Jeudi 5 septembre

Politique

Propos du Président de la République lors de l’ouverture de la nouvelle session du parlement

Pour la première fois depuis qu’il a assumé ses fonctions en janvier 2017, le président de la République, Roumen Radev, a profité du droit dont il dispose de prendre la parole depuis la tribune de l’Assemblée nationale lors de l’ouverture de la nouvelle session parlementaire. Le chef d’État a appelé le parlement à renforcer le contrôle sur le gouvernement : ainsi, selon M. Radev, le premier ministre devrait recevoir l’aval du parlement pour son programme, répondre aux questions des députés au moins une fois par mois et présenter un rapport annuel.

M. Radev a en outre demandé à ce que l’excédent budgétaire ne soit plus dépensé sans l’approbation du parlement, et s’est prononcé en faveur d’une décentralisation financière au profit des autorités locales, de l’introduction du recours constitutionnel individuel et de l’amélioration de la loi sur les référendums. Le Président de la République a enfin évoqué la crise démographique, la corruption et la pauvreté. « Il est de notoriété publique que lorsque le pouvoir est progressivement retiré au peuple et qu’il est concentré dans un cercle restreint de personnes, celles-ci le transforment en avantages économiques et en confort médiatique et l’investissent dans davantage de pouvoir. Ainsi, ce cercle restreint bétonne son pouvoir incontrôlable et le cercle vicieux se ferme », a-t-il dit. Enfin, il a exhorté les députés à se concentrer sur les décisions qui sont importantes pour l’avenir du pays : « Si cela ne se produit pas, soit l’apathie continuera de vider la Bulgarie, soit la rue balayera le statu quo. »

En réponse à l’allocution du chef d’État, la présidente du groupe parlementaire du GERB, Daniéla Daritkova, a insisté pour qu’il y ait plus de transparence au sein de la présidence de la République et a appelé à ce que le parlement ne soit pas utilisé à des fins de propagande électorale. « D’aucuns se sont bien reposés en août, alors que nous travaillions, et maintenant ils sont sortis pour dire des tas de bêtises pour qu’on les remarque », a commenté à cette occasion le premier ministre, Boïko Borissov, qui n’était pas présent pour l’ouverture de la session. Le lendemain, la présidente de l’Assemblée nationale, Tsvéta Karaïantchéva, a dit « n’avoir entendu rien de nouveau » et « avoir eu l’impression que Mme Ninova [la présidente du PSB] parlait ».

De son côté, Kornélia Ninova a mis en garde contre l’usage de l’argent des contribuables de manière unilatérale pour les besoins des partis politiques, notamment dans le cadre des élections municipales à venir, et a déclaré qu’elle déposerait une plainte constitutionnelle contre la distribution de fonds publiques par le Conseil des ministres, sans passer par le parlement. (tous media)

Quatre députés d’Ataka quittent le groupe parlementaire des Patriotes unis

Quatre députés d’Ataka, dont le vice-président de l’Assemblée nationale, Yavor Notev, ont quitté le groupe parlementaire de la coalition des Patriotes unis. Ils rejoindront ainsi le président d’Ataka, Volen Sidérov, et deux autres députés du parti qui ont été exclus, juillet dernier, du groupe des Patriotes unis par l’ORIM et le FNSB et qui n’intègrent actuellement aucun groupe parlementaire, faute d’avoir suffisamment de sièges. Les quatre députés ont justifié leur décision par le retour du président du FNSB, Valéry Siméonov, au sein du parlement et par l’achat des avions militaires américains F-16, dont l’acquisition était défendue par le ministre de la Défense et président de l’ORIM, Krassimir Karakatchanov. Le jour précédant cette annonce, le premier ministre, Boïko Borissov, avait affirmé que « Volen Sidérov, par son soutien à ce jour, fait partie du soutien dont jouit le gouvernement au sein du parlement ». Dnevnik et 24 Heures rappellent que le gouvernement, bien que resté sans majorité parlementaire, a également profité du soutien du MDL et de « Volonté » sur certaines questions. (tous media)

Justice

Un procureur trouvé mort

Vassil Mikov, ancien procureur au Parquet suprême de cassation, a été retrouvé mort dans son appartement à Sofia. Selon les données initiales du Parquet, il se serait suicidé avec son pistolet. La presse rappelle que M. Mikov était en conflit avec l’ancien procureur général, Nikola Filtchev, avec qui il était en concurrence pour ce poste. Les bureaux de l’épouse de M. Mikov, la notaire Anéta Mikova, à Dobritch ont fait l’objet d’une explosion dans l’année 2000, qu’elle a attribué à une tentative d’intimidation. (tous media)

Énergie

Lancement d’une enquête à l’égard de quatre centrales thermiques

Le procureur général, Sotir Tsatsarov, a ordonné au ministère de l’Environnement, appuyé par le ministère de l’Intérieur, d’effectuer une enquête de quatre centrales électriques thermiques, en raison de l’incinération supposée de déchets non-autorisés. Il s’agit des centrales de Brikel, Toplofikatsiya – Pernik, Toplofikatsiya – Sliven et Bobov Dol, toutes liées à l’homme d’affaires Hristo Kovatchki. L’enquête fait suite à des plaintes de résidents de Pernik pour des fumées venant de la centrale thermique, ainsi qu’à un signalement venu de l’Agence d’État pour la sécurité nationale pour « des menaces contre la sécurité écologique du pays dans le cadre de l’incinération de déchets ». Le ministère de l’Environnement a déjà suspendu les opérations de deux générateurs de vapeur dans cette dernière centrale. (tous media)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 05/09/2019

Haut de page