Lancement du premier concours ville durable ECOOBCHTINA

Le lancement officiel du premier concours ville durable en Bulgarie, ECOOBCHTINA, a été lancé aujourd’hui (22 mars 2016) lors d’une conférence de presse à l’Institut français de Bulgarie en la présence de l’ambassadeur de France en Bulgarie SE Xavier Lapeyre de Cabanes, la ministre de l’environnement et de l’eau Mme Ivelina Vassileva ainsi que le vice-ministre du développement régional et des travaux publics, M. Ivan Asparoukhov.

PNG

M. Olivier Jean, directeur général de Renault-Nissan en Bulgarie ; Madame Snejana Semova, directrice générale de Saint-Gobain-Weber en Bulgarie ; M. Fréderic Faroche, directeur de Véolia Bulgarie, M. Peter Divitakov, directeur marketing pour Schneider Electric en Bulgarie ont également participé au lancement du concours.

Site officiel d’ECOOBCHTINA

Allocution de l’ambassadeur :

Madame la ministre,
Monsieur le vice-ministre,
Mesdames et messieurs,

Je vous remercie d’être venus aujourd’hui et me réjouis de vous accueillir à l’Institut français de Bulgarie pour la conférence de presse de lancement du concours ECOOBCHTINA.

Le concours ECOOBCHTINA est une initiative de l’ambassade de France qui a reçu le soutien immédiat des ministères bulgares de l’environnement et de l’eau, d’une part, du développement régional, de l‘autre – et je remercie Mme Vassileva et M. Asparoukhov de participer à son lancement. La présidence de la République a également accepté de donner son haut patronage et je m’en réjouis.

L’idée est simple.

Après la COP 21, qui a permis de trouver un accord au niveau mondial, il nous faut poursuivre nos efforts pour modifier nos habitudes et nos pratiques afin non seulement de lutter contre le changement climatique, mais, surtout, de retrouver un environnement sain.

A problème global, solutions locales.

La population européenne étant urbaine à 80%, c’est donc des municipalités que dépend l’essentiel.

Chacune des 265 municipalités bulgares cherche des solutions aux problèmes auxquels ses habitants sont confrontés : pollution de l’air, de l’eau, gestion des déchets, transport et mobilité, efficacité énergétique des bâtiments. Les problèmes peuvent être différents, dans leur dimension, selon les municipalités, selon les villages. Mais peu ou prou, elles sont toutes confrontées aux mêmes difficultés.
Or il n’existe pas d’instance où les municipalités peuvent échanger leurs expériences.

Le concours Eco-obchtina a donc pour premier objectif d’offrir un terrain de rencontre et de discussion à toutes les municipalités bulgares – je dis bien toutes ! – pour qu’elles puissent ainsi échanger leurs expériences dans ce domaine, découvrir celles d’autres municipalités, s’inspirer de l’exemple de leurs collègues maires… sans que chacune ait besoin, de son côté, de réinventer la roue.

Le deuxième objectif est de récompenser les municipalités bulgares dont les politiques dans ce domaine auront paru exemplaires au jury.

Nous avons donc créé 4 catégories : gestion durable de l’eau ; gestion durable des déchets ménagers ; mobilité durable ; efficacité énergétique des bâtiments. Car chaque sujet est important pour construire une ville agréable à vivre pour les habitants.

Dans chacune de ces 4 catégories, des jurys bulgares indépendants des organisateurs que nous sommes - et dont beaucoup sont ici - désigneront à chaque fois une municipalité lauréate de plus de 10 000 habitants et une municipalité de moins de 10 000 habitants.

Je remercie ainsi l’Association nationale des municipalités bulgares, l’Association des écologues des municipalités bulgares, le Fonds bulgare pour l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, le centre EnEffect ainsi que l’Association bulgare de l’eau qui ont accepté de coopérer avec nous pour apporter leur expertise ainsi que leur crédibilité.

Les règles de participation au concours sont très simples : si une municipalité souhaite participer au concours ECOOBCHTINA, il lui suffira de remplir le questionnaire de la catégorie dans laquelle elle souhaite concourir et également participer aux séminaires thématiques que nous organiserons le 6 avril (sur l’eau), le 19 avril (sur les déchets ménagers), le 19 mai (sur la mobilité durable) et le 16 juin (sur l’efficacité énergétique des bâtiments) à Sofia.

Ces séminaires permettront aussi aux municipalités bulgares intéressés de converser avec des spécialistes français, qui viendront spécialement de Paris, Lorient, Nantes, Grenoble ou Metz, pour présenter les solutions qu’ils ont imaginées, mais également pour s’informer de celles que les municipalités bulgares ont trouvées. Ces séminaires seront donc une source franco-bulgare d’enrichissement mutuel et d’échange d’expériences.

Toutes les informations sur le concours ECOOBCHTINA sont disponibles sur le site ecoobchtina.bg que nous avons ouvert spécialement et dont vous pouvez voir la page d’accueil derière nous.

Je tiens à remercier tout particulièrement M. Olivier Jean, directeur général de Renault-Nissan en Bulgarie ; Madame Snejana Semova, directrice générale de Saint-Gobain-Weber en Bulgarie ; M. Fréderic Faroche, directeur de Véolia Bulgarie ainsi que M. Peter Divitakov, directeur marketing pour Schneider Electric en Bulgarie, présents à nos côtés.

En effet, c’est grâce à l’engagement financier de nos entreprises partenaires que nous avons pu notamment élaborer cet outil de communication ecoobchtina.bg qui a vocation à devenir une véritable plate-forme d’échanges et d’information pour les municipalités bulgares désireuses d’améliorer leurs pratiques au service de leurs habitants.

Le maire qui recevra l’un des 8 trophées ECOOBCHTINA des mains des autorités bulgares et françaises lors de la cérémonie qui sera organisée en octobre 2016, verra son travail reconnu ainsi que celui de ses équipes. Car les villes lauréates des 8 trophées recevront des prix offerts par les ministères partenaires.

Renault – Nissan, grand constructeur automobile engagé depuis de nombreuses années dans l’innovation en matière de mobilité durable, prêtera un véhicule électrique pendant un mois aux 2 municipalités lauréates de la catégorie « mobilité durable » ;

Veolia, acteur mondial de la gestion optimisée des ressources, offrira aux municipalités lauréates des catégories « eau » et « déchets », une mission de conseil ou d’audit sur ces enjeux spécifiques ainsi qu’une visite d’un site de référence en Europe ;

Schneider Electric – spécialiste mondial de la gestion de l’énergie - offrira également un audit énergétique aux deux municipalités lauréates de la catégorie « efficacité énergétique des bâtiments », et ce, pour le bâtiment public (école, bâtiment administratif ou hôpital par exemple) qui sera choisi par les lauréats.

Saint-Gobain Weber Bulgarie, acteur mondial dans le domaine de l’isolation et de la construction durable, offrira aux municipalités lauréates de la catégorie « efficacité énergétique des bâtiments », une aide matérielle pour la rénovation d’un espace public.

Je vous remercie pour votre attention.

Dernière modification : 12/05/2016

Haut de page