Jeudi 8 avril

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 364 419 (+ 3 556 en 24h)
• Nombre de guérisons : 278 665 (+ 2 477 en 24h)
• Nombre de décès : 14 034 (+ 116 en 24h)
• Nombre d’hospitalisations : 10 429 (dont 777 en réanimation / soins intensifs)
• Nombre de vaccins administrés : 533 453 (+ 13 819 en 24h)

Le vaccin AstraZeneca sera administré « avec prudence » aux femmes de moins de 60 ans, et ne sera pas donné aux femmes présentant des risques de thromboses

L’Agence européenne des médicaments ayant annoncé l’existence possible d’un lien entre le vaccin AstraZeneca et des cas très rares de thromboses, les autorités bulgares ont décidé que ce vaccin sera administré « avec prudence » aux femmes de moins de 60 ans (en particulier celles qui fument, utilisent la pilule contraceptive, ou souffrent d’obésité). L’état de santé de ces personnes sera alors suivi de près pendant deux semaines. Les signes qui pourraient indiquer une thrombose sont l’essoufflement, les douleurs de poitrine, le gonflement des pieds, les maux de tête ou de ventre continus, ainsi que la vision brouillée, a expliqué le directeur de l’Agence exécutive des médicaments, Bogdan Kirlov. Ce vaccin ne sera pas administré aux femmes de moins de 60 ans qui présentent des risques de thromboses. Aucun cas de thrombose suite à la vaccination n’a été recensé à ce stade en Bulgarie.

À partir de lundi prochain, les élèves de 7 à 11 ans retourneront à l’école. En ce qui concerne le reste des élèves, ils reprendront l’enseignement en présentiel à des rotations de deux semaines par niveau, afin d’éviter les attroupements dans les établissements scolaires. (tous médias)

Politique

Le GERB prêt à proposer un gouvernement

Boïko Borissov a annoncé que son parti, le GERB proposera un gouvernement, quitte à ce qu’il soit rejeté par le parlement. Plusieurs ministres et députés GERB ont développé cette idée sur les plateaux de télévision. Hier, sur bTV, la ministre sortante du Travail et de la Politique sociale, Denitsa Satcheva, a expliqué que le GERB proposera un gouvernement dans lequel Borissov pourrait ne pas être premier ministre. Si ce gouvernement n’est pas élu par le parlement, le parti sera alors prêt à en soutenir un autre, désigné par le deuxième plus grand parti au parlement, « Il y a un tel peuple » de Slavi Trifonov, afin d’éviter de nouvelles élections, susceptibles de jeter le pays dans le chaos. « De sérieuses décisions doivent être prises. Le plan national de relance et de résilience doit être présenté à la Commission européenne d’ici le 30 avril. La loi de finances doit être actualisée. Comme l’État d’urgence sanitaire prend fin le 30 avril, le prochain gouvernement devra décider de lever ou de maintenir les mesures antiépidémiques », a ajouté Mme Satcheva.

Un peu plus tard, sur BNT, la ministre des Affaires étrangères, Ekaterina Zaharieva, était encore plus catégorique : « Oui, nous soutiendrons un gouvernement de M. Trifonov afin de ne pas pousser le pays vers l’insécurité. Et au parlement, nous pouvons soutenir les propositions politiques qui sont sensées ». Selon Mme Zaharieva, le projet de gouvernement que proposera le GERB sera composé d’experts du parti et ne sera pas dirigé par Borissov. Interrogée sur le mot « experts » elle a précisé : « Quand vous êtes politicien, cela ne veut pas dire que vous n’êtes pas un expert. Je suis politicienne, mais je me sens experte ».

Ce matin, sur Nova TV, le vice-premier ministre sortant Tomislav Dontchev, a également confirmé que son parti fera « une tentative non feinte » de former un gouvernement. Si celui-ci ne reçoit pas de soutien parlementaire suffisant, le GERB sera un parti d’opposition. Selon lui, les « dix députés GERB », proposés hier par M. Borissov en soutien au parti de Slavi Trifonov, ne concernent que le vote au parlement d’un gouvernement avec le mandat d’« Il y a un tel peuple ». Si cette tentative échoue, la troisième force politique, à laquelle le président de la République peut demander de former un gouvernement, ne pourra pas compter sur le soutien du GERB.

« Pour Borissov, le poste de premier ministre n’est pas une fin en soi », a expliqué sur BNT le député sortant Thomas Bikov. Si nous étions dans une situation normale, il aurait assumé ce poste », a-t-il précisé tout en ajoutant que cette situation, peu ordinaire, n’a pas été provoquée par le gouvernement du GERB. « Nous n’avons pas fait d’erreurs de nature à mettre le pays sens dessus dessous. Sinon, oui, nous avons commis des erreurs, peut-être pas tous les jours, mais disons tous les deux jours ».

Justice

Le Parquet européen a définitivement rejeté quatre des dix candidatures bulgares aux postes de procureurs délégués

Le collège du Parquet européen a annoncé hier sa décision de rejeter définitivement quatre des dix candidatures de procureurs délégués, proposées par la Bulgarie, en raison d’une incompatibilité des candidats avec les critères d’éligibilité. Les compétences de trois autres personnes sont en cours d’évaluation. Néanmoins, trois des candidatures, notamment celle de Dimitar Belitchev, Boïko Kalfin et Svetlana Shopova ont été retenues par le Parquet européen. (segabg.com, Dnevnik)

Les événements de l’Institut français de Bulgarie en avril

Du 9 au 22 avril : 10e édition du Festival du film français
Le 13 et le 20 avril : continuation du cycle de conférences en ligne « Repenser les transitions démocratiques. Dix ans des “Printemps arabes” »
Jusqu’au 28 avril : dépôt des dossiers de candidature pour les bourses du gouvernement français


Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie

Dernière modification : 20/04/2021

Haut de page