Jeudi 7 mars

Politique

Rejet unanime du veto présidentiel

Le veto mis par le Président Radev aux derniers amendements au Code électoral a été rejeté à l’unanimité des députés (en l’absence du PSB). Le chef de l’Etat s’était opposé, entre autres :

• à la suppression, de fait, du « vote préférentiel » (possibilité pour le votant de réarranger la liste qu’il soutient),
• au report de l’introduction généralisée de machines de vote électroniques,
• aux règles sur les pourvois contre les décisions de la Commission électorale centrale.

La majorité attend désormais la publication de ces amendements pour procéder, comme elle s’est engagée à le faire, sous la pression des protestations, à l’examen d’un second projet d’amendement de ce même Code électoral (nouveau débat sur le « vote préférentiel » en perspective).

Immédiatement après le rejet du veto, le parti turcophone MDL a, à son tour, introduit son propre projet d’amendement du Code électoral : augmentation du nombre des bureaux de vote dans les pays en dehors de l’UE, possibilité de mener la campagne électorale dans une autre langue que le bulgare, suppression de l’obligation de voter prévue par la loi, ... (tous media)

Le PSB dénonce une collusion GERB-MDL

La présidente du PSB, Kornélia Ninova, a accusé le GERB et le MDL de collusion en avançant que le MDL ait voté contre le veto présidentiel en échange de l’appui du GERB pour l’annulation de la dette du Grand Mufti (soit 10 M léva/ 5 M€). Les deux partis incriminés nient ces allégations que Tsvétan Tsvétanov (GERB) qualifie de fake news, évoquant le consensus politique obtenu sur le sujet à l’issue de débats impliquant tous les partis. (tous media)

La Cour des comptes constate des insuffisances dans la conservation du patrimoine architectural

Un rapport de la Cour des comptes constate l’inefficacité de la conservation du patrimoine architectural, telle que menée par le ministère de la Culture et l’Institut national du patrimoine culturel immobilier sur la période 2015-2018 (manque de données actualisées sur l’état du patrimoine, insuffisance du financement des travaux de conservation, mauvaise coordination entre les institutions, absence de vison stratégique et surtout, presqu’aucun suivi du patrimoine architectural sur la période concernée).

Le ministre de la Culture, Boïl Banov, qui admet l’existence de problèmes hérités depuis plus de 50 ans, a constaté que le budget du patrimoine avait quasiment doublé sur trois ans. Par ailleurs, une Stratégie culturelle nationale 2019-2029 ferait actuellement l’objet de consultations publiques. (tous media)

Baisse des naturalisations au sein de l’UE

Selon des données statistiques d’Eurostat, rendues publiques hier, seuls 876 étrangers (dont 204 Ukrainiens, 174 Russes et 110 Turcs), soit 45% de moins qu’en 2016, ont obtenu la nationalité bulgare en 2017.

Cette diminution s’inscrit dans la tendance européenne générale : 825 000 étrangers ont obtenu la nationalité d’un Etat membre de l’UE en 2017, alors qu’ils étaient 995 000 en 2016. Seuls la Roumanie et le Luxembourg (4980), ayant accordé leur nationalité respectivement à 6804 et à 4980, soit à 50% de plus par rapport à 2016, y font exception. (Sega)

Un procureur général indépendant ?

Selon une étude de l’Agence sociologique Global Matrix, les Bulgares souhaiteraient que le nouveau procureur général soit un homme politiquement indépendant, âgé de plus de 45 ans, ayant exercé les fonctions de procureur ou d’enquêteur tout au long de sa carrière. Le mandat de 7 ans de l’actuel procureur général expire en novembre cette année alors que 42,3% des sondés lui accordent la note « Passable » (3/6) et 24,5% « Faible ». La procédure relative à la nomination de son successeur devrait s’ouvrir durant l’été (Sega)

Europe

L’action de dix eurodéputés bulgares

Sous ce titre, un supplément spécial de 24 Heures présente les bilans personnels des députés bulgares les plus actifs au Parlement européen. Chacun tirant à soi la couverture, le journal estime que les seules réussites dont pourraient se targuer les eurodéputés bulgares, sont les frais réduits des virements bancaires entre les Etats membres (Eva Maydell) et les chicanes pour reporter l’adoption du paquet Mobilité. (24 Heures)

Tribune du président de la République

Dans un article publié par Sega, l’analyste et rédactrice en chef du site EUInside, Adelina Marini, considère que le président Macron établit un précédent dans l’histoire européenne en s’adressant directement aux citoyens européens dans leurs 24 langues officielles pour souligner les plus importants problèmes que rencontrent l’Europe évinçant ainsi le faux agenda de l’UE imposé par les populistes, démontrant que l’Europe éprouve un besoin fort de visionnaires. (Sega)

International

Commission mixte bulgaro-macédonienne

La première réunion de la Commission mixte bulgaro-macédonienne pour la coopération économique s’est déroulée aujourd’hui à Skopje sous la coprésidence des ministres Rossen Jéliazkov (Bulgarie – Transports) et Kreshnik Bekteshi (ARYM – Économie). Les deux parties ont notamment abordé la construction d’une ligne ferroviaire Sofia-Skopje et, à cet égard, la compagnie nationale des chemins de fer bulgares participait à la réunion. La question de la dette de 7,2 M€ des chemins de fer macédoniens a été abordée. (Troud, BNR, Kanal3)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 18/03/2019

Haut de page