Lettre hebdomadaire de la présidence française de l’Union européenne

Chers amis,

La PFUE atteint son apogée… et touche bientôt à sa fin ! Le dernier Conseil européen sous Présidence française, présidé par le Président Sarkozy, vient de se terminer à Bruxelles. Vous en trouverez ci-joint les conclusions en français et en anglais. Le paquet énergie/climat, sujet de première importance, a été adopté après de longs débats : il s’agit là d’un accord historique, l’UE montre le chemin, il n’y a pas un continent au monde qui se soit doté de règles aussi contraignantes. Sur la crise économique et financière, l’UE s’est donnée les moyens d’agir en décidant un plan de relance massif d’environ 1,5% du PIB européen, soit 200 milliards d’euros.

Enfin les dirigeants européens ont sorti le Traité de Lisbonne de l’impasse : les préoccupations irlandaises ont été prises en compte, et une démarche précise et ambitieuse a été mise en place afin de permettre au Traité d’entrer en vigueur avant la fin de 2009. L’UE aura bientôt des institutions efficaces lui permettant de fonctionner à 27.

Par ailleurs, cette semaine le 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme a largement été fêté en Europe, avec par exemple la tenue d’un forum Union européenne-ONG sur ce sujet, dont l’objectif est d’aboutir à de nouvelles recommandations afin de renforcer la politique étrangère de l’Union européenne en matière de droits de l’Homme. Ici aussi, en Bulgarie : j’ai ainsi inauguré avant-hier mercredi 10 décembre, devant l’ambassade, en compagnie de M. Jelev, premier Président bulgare démocratiquement élu, une exposition de 30 photos reprenant les 30 articles de la Déclaration ainsi qu’une plaque reprenant la Déclaration dans son intégralité. Je vous invite à venir l’admirer rue Oborichté. Cela manifeste que l’Ambassade de France est aussi une maison des droits de l’Homme.

J’ai par ailleurs donné une conférence de presse avec Mme Grantcharova, ministre des affaires européennes, et Mme Katia Hristova, coordinatrice de projet pour Transparency International, présentant l’ALAC (Advocacy and Legal Center /Centre d’assistance juridique et d’action citoyenne), mardi dernier. Financé intégralement par cette ambassade, l’ALAC consiste en un numéro vert permettant désormais à tout citoyen bulgare désireux de signaler un acte de corruption de s’adresser à ce centre de conseil juridique, et de voir sa plainte accéder aux autorités compétentes.
Je vous rappelle que des informations pertinentes sont à votre disposition sur le site officiel et unique de la PFUE (http://www.ue2008.fr/PFUE/lang/fr) mais également sur le site de l’Ambassade de France en Bulgarie (http://www.ambafrance-bg.org/).

Très cordialement,

Etienne de Poncins

Ambassadeur de France en Bulgarie

PDF - 31.3 ko
lettre PFUE
(PDF - 31.3 ko)
PDF - 178.5 ko
Conclusion du Conseil européen
(PDF - 178.5 ko)
PDF - 146 ko
Conclusion du Conseil européen (anglais)
(PDF - 146 ko)

Dernière modification : 15/04/2009

Haut de page