Journée de l’Armistice, 11 novembre 2012

Comme chaque année, l’Allemagne, la France, l’Italie et le Royaume-Uni ont commémoré ensemble en Bulgarie l’armistice de 1918.

Les cérémonies se sont déroulées successivement dans les carrés britannique, allemand, italien et français du Cimetière central de Sofia.

Ci-dessous, l’intervention de l’ambassadeur Autié à l’occasion de la Journée de l’Armistice :

"Il y a 94 ans, le 11 novembre 1918, l’armistice mettait fin au conflit le plus meurtrier qu’ait connu l’humanité jusqu’alors, faisant près de 9 millions de morts et 6 millions de mutilés. La France, parmi d’autres, avait perdu 1,7 million des siens.
Depuis 1922, le 11 novembre est en France la journée commémorative des morts de toutes nos guerres.
Ici, à Sofia, nous nous retrouvons traditionnellement en ce jour de commémoration dans le seul cimetière français de Bulgarie, l’un des 2.000 cimetières français hors de France, présents dans 77 pays.
Les soldats français qui reposent ici sont morts en Bulgarie durant le conflit ou pendant la brève occupation du pays. Ils faisaient partie du corps expéditionnaire d’Orient. Celui-ci était composé de troupes britanniques, grecques, italiennes, russes, serbes, et françaises. Ces troupes françaises provenaient de métropole, mais comptaient aussi nombre de tirailleurs recrutés en Afrique du Nord, et notamment en Algérie et au Maroc, et en Afrique Noire.
Cette armée d’Orient a mené une lutte longue et difficile, face à un adversaire également aguerri et courageux. Sur 300.000 soldats français. 50.000 ne sont pas revenus.
Près de cent ans plus tard, nous sommes réunis pour honorer ensemble, réconciliés, la mémoire de ceux qui, de part et d’autre, ont souffert et sacrifié jusqu’à leur vie. Les horreurs de la première guerre mondiale font partie de notre identité. Elles nous rappellent ce qui nous menace lorsque la puissance des armes excède la géographie des nations et leur capacité de coopération. Parce qu’ainsi va la nature humaine, nous ne devons pas oublier cette leçon : nous avons un devoir de mémoire, pour conjurer ce passé."

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

Retrouvez plus de photos sur facebook

Dernière modification : 13/11/2012

Haut de page