Jeudi 4 octobre

Politique

Le PSB introduit sa troisième motion de censure

La semaine prochaine, le PSB introduira au parlement une motion de censure contre le gouvernement de M. Borissov, la troisième depuis l’entrée en fonction de celui-ci. Cette fois-ci, les socialistes ont décidé de faire cavalier seul et ne chercheront pas le soutien d’autres groupes parlementaires. Le motif de ce vote de défiance sera le secteur de la santé. Selon le député Kroum Zarkov, vice-président du groupe parlementaire, le PSB considérerait sa démarche comme réussie, s’il arrive à faire comprendre aux gens que le gouvernement est incapable de proposer un nouveau modèle de santé de qualité et qu’il ne fait que verser de l’argent dans un système-passoire ». Les socialistes, qui ont déjà rendu public leur projet de réforme de la santé, inséré dans leur document stratégique « Vision pour la Bulgarie », attendent toutefois que d’autres forces politiques se solidarisent avec eux. (tous media)

Mardi dernier, dans une interview sur la BNT, Gueorgui Parvanov, ancien président de la République pendant deux mandats et ancien dirigeant du PSB, a critiqué ses anciens coreligionnaires : « S’il y a quelqu’un qui soit capable de réformer la santé, c’est le ministre actuel [Kiril Ananiev]. Et si j’étais le leader de l’opposition, je l’aurais laissé faire cette réforme et faire sortir le secteur du marécage. Parce que, si demain, l’opposition revient au pouvoir, il lui serait très difficile de promouvoir une telle réforme ». (tous media)

Les mères d’enfants handicapés invitées à des consultations

Les protestations des mères d’enfants handicapés, qui campent depuis le début de l’été derrière l’Assemblée nationale, ont de nouveau provoqué la réaction de ministres et députés. Trois ministres – politique sociale, finances et santé, ainsi que des représentants de tous les groupes parlementaires et la médiatrice de la République entament aujourd’hui, en toute urgence, des consultations avec les mères. Lundi dernier, l’examen du projet de loi sur les handicapés, élaboré par l’équipe de la médiatrice avec l’assistance des mères, a été reporté, ce qui a rallumé les manifestations. Face au soutien exprimé par des députés socialistes aux mères des enfants handicapés, la présidente de la commission parlementaire de la santé, Daniela Daritkova (GERB) s’est engagée à faire introduire le plus rapidement possible ce projet en salle plénière. (tous media)

Interview du directeur de cabinet du Président de la République

Dans une interview accordée au site glasove.bg, Ivo Hristov, directeur de cabinet du président de la République, explique que l’appel du Président de la République à « aspirer à l’unité » ne représente qu’une tentative de parvenir à un accord sur l’avenir de la Bulgarie et ne s’inscrit pas dans un projet politique. Il souligne que « la ligne de conduite, et l’appel à la paix, du premier ministre devant les média, n’a rien à voir avec la réalité. Les attaques de sa part à l’égard de la présidence de la République sont incessantes ».

Renouvellement de quatre membres de la Cour constitutionnelle

La commission parlementaire des lois a adopté la candidature de Krassimir Vlahov, ancien vice-président de la Cour de cassation, proposée par le GuERB et les Patriotes unis afin de pourvoir le siège de juge constitutionnel relevant du quota parlementaire. Considérant que l’élection du candidat du quota parlementaire est prédéterminée, les quatre membres du PSB se sont abstenus. Cette candidature devrait être soumise au vote en salle plénière, vendredi matin. (tous media)

Fraude fiscale

Dans le cadre d’une inspection de toutes les fabriques de vin et de spiritueux, l’Agence des Douanes a procédé à la fermeture de celles de Pomorie et de Slaviantsi, après avoir constaté l’existence de robinets permettant de verser la production dans des récipients avant qu’elle ne soit mesurée par les appareils de mesure de l’Agence des douanes en vue de sa taxation. Des irrégularités ont été constatées dans quatre autres fabriques. (tous media)

Économie

18 candidats pour la concession de l’aéroport de Sofia

Le délai de dépôt des offres pour la procédure de mise en concession de l’aéroport de Sofia a été prolongé d’un mois, jusqu’au 22 novembre, par le nouveau ministre des transports. L’ouverture des soumissions aura lieu le 23 novembre. La redevance prévisionnelle annoncée pour la concession de 30 ans est de l’ordre de 4 milliards de leva HT. Les candidats devront proposer en outre la prestation de services appropriés et la construction d’un troisième terminal au cours des dix premières années du contrat. Jusqu’à présent, dix-huit compagnies ont envoyé leurs offres. Parmi elles, opérateurs de grands aéroports, fonds d’investissement et banques. 24 Heures cite les noms de : Manchester Airport Group, opérateur des trois plus grands aéroports britanniques ; Ferrovial, groupe espagnol ; les opérateurs allemands Fraport (concessionnaire des aéroports à Varna et Bourgas) et Avia Alliance, etc. Les candidats français sont au nombre de trois : Bouygues, Groupe ADP et un fonds à participation publique dont le nom n’est pas indiqué. (tous media)

Europe

Première participation du président du groupe parlementaire du GERB à une réunion du CA d’Europol

A l’issue de son élection en tant que représentant du Groupe conjoint de contrôle parlementaire sur Europol au CA de cette agence européenne, les 24 et 25 septembre, à Bruxelles, le président du groupe parlementaire du GERB et vice-président du parti Tsvetan Tsvetanov est, depuis hier, en visite à la Haye pour participer à la réunion du CA d’Europol. En marge de cette réunion, il s’est entretenu avec le nouveau directeur exécutif d’Europol Catherine De Bolle, ainsi qu’avec le président du parti démocrate-chrétien néerlandais Sybrand Buma. (tous media)

International

Nord Stream 2 : le Président de la Russie met en garde les leaders européens

Lors d’une conférence de presse à l’issue de son entretien avec le chancelier autrichien Sebastian Kurz, le président russe Vladimir Poutine, commentant l’avenir du gazoduc Nord Stream – 2, a mis en garde les leaders européens contre une démarche semblable à celle adoptée à l’égard du projet South Stream. Il a précisé que « la Bulgarie y a renoncé sous la pression extérieure. Mais elle le regrette maintenant et parle de la possibilité d’obtenir notre gaz via le gazoduc Turkish Stream. Je ne voudrais pas que l’Europe ressemble à la Bulgarie, manifeste la même faiblesse et se montre incapable de défendre ses intérêts nationaux ». (tous media)

Dernière modification : 04/10/2018

Haut de page