rapports similaires », a estimé M. Kanev sur bTV. Selon lui, l’affaire incriminée par l’agence européenne ne montre qu’une facette du gaspillage de fonds européens en Bulgarie. « Mais un financement européen de 6 millions d’euros n’est pas si important, si l’on prend en compte les niveaux de corruption en Bulgarie », a-t-il souligné. (tous media)

Europe

Le Parlement européen menace de traduire le Conseil de l’UE en justice au sujet de la nomination des candidats bulgare, belge et portugais au Parquet européen

Le Parlement européen a demandé au Conseil de l’Union européenne de rendre public l’ensemble de la documentation liée aux nominations des candidats belge, bulgare et portugais au Parquet européen, faute de quoi il menace de traduire le Conseil devant la Cour de justice de l’UE. Pour mémoire, les 22 États membres de l’UE qui participent au Parquet européen, chargé d’enquêter sur les crimes portant atteinte aux intérêts financiers de l’UE, étaient invités à proposer chacun trois candidats pour intégrer le collège des procureurs de cette institution. Un comité de sélection indépendant était alors appelé à classer les trois candidats, mais dans le cas de la Belgique, de la Bulgarie et du Portugal, le Conseil des ministres de l’UE n’a pas retenu les choix du comité, privilégiant des candidats qui n’étaient pas classés en premier. Le Parlement européen exige maintenant la publication des motifs derrière cette décision. (Euractiv, Sega, Mediapool)

Culture

L’actrice bulgare Maria Bakalova est nominée au prestigieux prix « Golden globe » pour sa participation dans le 2ème opus du film « Borat »

La jeune actrice Maria Bakalova est devenue la première Bulgare à être nominée au prestigieux prix « Golden Globe », pour son rôle dans le film « Borat, nouvelle mission filmée ». La bataille pour le prix de meilleure actrice dans un film musical ou une comédie s’annonce dure, car Maria Bakalova affrontera des célébrités bien connues comme Michelle Pfeiffer, Kate Hudson ou encore Rosamund Pike, mais aussi la jeune Anya Taylor-Joy. (tous médias)

Les projections de films reprennent à l’Institut français de Bulgarie

À partir de demain, 5 février, les projections de films reprennent dans la salle « Slaveykov » de l’Institut français de Bulgarie à Sofia, avec un mois consacré aux comédies, dans le strict respect des mesures antiépidémiques.

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 04/02/2021

Haut de page