Jeudi 7 mai

Coronavirus

Bilan

53 nouveaux cas de personnes contaminées ont été constatés durant les dernières 24 heures, portant ainsi à 1 811 le nombre total des contaminés, dont 192 professionnels de santé. 384 personnes sont guéries et 84 sont mortes du Covid-19 depuis le début de l’épidémie. 355 personnes sont actuellement hospitalisées, dont 38 en réanimation.

Le Pr Moutaftchiïski a rappelé les propos du premier ministre Borissov, selon lesquels le régime de confinement serait resserré dès que la barre dépasse 100 nouveaux cas par jour, et a appelé au strict respect des mesures sanitaires.

La société publique Bul Bio, qui a obtenu récemment un important financement de la part de l’État, a fabriqué les premiers lots d’un médicament à base de chloroquine qui sera utilisé dans la lutte contre l’infection au Covid-19. Les 2 500 unités déjà disponibles seront distribuées dès aujourd’hui à des hôpitaux dans tout le pays.

Fin des restrictions de déplacements entre les villes

Depuis hier, les postes de contrôle de police aux entrées et sorties des 27 chefs-lieux des régions bulgares ont été supprimés, de même que les restrictions de déplacements entre ces villes. La police ne collectera plus des attestations de déplacement.

Depuis la mise en place de cette mesure, plus de 230 000 véhicules ont été bloqués et renvoyés, tandis que près de 63 000 attestations ont fait l’objet d’une vérification. 3 750 personnes, ayant invoqué des motifs professionnels, n’avaient en fait pas de contrat de travail. Par ailleurs, 16 000 personnes ont reçu des amendes pour non-respect de l’obligation de porter un masque. Sur les 107 000 personnes placées en quarantaine qui ont fait l’objet d’une vérification, les contrevenants sont au nombre de 1 232 (environ 1%).

Le ministre de la Santé a actualisé son ordonnance, par laquelle il avait autorisé les établissements de restauration à rouvrir. Au lieu des 2,5 m de distance minimale entre les tables initialement prévus, les nouvelles dispositions fixent la distance à 1,5 m. Le ministre a également autorisé les musées en plein air à ouvrir leurs portes, dans le strict respect de la distanciation physique et des autres mesures antiépidémiques. Enfin, la distance minimale entre les parasols dans les sites comprenant une piscine a été établie à 5 m.

Politique

Les évènements autour de la fête de l’armée bulgare

Malgré l’annulation des célébrations officielles, les forces des opérations spéciales ont marqué la fête de l’armée bulgare, le 6 mai à travers de différentes démonstrations de leurs capacités de combat (parachutage, infiltration en territoire hostile, libération d’otages etc.), en présence du premier ministre. Mais les démonstrations des militaires ont été arrêtées, à cause d’une protestation de civils, au moment d’une fusillade et d’une explosion de grenades.

Déclaration du Président de la République au sujet de la fête de l’armée

« Le succès d’une génération, et la dignité de la vie, ne s’acquièrent pas en attisant la peur et en privilégiant la résignation. Un pays fort et contemporain ne peut pas être bâti sur un sentiment d’apathie, mais en s’appuyant sur le courage et la franchise » a déclaré le Président de la République, Roumen Radev, à l’occasion de la fête de l’armée le 6 mai. Il a fait appel aux jeunes bulgares, en insistant sur leur vocation à accomplir l’idéal d’une Bulgarie moderne et fière. Le président a saisi l’occasion pour rappeler que la modernisation de l’armée étant indispensable, elle doit s’effectuer par des critères et des procédures transparentes et rationnelles. « Voilà pourquoi les décisions de l’ordre de la sécurité nationale ne doivent pas être laissées uniquement dans les mains des hommes politiques ».

Défense

La pleine modernisation de l’armée coûterait 30 milliards de leva

Dans une interview dans les pages de 24 Heures, le nouveau chef de la Défense, l’amiral Emil Eftimov, évoque la Revue stratégique de la défense, un document que le ministère de la Défense est en train d’élaborer, et qui devrait aboutir à la rédaction d’un Plan de développement des forces armées d’ici 2032. Actuellement, les actifs détenus par l’armée s’élèvent à 50 milliards de leva. Comme la plupart du matériel en service date des années 1970 et 1980, sa modernisation nécessiterait 30 milliards de leva. Un investissement que l’État n’est pas en mesure d’effectuer. D’où, selon lui, le besoin de réflexion et de consensus politique sur les capacités les plus indispensables et les moyens pour compenser les autres.

Balkans

Le premier ministre a participé au sommet UE – Balkans occidentaux dans le cadre de la présidence croate

Le premier ministre, Boïko Borisov, a participé à la réunion des leaders européens qui s’est tenue par vidéoconférence, le 6 mai 2020. Les dirigeants de l’UE se sont mis d’accord sur la déclaration de Zagreb, à laquelle les partenaires des Balkans occidentaux se sont ralliés. À travers cette déclaration, l’UE a réaffirmé son soutien à la perspective européenne des Balkans occidentaux, et se dit résolue à intensifier son action à tous les niveaux, en vue de soutenir la transformation politique, économique et sociale de la région. La déclaration, signée à Zagreb, annonce la mobilisation d’un ensemble de mesures d’un montant supérieur à 3,3 milliards d’euros en faveur des Balkans occidentaux. Le document stipule aussi que cette aide européenne se présentera sous forme d’un soutien immédiat au secteur de la santé et un soutien substantiel en matière de relance socioéconomique. 750 millions d’euros d’assistance macro-financière, et 1,7 milliard d’euros vont être octroyés aux pays concernés, sous forme d’aide provenant de la Banque européenne d’investissement. Le premier ministre a particulièrement attiré l’attention sur le fait que la déclaration conjointe précise expressément l’engagement des partenaires des Balkans occidentaux, en faveur d’une coopération régionale inclusive, et du renforcement des relations de bon voisinage. (Dnevnik, BNT, consilium.europa.eu)

Économie

Prévisions économiques de la Commission européenne

Dans ses dernières prévisions économiques, la Commission européenne prévoit une contraction de l’économie bulgare à hauteur de 7,2% en 2020, suivie d’une croissance de 6% l’année prochaine. Ces chiffres se rapprochent des moyennes au niveau européen, qui sont respectivement de -7.5% et de +6.1%. Pour mémoire, en février dernier, la Commission s’attendait à une croissance de 2.9% en 2020. Le taux de chômage devrait atteindre les 7% cette année, pour baisser ensuite à 5.8% en 2021, et le secteur tertiaire serait le plus touché. La croissance nominale des salaires et le taux d’inflation devraient eux aussi connaître une baisse. Le rapport note que la force de l’économie bulgare et les soldes extérieur et budgétaire positifs devraient aider le pays à surmonter la crise.

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 07/05/2020

Haut de page