Jules Pascin, de Vidin à Paris

Le vernissage de l’exposition « Jules Pascin, de Vidin à Paris » a eu lieu à la Galerie municipale des Beaux-arts de Sofia, le mardi 8 octobre sous le haut patronage de Mme Iordanka Fandakova, maire de Sofia, et de M. Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de France en Bulgarie, en présence du Premier ministre, Plamen Orecharski, et de Mme Violina Marinova, Présidente de la Banque DCK, premier partenaire de l’exposition.

Peintre emblématique de l’Ecole de Paris, Jules Pascin, né à Vidin en Bulgarie en 1885, symbolise à lui seul l’histoire culturelle de l’Europe, la circulation des idées et des talents. Après une expérience allemande formatrice et réussie (Munich, Berlin), il choisit Paris et devient célèbre, voyage puis s’installe définitivement à Paris où il se suicide dans son atelier en 1930, persuadé d’avoir atteint la limite de sa créativité artistique.

Initiée par l’ambassade de France en Bulgarie et organisée par l’Institut français en partenariat avec la Galerie municipale, l’exposition rassemble 115 œuvres issues de collections privées, dont certaines n’ont jamais été exposées au grand public. Les œuvres proviennent de Paris, Londres, Tel-Aviv, Luxembourg et Oslo.

Ouverte au public le jour de Sofia le 17 septembre dernier, l’exposition restera à la Galerie municipale des Beaux-arts de Sofia jusqu’au 21 novembre 2013. Elle sera ensuite présentée à Varna, Bourgas et Plovdiv.

JPEG
De gauche à droite : Adélina Filéva, directrice de la Galerie d’art municipale, l’ambassadeur, Maria Lapeyre de Cabanes, Plamen Orécharski, Maria Vassiléva, commissaire de l’exposition

JPEG
De gauche à droite : Plamen Orécharski, l’ambassadeur, Iordanka Fandakova, Maire de Sofia, Adélina Filéva

JPEG
de gauche à droite : Iva Dikova, interprète, l’ambassadeur

JPEG

JPEG

Dernière modification : 10/10/2013

Haut de page