Jeudi 5 avril

Politique

Conformément à la loi, la Commission pour la régulation de l’électricité et de l’eau est censée renouveler ses membres au milieu de son mandat. A cette fin, à l’Assemblée nationale a lieu un tirage au sort, organisé par la commission de l’énergie. Une journaliste a tiré les noms de quatre experts sortants sur les huit membres du régulateur, le nom du président n’ayant pas été inclus au tirage. En fonction des profils devenus vacants – deux experts en énergie, un en approvisionnement en eau potable et assainissement et un avec un profil de juriste ou économiste, les députés devraient proposer, d’ici le 17 avril, quatre nouvelles candidatures. Les noms des membres sortants peuvent être de nouveau proposés. (tous media)

Le parlement a approuvé en première lecture les amendements à la loi sur l’énergie proposés par les Patriotes unis. Selon les textes retenus, la Commission pour la régulation de l’eau et de l’énergie se voit attribuer des compétences en matière d’autorisation de transactions de cession d’actifs portant sur des « parts significatives du capital d’entreprises exploitant des unités d’infrastructure à caractère sensible pour le système énergétique ». Il est également prévu que les acquéreurs de tels actifs soient des « investisseurs stratégiques capables d’assurer la durabilité du système énergétique bulgare sur le long terme ». (tous media)

Un deuxième projet d’amendement à la loi sur l’énergie, introduit par le président de la commission parlementaire de l’énergie Delian Dobrev, et également approuvé en première lecture, accentue la libéralisation du marché de l’énergie. Une partie des mesures introduites créent l’obligation pour les entreprises de transport et de distribution d’électricité d’acheter les quantités d’énergie nécessaires à leur fonctionnement (« coûts technologiques ») suivant les principes de marché. Il est prévu également que les producteurs d’énergie électrique à partir de sources renouvelables et par cogénération soient encouragés par une prime à financer par le fonds gouvernemental « Sécurité du système énergétique ». (tous media)

Un troisième projet de loi a également retenu l’attention des députés. Proposé par le PSB, il tend à remplacer l’introduction dans la doctrine juridique bulgare de la Convention d’Istanbul sur les violences domestiques. Les amendements au Code pénal, adoptés en première lecture, vise l’aggravation des peines prévues pour coups et blessures si l’auteur est un proche parent ou un conjoint. Ce projet est le bon pas vers la protection des femmes et des enfants en Bulgarie contre les violences domestiques, ont souligné ses auteurs. (Troud, dnevnik.bg)

Défense

Le Conseil de la défense auprès du ministère de la défense a approuvé deux des trois projets concernant la modernisation de l’armée bulgare. Ceux-ci seront introduits au gouvernement en vue d’une prochaine validation par le parlement. Le premier projet concerne « l’acquisition d’un nouveau type de chasseur » pour l’armée de l’air et prévoit l’achat, en deux temps, de 16 avions de chasse au total pour le montant déjà budgété de 1,5 milliards de leva hors taxes et droits de douane. Le deuxième projet permettra à l’armée de terre de s’équiper de 150 unités de blindés, de matériel spécial et d’équipement supplémentaire. Il comprend en outre la fourniture de « cours de formation » pour les militaires qui seront chargés de l’exploitation. Le budget prévisionnel est de 1,2 milliards de leva hors taxes et droits de douane. Sur ce montant, 1,02 milliards de leva sont prévus pour les unités de véhicules et 20 millions pour l’équipement supplémentaire. (Standart, Sega)

Justice

Dans une lettre ouverte adressée à l’Assemblée nationale, au Conseil supérieur de la magistrature et à la Commission européenne, la plus grande organisation de magistrats, l’Union des juges en Bulgarie, proteste contre « l’immixtion inacceptable du chef de la nouvelle Commission pour la répression de la corruption et la confiscation de biens acquis illégalement, Plamen Gueorguiev, dans les travaux des juridictions ». Le motif du mécontentement des juges est l’interview récente de M. Gueorguiev pour le site en ligne Legal World dans lequel il accuse les magistrats du tribunal de grande instance de Sofia de saboter les affaires de confiscation de biens engagées contre l’ancien banquier de la KTB, Tsvetan Vassilev. La semaine dernière, cette juridiction avait sollicité auprès de la Cour de l’UE à Luxembourg une interprétation préjudicielle du dispositif bulgare de la confiscation civile, au vu de sa compatibilité avec le droit européen, suspendant ainsi sine die l’examen des affaires en question. (Sega, dnevnik.bg)

Energie

ČEZ poursuivra ses travaux d’analyse initiés à la suite du souhait exprimé en mars dernier par le gouvernement bulgare d’entrer dans la transaction de cession des actifs bulgares du groupe à la société Inercom, a déclaré une porte-parole du groupe tchèque, interrogée par 24 Tchassa. La précision vient quelques jours après la déclaration du ministre des finances Vladislav Goranov selon laquelle « le gouvernement bulgare n’a la moindre intention de participer ni partiellement, ni entièrement à la transaction de vente de ČEZ ». (24 Tchassa)

Société

L’évasion de deux détenus armés de la prison centrale de Sofia, en plein jour, par la porte d’entrée, continue de faire la une des journaux. L’audition hier au parlement des ministres de la justice et de l’intérieur, Tsetska Tsatcheva et Valentin Radev, n’a abouti qu’au limogeage du directeur de la prison et du chef intérimaire de la direction de l’Exécution des peines relevant du ministère de la justice. La demande de démission de la ministre de la justice, soulevée par le PSB, a provoqué chez la majorité des réflexions sur le caractère éternel des évasions, « depuis les temps du comte de Monte-Cristo » (Danaïl Kirilov, chef de la commission des affaires juridiques). La presse estime que les deux fugitifs se cachent à Sofia ou dans ses alentours, alors que le ministre de l’Intérieur n’exclut pas qu’ils aient déjà traversé la frontière dans une direction inconnue. (tous media)

Dnevnik et 24 Tchassa apportent des statistiques : 55 prisonniers évadés durant les cinq dernières années, dont cinq sont toujours en fuite. 12 prisons et 21 maisons d’arrêt pour une population carcérale de 8 347 détenus provisoires ou condamnés (2016). Seules trois évasions ont été réalisées depuis des bâtiments à régime sévère, comme c’est le cas de ces derniers jours. Dans 24 Tchassa et Standart, l’expert Tihomir Bezlov dresse le tableau des prisons bulgares, un monde à part, dominé par sa propre hiérarchie criminelle et faisant face à d’énormes problèmes, depuis le financement insuffisant jusqu’aux modèles obsolètes et inefficaces. Un commentaire dans Sega, « Seul celui qui n’a pas encore décidé, n’a pas quitté la prison », rappelle les protestations récentes des surveillants des prisons qui avaient essayé en vain d’alerter le gouvernement sur les conditions difficiles de travail. (tous media)

Une interview-réflexion dans Sega du journaliste d’investigation Hristo Hristov sur la lecture souvent déformée des dossiers des anciens services secrets communistes, provoquée par la divulgation récente d’informations concernant la linguiste française d’origine bulgare Julia Kristeva. Un article sur le même thème dans Capital essaie de situer la problématique dans l’optique de l’évolution future de la commission chargée de la conservation de ces dossiers. (Sega, Capital)

Media

L’hebdomadaire Capital publie un article sur les changements de la programmation de la BNT, qui ont commencé à être appliqués au début de ce mois. Certaines émissions-débat et magazines sont supprimés, tandis que le format divertissement est renforcé, commente Capital. L’article souligne également le manque de transparence des critères selon lesquels ces décisions ont été prises. (Capital)

Europe

Lors de sa visite en Bulgarie, la Présidente de la Croatie s’est entretenue avec son homologue bulgare et avec le premier ministre. La perspective européenne des pays des Balkans occidentaux, la coopération économique bilatérale et le lancement d’un vol direct Sofia-Zagreb ont été parmi les points forts des réunions. (tous media)

A la suite de sa rencontre avec la Présidente croate, le Président Radev a répondu à des questions journalistiques et a mentionné également le sommet sur les Balkans du 17 mai prochain et la décision du gouvernement de ne pas chasser des diplomates de la Fédération de Russie. M. Radev a souligné que le sommet serait problématique mais que la Bulgarie ferait les efforts possibles à ce que tous les pays ayant des réserves concernant la présence du Kosovo soient présents. Concernant la Russie, M. Radev a soutenu la position du gouvernement en précisant qu’en tant que présidence du Conseil de l’UE, la Bulgarie devrait « mener une politique du dialogue et de l’équilibre ». M. Radev a ajouté que telle était également la position de l’Autriche, qui assurera la prochaine présidence tournante du Conseil de l’UE. (tous media)

Sega et 24 tchassa reprennent l’information, publiée par der Spiegel, selon laquelle quelques Etats membres de l’UE, dont la France, auraient adressé une lettre à la Commission européenne exprimant leur désaccord de financer davantage l’accord sur les migrants avec la Turquie. Lors du Sommet UE-Turquie, qui s’est tenu à Varna le 26 mars dernier, il était décidé que l’accord serait retenu et que l’Union versera, comme prévu, le solde des 3 + 3 Mdrs € promis à Ankara. Un tiers de la première solde a été couvert par le budget de l’UE et le reste, par les Etats membres. Selon la publication de der Spiegel, des Etats membres refusaient actuellement que ce schéma soit appliqué pour la seconde solde en revendiquant que toute la somme soit prise en charge par l’UE. La Commission européenne s’oppose à une telle proposition ce qui met en risque l’application de l’accord, commente le media. (Sega, 24 tchassa)

International

Le Président de la République a reçu hier l’Ambassadeur des Etats-Unis en Bulgarie. MM Radev et Rubin ont abordé la sécurité dans la région des Balkans, ainsi que les réformes en Bulgarie, concernant le système judiciaire et la lutte contre la corruption. (Standart)

Dernière modification : 05/04/2018

Haut de page