Jeudi 7 novembre

Elections municipales

Derniers chiffres officiels sur le scrutin

Le taux de participation à la fin du jour du scrutin lors du second tour a été de 42,10%, a annoncé la Commission électorale centrale. Le taux le plus élevé a été mesuré à Belene (83,3%) et le plus bas à Plovdiv (28,91%) et Varna (28,97%). 44% des votants ont profité de la possibilité de marquer leur préférence sur la liste des conseillers municipaux. Cela a conduit à un réarrangement des candidats sur les listes dans 16 communes. Le vote préférentiel a été massivement utilisé à Simitli (92%) où le Parti des Verts a obtenu 11 sièges au conseil municipal. Le plus faible taux a été constaté dans les communes de Tchernootchene (3%) et Yakorouda (4%), où le MDL est bien ancré. Dans les grandes villes, le taux de vote préférentiel a été de l’ordre de 40 à 50%, à l’exception de Sofia (21%) et Plovdiv (36%). (tous media)

Politique

Nomination de nouveaux gouverneurs régionaux

Suite à l’élection des gouverneurs de Haskovo et Plovdiv à la tête des mairies de ces villes, le Conseil des ministres a nommé hier leurs successeurs. A Haskovo, Stefka Stefanova, jusqu’à présent adjointe au gouverneur, devient titulaire du poste. A Plovdiv, sur proposition de l’ancien gouverneur Zdravko Dimitrov, dit-on, le poste a été proposé à Dani Kanazireva, qui avait participé au premier tour des élections municipales contre M. Dimitrov et s’était classée 3e (11,32% des voix). Membre éminente du GERB et conseillère municipale à ses débuts, elle a été ensuite exclue du parti (2011) pour « atteinte au prestige » et « objectifs intéressés ». Après avoir créé en 2011 son nouveau parti « Union pour Plovdiv », elle est entrée dans des coalitions très variées, selon la composition des conseils municipaux de Plovdiv. Ce retour en grâce d’une des critiques les plus farouches du GERB rappelle celui du nouveau maire de la deuxième plus grande ville bulgare, Zdravko Dimitrov. En 2015, celui-ci avait participé aux élections municipales dans le camp du Bloc réformateur, contre le GERB. Puis, le premier ministre Borissov lui avait proposé le poste de gouverneur régional. (tous media)

Lancement de la procédure de nomination du futur chef de l’autorité de lutte contre la corruption

L’Assemblée nationale a adopté les règles de la procédure de nomination du futur président de la Commission de lutte contre la corruption et de confiscation des biens acquis de manière illégale (KPKONPI). Les partis politiques disposent de deux semaines pour proposer des candidats, après quoi ces derniers seront auditionnés avant de procéder au vote au sein du parlement. Sega note que les candidats ne feront pas l’objet d’une vérification préalable de leurs biens et de conflit d’intérêts, mais que le candidat retenu déposera une déclaration une fois élu. « Ainsi, il sera inspecté par ses subordonnés au sein de l’autorité anti-corruption », souligne Sega. Pour rappel, l’ancien président de la KPKONPI, Plamen Gueorguiev, a démissionné le 31 juillet dernier, suite au scandale autour de la terrasse non-déclarée de son appartement. (Sega, 24 Heures)

Journalisme

Les noms absents du dossier KTB

Une publication de Svobodna Evropa reprend l’investigation menée par le Fonds Anticorruption sur l’implication du député MDL Delian Peevski dans la faillite de la banque KTB (2014). Malgré les nombreux documents et témoignages, le Parquet n’a jamais voulu enquêter. Aujourd’hui, le procureur qui était en charge de l’affaire KTB est en passe de devenir procureur général. (svobodnaevropa.bg)

Défense

La Bulgarie achètera deux chasseurs de mines d’occasion aux Pays-Bas

Le gouvernement a approuvé un projet de contrat entre la Bulgarie et les Pays-Bas pour l’achat de deux navires chasseurs de mines d’occasion pour un montant de 1 996 000 euros hors TVA. Le gouvernement habilite ainsi le ministre de la Défense à mener des négociations et à signer le contrat, qui devra être ratifié par la suite par l’Assemblée nationale. La presse rappelle que les deux navires sont de la même classe (Tripartite) que le chasseur de mines Tsibar, que la Bulgarie a acheté à la Belgique en 2004. La classe Tripartite est un projet commun de la France, de la Belgique et des Pays-Bas. (tous médias)

Dernière modification : 07/11/2019

Haut de page