Jeudi 6 juin

Politique

Les Pays-Bas : La Bulgarie n’est pas prête pour adhérer à Schengen

Lors d’une conférence de presse conjointe avec vice-première ministre et ministre des affaires étrangères, Ekaterina Zaharieva, le ministre des affaires étrangères des Pays-Bas, Stephanus Blok, a dit comprendre le souhait de la Bulgarie d’adhérer à la zone Schengen, tout en précisant que « le peuple néerlandais a, pour sa part, besoin d’être certain que les frontières extérieures de l’UE font l’objet d’un contrôle extrêmement rigoureux et intransigeant, avant de dire « oui » à l’adhésion de la Bulgarie à cet espace ». Il a espéré que la Bulgarie fera plus de progrès dans les domaines de la lutte contre la corruption et le trafic des êtres humains. (tous media)

La Bulgarie est invitée à renforcer sa lutte contre la corruption

La visite de Stephanus Blok a coïncidé avec la publication de la recommandation concernant le programme national de réforme de la Bulgarie pour 2019, portant avis du Conseil sur le programme de convergence de la Bulgarie pour 2019 dans le cadre du Semestre européen en 2019. Indépendamment de sa nature économique et de l’existence du mécanisme de coopération et de vérification de la Commission européenne, ce document constate le niveau élevé de la corruption en Bulgarie. « Il est nécessaire de mieux gérer le risque de corruption, étant donné qu’il constitue une infraction principale en matière de blanchiment de capitaux. Les autorités bulgares devront présenter des résultats concrets et [durables] qu’elles étayeront sur des décisions définitives dans les affaires de corruption à haut niveau », écrit le Conseil de l’UE dans son rapport. (tous media)

Économie

Projet Béléné

En marge de sa participation à la conférence sur le nucléaire Bulatom, la ministre de l’énergie, Temenoujka Petkova, a déclaré que des invitations à participer au projet de construction d’une centrale nucléaire ont été adressées aux groupes Rosatom, Framatome, General Electric et à la compagnie coréenne KHNP (Korean Hydro and Nuclear Power). Mme Petkova a également évoqué son entretien avec des responsables de Framatome ayant manifesté de l’intérêt pour participer, y compris au financement du projet. Toujours selon les déclarations de la ministre, le groupe russe Rosatom est prêt à construire la centrale mais n’a toujours pas pris de décision au sujet de son rôle d’investisseur stratégique. (tous media)

Interview du président de la République

Dans une interview accordée à l’Agence de presse russe TASS, à la veille de sa participation au forum économique à Saint-Pétersbourg du 6 au 8 juin, le président de la République, Roumen Radev, a souligné que « la construction de la centrale nucléaire de Béléné est inévitable, dans la mesure où des sources fiables d’énergie sont nécessaires pour le développement de l’industrie ». Dans cette même interview, le président Radev a appelé à ce qu’il y ait une coopération gagnant gagnant avec la Russie, en vue de l’entretien des armements dont sont dotées actuellement les forces armées bulgares. (tous media)

Europe

Liliana Pavlova nommée vice-présidente de la Banque européenne d’investissement

Le gouvernement a nommé Liliana Pavlova, qui était septième dans la liste du GERB aux élections européennes, au poste de vice-présidente et membre du comité de direction de la Banque européenne d’investissement (BEI). Cette nomination intervient dans le cadre d’une rotation des hauts responsables de la BEI, dont les termes prévoient qu’un ressortissant bulgare occupe cette fonction à partir de septembre 2019, pour une période de trois ans. Anciennement ministre du Développement régional, puis ministre en charge de la présidence bulgare du Conseil de l’UE, Liliana Pavlova devait remplacer Mariya Gabriel en tant que députée au Parlement européen (PE), après que celle-ci a déclaré qu’elle préférait achever son mandat de commissaire européenne. C’est finalement Émile Radev, numéro huit dans la liste du GERB, qui devrait prendre la place de Mme Pavlova au PE. (tous media)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 06/06/2019

Haut de page