Jeudi 8 octobre

Coronavirus

Bilan

• Nombre de personnes contaminées : 22 743 (+ 437 en 24h)
• Nombre de guérisons : 15 448 (+ 138 en 24h)
• Nombre de décès : 873 (+ 11 en 24h)

Le ministre de la Santé : la situation actuelle ne nécessite pas l’introduction de nouvelles mesures

Ce matin, lors de la conférence de presse hebdomadaire du centre national opérationnel, le ministre de la Santé, Pr Kostadin Anguelov, a réitéré que la situation sanitaire actuelle ne nécessite pas l’introduction de nouvelles mesures antiépidémiques. Il a toutefois souligné l’importance de respecter les principales mesures qui sont en vigueur : port du masque dans les espaces fermés, désinfection et distance. Il a ajouté que les établissements de restauration ne seront pas fermés, mais qu’une rencontre sera organisée avec eux afin de « leur rappeler les règles ».

Pour sa part, l’inspecteur sanitaire général, Pr Anguel Kountchev, a informé que la Bulgarie est en 24ème place au sein de l’espace européen en termes du taux d’incidence sur 14 jours, et en 7ème position en ce qui concerne le taux de mortalité. 14% des lits aux hôpitaux pour les cas légers et 5% des lits pour les cas sérieux sont actuellement occupés.

Les autorités ont également annoncé la prochaine suppression de l’obligation pour les personnes placées en quarantaine au domicile de se faire dépister de nouveau au bout des 14 jours de leur isolement. La prochaine étape sera de réduire le nombre de jours de confinement à la maison, a déclaré le Pr Kountchev. Enfin, l’inspection régionale de santé de Sofia introduira, à partir de la semaine prochaine, des tests combinés pour détecter à la fois la Covid-19, la grippe A et la grippe B, dans la perspective d’une utilisation plus large par les laboratoires et les hôpitaux. (tous médias)

Politique

Le Parlement rejette le veto présidentiel sur les amendements au Code électoral

Avec 124 votes pour et 89 contre, l’Assemblée nationale a rejeté aujourd’hui le veto du Président de la République, Roumen Radev, sur les amendements au code électoral. Le chef d’État s’était prononcé contre la possibilité d’un système mixte de modalités de vote au sein des bureaux (avec des bulletins en papier ou bien avec des machines), estimant que cette disposition viderait de sens le vote par machine (réputé plus fiable que le vote à l’urne) et rendrait le scrutin plus compliqué. Il s’est également opposé au transfert, à la Commission électorale centrale, de la responsabilité d’achat ou de location, et de stockage des machines de vote, ainsi qu’à la possibilité d’organiser des référendums sur des questions relevant de la compétence de l’Assemblée constituante. Le veto a été rejeté par les voix des députés du GERB, des Patriotes unis et de « Volonté », tandis que ceux du PSB, du MDL et des indépendants l’ont soutenu. Les socialistes ont accusé le GERB de vouloir introduire de l’incertitude dans le processus électoral afin de contester les résultats s’ils ne remportent pas les élections. (tous médias)

La commission parlementaire ad hoc en quête d’experts pour le nouveau projet de Constitution

La commission parlementaire ad hoc, créée il y a une semaine avec les voix de la majorité, chargée d’enrichir le nouveau projet constitutionnel du GERB, a tenu sa première réunion, boycottée par les députés PSB et MDL.
Un conseil d’experts sera formé auprès de la commission. Les candidatures de membres peuvent être présentées d’ici au 12 octobre par les députés, mais aussi par les ONGs, les organisations professionnelles, les universités, les partis extraparlementaires, etc. La commission ad hoc organisera des débats et des tables rondes sur le projet de nouvelle Constitution. Sur proposition du député non inscrit Spas Pantchev, la commission a décidé d’inviter le président de la République à s’associer aux débats. (tous media)

Les nouvelles mesures sociales annoncées par le gouvernement

Le premier ministre, Boiko Borisov a annoncé hier la décision du gouvernement d’ouvrir le droit aux allocations familiales pour tous les parents, indépendamment du montant de leurs revenus : « Nous prévoyons dans le budget de l’année prochaine, la possibilité que toutes les familles ayant des enfants, indépendamment des revenus du ménage, puissent bénéficier d’une prestation sociale mensuelle. Pour les familles avec un enfant – 40 leva, pour les familles avec deux enfants – 90 leva et celles qui en ont trois – 135 leva. Cette mesure concernera 1 200 000 enfants » a expliqué le premier ministre à travers son profil sur Facebook. Si le montant des allocations demeure inchangé par rapport à la période passée, les conditions d’octroi et la portée de la mesure ont en revanche été revues.

Par ailleurs, la mesure économique concernant le paiement par l’Etat de 60 % du salaire et des cotisations sociales, restera en vigueur jusqu’à la fin de l’année. Aux dires du premier ministre, les actions du gouvernement ont contribué au maintien de 300 000 emplois et la prorogation de la mesure permettra de protéger en tout 500 000 employés.

Parmi les mesures économiques et sociales, on peut également citer : le supplément de 50 leva à la retraite jusqu’à la fin de l’année, l’augmentation des salaires (de 1000 leva par mois) des agents en première ligne dans la lutte contre le Covid-19, la réduction de la TVA le financement des vols charter etc (Svobodna Evropa, bTV)

Media

La chaîne bTV acquise définitivement par le milliardaire tchèque Petr Kellner

La Commission européenne a autorisé le milliardaire tchèque Petr Kellner à acquérir, à travers son groupe PPF, le groupe Central Еuropean Media Enterprises, auquel appartient la chaîne bulgare bTV. Le transfert définitif des droits de propriété auront lieu le 13 octobre prochain. Le groupe PPF, immatriculé aux Pays-Bas, gère des actifs à hauteur de 49 milliards d’euros (finances, crédits à la consommation, biens immobiliers, etc.) dans le monde entier, y compris en Chine et en Russie. M. Kellner possède déjà en Bulgarie, depuis 2018, l’un des trois opérateurs nationaux de téléphonie mobile, Telenor. Il y a deux ans, PPF a souhaité acquérir la chaîne Nova TV, mais l’opération a buté contre le refus de la Commission bulgare pour la protection de la concurrence d’autoriser l’acquisition. Dans le cas de bTV, comme la transaction concerne l’acquisition de chaînes de télévision établies dans plusieurs Etats membres (la Bulgarie, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie et la Tchéquie), le feu vert a été donné par la Direction générale de la Concurrence auprès de la Commission européenne. (tous media)

Cette revue de presse, qui ne prétend pas à l’exhaustivité, se limite à présenter des éléments publiés dans les médias bulgares. Elle ne reflète en aucun cas la position de l’ambassade ou du gouvernement français.
© Tous droits de diffusion et de reproduction de cette revue de presse sont réservés à l’Ambassade de France en Bulgarie.

Dernière modification : 08/10/2020

Haut de page